• *40 hadiths An-Nawawi*

    Hadith 1 : Les Actes ne valent que par leurs intentions. 

    L'émir des Croyants, Aboû Hafs Omar Ibn Al-Kattab a dit: J`ai entendu l'Envoyé de Dieu (paix et bénédiction d'Allah soient sur lui) dire: 
    « Les actes ne valent que par les intentions et à chacun selon son intention. 
    Celui qui a accompli l'émigration pour plaire à Allâh et à Son Envoyé, son émigration lui sera comptée comme accomplie en vue de Dieu et de Son Envoyé. Celui qui l'a accomplie pour obtenir quelque bien en ce bas monde, ou pour épouser une femme, son émigration lui sera comptée selon ce qu`il recherchait. » 

    `An Amir l-Mu'minin Abi Hafs `Umar ibn al-Khattab radi Allahu `anhu Qal : Sami`tu Rasoulallahi sal Allahu `alayhi wa sallama yaqoul : 
    « Inama l-a`malou bin niyyaat, wa inama likullim ri-im ma nawa. Fa man kanat hijratuhu ila llahi wa Rasoulih, fahijratuhu ila llahi wa Rasoulihi. Wa man kanat hijratuhu li dunya yusibuha aw mra-atin yankihuha fahijratuhu ila ma hajara ilayh. » 




    Hadith 2 : Al Islam, Al Imane wa Al Ihsane. 

    Omar a dit encore : 
    "Un jour, nous étions assis chez l`Envoyé de Dieu (paix et bénédiction d'Allah soient sur lui) et voici que se présenta à nous un homme vêtu d`habits d`une blancheur resplendissante, et aux cheveux très noirs. On ne pouvait distinguer sur lui une trace de voyage, alors que personne d`entre nous ne le connaissait. Il prit alors place, en face du prophète .

    Il plaça ses genoux contre les siens, et posa les paumes de ses mains sur les cuisses de celui-ci, et lui dit: 
    - « Ô Mohammed, informe moi sur l`Islam » 
    L'Envoyé de Dieu dit alors: 
    - « L'Islam consiste en ce que tu dois: témoigner qu`il n`est d`autre divinité qu`Allâh, et que Mohammed est Son Envoyé, accomplir la prière rituelle, verser l’aumône (impôt rituel) et accomplir le jeûne de Ramadan, ainsi que le pèlerinage à la Maison d`Allah si les conditions de voyage rendent la chose possible. » 
    - L'étranger lui répondit: « Tu as dit vrai », et nous de nous étonner, tant de sa question que de son approbation, puis, il reprit « Informe moi sur la Foi ». 
    - Le Prophète répliqua : « La foi consiste en ce que tu dois croire à Allah, à Ses Anges, à Ses Livres. à Son Prophète, au Jugement Dernier. Tu dois croire encore à la prédestination touchant le bien et le mal. » 
    - L`homme lui dit encore: « Tu as dit vrai » et il reprit: « Fais-moi connaître la vertu », et le Prophète lui répondit: 
    - « La vertu consiste à adorer Dieu, comme si tu Le voyais, car si tu ne Le vois pas, certes Lui te voit. » 
    - L`homme lui dit encore: « Informe moi sur l`Heure (du Jugement Dernier) », et le Prophète lui répondit : 
    - « Sur l`heure du jugement, l`interrogé n`est pas plus savant que celui qui le questionne. » 
    Là-dessus, l`homme lui dit: « Informe moi sur les signes précurseurs », et le Prophète lui répondit: 
    - « Quand la femme donnera naissance à sa propre maîtresse, et quand tu verras les vas-nu-pieds, les déguenillés et les gueux, gardiens de bêtes, rivaliser dans l’élévation des constructions. » 
    Là-dessus, l`homme partit. Je demeurai là longtemps, puis le Prophète dit: 
    - « Ô Omar, sais-tu qui m`a interrogé ? » 
    - « Non », répondis-je ! « Dieu et Son Envoyé le savent mieux que moi » 
    - « C’est l’Ange Gabriel. Il est venu vous apprendre votre religion. » 

    `An `Umar Radi Allahu `anhu aydan Qal : 
    Baynama nahnu julousun `inda Rasulu Allahi - Sal Allahu `alayhi wa sallama - dhaata yawm. Idh tala`a `alayna rajulun shadidu bayadi Ath-Thiyaab, shadidu sawadi as-sha`r 
    La yura `alayhi atharu as-safar, wa la ya`rifuhu minna ahada 
    Hatta jalasa ila an-nabiyy - Sal Allahu `alayhi wa sallam - 
    Fa asnada rukbataihi ila rukbataih, wa wada`a kaffaihi `ala fakhidhayhi wa Qal : 
    - Ya Muhammad, akhbirni `ani l-Islam 
    - Fa qala Rasulu Allahi - Sal Allahu `alayhi wa sallam - : al-Islam an tash-hada an la ilaaha illa Allahu wa anna Muhammadan Rasulu Allah, wa tuqimu as-Salata, wa tu'tiya az-Zakata, wa tasuma Ramadan wa tahujja al-bayta in istatahta ilayhi sabila 
    - Qala : Sadaqta. 
    Fa 'ajibnaa lahu yas'aluhu wa yusaddiquhu 
    - Qal : fa akhbirni `ani al-Imaan 
    - Qal : An tu'mina bi Allahi wa mala'ikatihi wa kutubihi wa rusulihi wa al-yawmi al-akhiri wa tu'min bi al-qadri khairihi wa sharih 
    - Qal : Sadaqta 
    - Qal : Fa akhbirni `ani al-Ihsan 
    - Qal : An tahbuda Allaha ka annaka tarah, fa in lam takun tarah fa innahu yaraak 
    - Qal : Fa akhbirni `ani as-sa`ah 
    - Qal : Ma al-mas'oulu anhaa bi 'alam min as-sa-il 
    - Qal : Fa akhbirni `an amaratiha 
    - Qal : An talida al-amatu rabataha, wa an tara al-hufata al-`urata al-`alata ri`a a-shaah, yatatawaluna fi al-bunyaan 
    Thuma ntalaqa falabithtu malliya 
    Thuma qal : Ya `Umar, A-tadri man as-saa'il ? 
    Qultu : Allahu wa rasuluhu A`lam 
    Qal : Fa innahu jibril, ataakum yuhallimukum dinakum 



    Hadith 3 : Les Piliers de l'Islam 

    Abou Abd er-Rah`man, Abd Allah ibn Omar, ibn l-Khattab , a dit: J`ai entendu l`Envoyé de Dieu (paix et bénédiction d'Allah soient sur lui) dire: 
    « L'lslam est bâti sur cinq piliers: 
    1. Le témoignage qu`il n`est d'autre Dieu qu'Allah et que Mohammed est Son Envoyé. 
    2. L'accomplissement de la prière rituelle. 
    3. L'acquittement de l'aumône (impôt rituel). 
    4. Le pèlerinage à la Maison de Dieu. 
    5. Le Jeûne du mois de Ramadan. » 

    `An abi `Abdil-Rahman `Abdil lah ibn `Umar ibn Khattab Radi Allahu `anhumma qal : 
    Sami`tu Rasoul Allahi Sal Allahu `alayhi wa sallama yaqoul : 
    Buniya al Islamu `ala khams : 
    Shahadati an la ilaha ilallahu wa anna Muhammadan Rasoulullah, wa iqami Salaati, wa itaa-i Zakati, wa Hajjil bayti, wa Sawmi Ramadan 






    Hadith 4 : Les dernières oeuvres sont déterminantes 

    Abou Abd er-Rahman, Abd-Allah, ibn Massoud a dit: l'Envoyé de Dieu (paix et bénédiction d'Allah soient sur lui) le Trés véridique, le Trés digne de foi, nous a raconté ce qui suit : 
    « Certes, chacun de vous, lorsqu`il est créé dans le sein de sa mère est d`abord pendant quarante jours une gouttelette, puis devient du sang coagulé pendant une semblable durée de temps, puis enfin durant un même laps de temps, devient comme une bouchée de chair, là-dessus, l`ange lui est envoyé, qui insuffle l`âme, et il est ordonné à celui-ci d`accomplir quatre commandements, à savoir d`inscrire: les moyens de vivre (du nouvel être), le terme de son existence, ses actions, enfin, son infortune, ou son bonheur futur. 

    Par Allah, en dehors de Qui il n`est pas d`autre Divinité, certes, chacun de vous aurait beau œuvrer comme l`ont fait ceux destinés au Paradis, en sorte qu`il s`en approcherait à la distance d`une coudée, alors ce qui a été écrit pour lui prévaudrait, et donc il accomplirait (quand même) les actions des damnés, et il entrerait en Enfer. 

    Et certes, chacun de vous aurait beau œuvrer comme les damnés, au point de s`approcher de l`Enfer à la distance d`une coudée, alors ce qui a été écrit pour lui prévaudrait, en sorte qu`il accomplirait les actions ties élus et qu`il entrerait (quand même) au Paradis ». 

    `An Abi `Abd l-Rahman `Abdillahi ibn Mas`ud Radhi Allahu `Anhu Qal : 
    Haddathana Rasoululahi Sal Allahu `alayhi wa salam wa huwa as-saadiq ul masdouq : 

    Inna ahadakum yujma`u khalquhu fi batni ‘umihi arba`ina yawman nutafa, thumma yakounu `alaqatan mithla dhalik, thumma yakounu mudhghatan mithla dhalik, thumma yursalu ilayhi l-malaku fa yanfukhu fihi l-Ruha, wa yu’marou bi ‘arba`i kalimaat : 

    Bi katbi rizqihi, wa ajalihi wa `amalihi, wa shaqiyyun aw sa`id 

    Fa wa Allahi ladhi la ilaha ghayruhu, inna ahadakum la ya`malu bi `amali ahl il Jennati hatta ma yakouna baynahu wa baynaha ila dhirah, fa yasbiqu `alayhi il kitab, fa ya`malu bi `amali ahl in- naari fayadkhuluha. 

    wa 'inna ahadakum la ya`malu bi `amali ahl in-naar, hatta ma yakouna baynahu wa baynaha ila dhirah, fa yasbiqu `alayhi il kitabu fa ya`malu bi `amali ahl il Jannati fa yadkhuluha. 




    Hadith 5 : La nullité des innovations 

    Selon la Mère des Croyants, Oumm Abdallah Aïcha , l`Envoyé de Dieu (paix et bénédiction d'Allah soient sur lui) a dit: 
    « Quiconque apporte à notre religion une nouveauté qui n`en provient pas, celui-là est à repousser. » 

    `An Umm il Mu’minina Ummi `Abdillahi `Aishata Radhi Allahu `anha qalat: 
    Qala Rasoulullahi Sal Allahu `alayhi wa salam : 
    Man ahdatha fi amrina hadha ma laysa minhu fa huwa radd 






    Hadiths 6 : Du licite et de l'illicite. 

    Abou Abdallah En-Noumân ben Bachîr a dit: J`ai entendu l`Envoyé de Dieu (paix et bénédiction d'Allah soient sur lui) dire : 
    « Certes, ce qui est permis est évident, et ce qui est interdit est évident aussi. Mais, entre l`un et l`autre, il y a bien des choses équivoques, que la plupart des gens ne savent pas (distinguer). Qui se garde de l`équivoque purifie sa foi et son honneur, mais celui qui y tombe, tombe dans ce qui est défendu : il est semblable au pâtre qui mène ses troupeaux aux alentours d`un territoire gardé, et alors, bien vite il y fera paître. Chaque roi ne possède-t-il pas un territoire gardé ? Le champ gardé de Dieu, ce sont les choses défendues. En vérité, il y a dans le corps humain un morceau de chair qui, en bon état, permet au corps tout entier de prospérer et qui, en mauvais état, le corrompt en entier, c`est le cœur ». 

    `An Abi `Abdillahi Nu`mani Ibn Bashirin Radhi Allahu anhumma qal : 
    Sami`tu Rasoul Allahi Sal Allahu `alaihi wa sallama yaqoul : 

    Inna al Halala bayyinun, wa 'inna al Harama bayyin, wa baynahumma umourun mushtabihat la ya`lamuhunna kathirun mina an-Nass. Fa mani taqa ash-shubuhati faqad stabra’a lidinihi wa `irdhihi. 

    Wa man waqa`a fi shubuhati waqa`a fil Haram, ka ar-raa`i yar`aa Hawla al Hima youshiku ‘ay yarta`a fih. A la wa inna likuli malikin Himan, A la wa 'inna Hima Allahi ma Harimuh. 


    A la wa inna fil jasadi madhghatan, idha Salahat Salaha al jasadu kulluhu, wa idha fasadat fasada al jasadu kulluhu, ‘a la wa hiya al Qalb. 





    Hadith 7 : La religion est le bon conseil. 

    Selon Abou Roqiya Tamim ben Aous ed-Dari , l`Envoyé de Dieu (paix et bénédiction d'Allah soient sur lui) a dit : 
    « La religion, c`est la sincérité ». 
    Quand nous demandâmes: « Envers qui ? », il répondit : 
    « Envers Allah, envers Son Livre, envers Son Envoyé, envers les chefs des musulmans, et le commun peuple parmi eux ». 

    `An Abi Ruqayyata tamim ibn Aus ad-Dari - Radhi Allahu `Anhu - An an-Nabi - Sal Allahu Alayhi wa sallama - Qal : 
    - Ad-dinu Nasihah 
    - Qulna : Liman ? 
    - Qala : Lillahi, wa li Kitabihi, wa li Rasoulihi, wa li a-imat il Muslimina wa `ammatihim. 




    Hadith 8 : Le caractère sacré du musulman. 

    D'après Ibnou Omar , l`Envoyé de Dieu (paix et bénédiction d'Allah soient sur lui) a dit : 
    « Il m`a été ordonné de combattre les hommes jusqu`à ce qu`ils témoignent qu`il n`est d`autre divinité qu`Allah, et que Mohammed est Son Envoyé, qu`ils accomplissent la prière rituelle, qu`ils acquittent l’aumône. S`ils exécutent ces choses, ils seront, à mon égard, garantis quant à leurs personnes et à leurs richesses, à moins qu`ils ne transgressent (ouvertement) la loi de l`Islâm, mais Dieu règlera le compte de leurs (intentions vraies) ». 

    `An Ibn `Umar - Radhi Allahu `anhumma - anna Rasoul Allahi - Sal Allahu `alaihi wa sallama - Qal : 

    Umirtu An Uqatil n-naas hatta yash-hadu An la ‘ilaha ila Allahu wa anna Muhammadan Rasoulu Allah, wa yuqimu Salata, wa yu’tu zakata. Fa idha fa`alu dhalika `asamou minni dima-ahum wa amwalahum, ila bi Haqqi l-Islam, wa Hissabuhum `ala Allahi ta`ala 




    Hadith 9 : La responsabilité dépend de la capacité. 

    Abou Horeyra Abd-er-Rahman Ibn Çakhr a dit : J`ai entendu l`Envoyé de Dieu (paix et bénédiction d'Allah soient sur lui) dire : 
    « Ce que je vous ai défendu de faire évitez-le, et ce que je vous ai ordonné, accomplissez-le dans la mesure où cela vous est possible. Ceux qui vous ont précédé ont péri seulement par l`abondance de leurs questions et leurs divergences d`opinions à l`égard de leurs Prophètes ». 

    `An Abi Hurayrata `Abd-Rahman ibn Sakhri Radi Allah `Anhu Qal : 
    Sami`tu Rasul Allahi - Sal Allahu `alaihi wa sallama - yaqul : 

    "Ma nahaytukum `anhu fajtanibuh, wa ma amartukum bihi fa-tu minhu masta ta`tum. Fa inama ahla kal ladhina min qablikum kathratu masa ilihim wa khtilafuhum `ala anbiyaa-ihim"




    Hadith 10 : Ne sont acceptées que les bonnes choses. 

    Selon Aboû Horeyra , l`Envoyé de Dieu (paix et bénédiction d'Allah soient sur lui) a dit : 

    « Dieu le Très-Haut est bon et n'accepte que ce qui est bon, sachez que Dieu a ordonné aux croyants ce qu'il a ordonné aux Envoyés, Il a dit [ s'agissant des Envoyés ] : { O les Envoyés ! Mangez des choses bonnes, œuvrez salutairement. Je sais parfaitement ce que vous faites } , et II a dit [ s'agissant des croyants ] : { O vous qui croyez ! Mangez des choses bonnes que Nous vous attribuons } ». 

    Puis il parla de l'homme qui fait un long voyage, à la tignasse mal peignée, poussiéreux, levant les mains au ciel criant : « Seigneur ! Seigneur », alors que sa nourriture est de source illicite, sa boisson est de source illicite, ses habits sont de source illicite, il s'est rassasié de ce qui est illicite. Il est loin pour que son invocation soit exaucée. 


    `An Abi Hurayrata Radi Allah `Anhu Qal : Qala Rasulu Lahi - Sal Allahu `alaihi wa sallam : Inna Allaha ta`ala tayyibu la yaqbalu ila tayyiban. Wa inna Allaha amara l-Mu'minina bima amara bihil Mursaline. 
    Fa Qala ta'ala: "Ya ayuha r-rusoulu kulu minat tayyibati wa`malu saliha" 
    Wa Qala ta'ala: "Ya ayuha ladina amanu kulu min tayibati ma razaqnakum" 
    Thuma dhakarar rajula yutilu s-safar ash'atha aghbara yamudu yadayhi ila sama-i "Ya Rabb Ya Rabb" 
    Wa matamuhu haram, wa mashrabuhu haram, wa mal basuhu haram, wa ghudiya bi l-haram , fa anna yustajabu Lah. 
     

     

     

    Hadith 11 : Le scrupule 

    Abou Mohammed l-Hassan Ibn Ali Ibn Abi Taleb descendant de l`Envoyé de Dieu (paix et bénédiction d'Allah soient sur lui), et son petit fils a dit : J`ai retenu ceci de l'Envoyé de Dieu : 
    « Renonce à ce qui t'inspire du doute pour ce qui t'en inspire pas » 

    `An Abi Muhammadin al-Hasan ibn `Ali ibn Abi Talibin sibti Rasuli llahi - Sal Allahu `alaihi wa sallam - wa rayhanatihi Radhi Allahu `Anhuma Qal : Hafidhtu min Rasul Allahi - Sal Allahu `alaihi wa sallam : 
    Da`ma yaribuka ila ma la yaribuk 

     



    Hadith 15 : Les vertus islamiques 

    Selon Abôu Horeyra , L`Envoyé de Dieu (paix et bénédiction d'Allah soient sur lui) a dit: 
    « Que celui qui croit en Allâh et au Jugement Dernier, qu’il dise une bonne chose ou qu’il se taise; que celui qui croit en Allâh et au Jugement Dernier, qu’il fasse du bien à son voisin; que celui qui croit en Allâh et au Jugement Dernier, qu’il soit hospitalier à l’égard de son hôte ». 

    `An Abi Hurayrata Radi Allahu `anhu anna Rasul Allahi Sala Allahu `alayhi wa sallama Qal : 
    "Man kana yu'minu bi lahi wa l-Yawmi l-Akhiri fa l-yaqul khayran aw liyasmut, wa man kana yu'minu bi lahi wa l-Yawm l-Akhiri fa l-yukrim jarah, wa man kana yu'minu bi l-laahi wa l-Yawm l-Akhiri fa l-yukrim dhayfah." 




    Hadith 16 : Ne laisse pas exploser ta colère 

    Selon Aboû Horeira , un homme dit au Prophète (paix et bénédiction d'Allah soient sur lui) : « Fais moi une recommandation » (religieuse), celui-ci répondit: 
    « Ne te mets pas en colère ». 
    L’homme répéta plusieurs fois la même demande et à chaque fois il lui disait : 
    « Ne te mets pas en colère ». 

    `An Abi Hurayrata Radi Allahu `anhu : 
    Anna Rajulan Qala li Nabiyi Salla Lahu `alayhi wa sallam : 
    "Awsini." Qal : "La taghdhab." Fa raddada mirara, qal: "La taghdhab." 




    Hadith 17 : La généralité du bel-agir 

    Selon Aboû Yala Chaddâd ben Aoûs , l`Envoyé de Dieu (paix et bénédiction d'Allah soient sur lui) a dit: 
    « Allah a prescrit le bel-agir dans toute chose. Quand vous tuez, faites-le de façons parfaite. Quand vous égorgez une bête, faites-le de la manière la plus douce : aiguisez bien votre lame et accordez à la victime le temps suffisant pour mourir » 

    `An Abi Ya`la Shadad ibn Aous Radi Allahu `anhu, `An Rasuli Allah Salla Lahu `alayhi wa sallama Qal : Inna Allah kataba al ihsan `ala kul shay. Fa idha qataltum fa ahsinu l-qitlah, wa idha dabahtum fa ahsinul dibha, wa l-yuhida ahadakum shafratahu wa l-yurih dabihatah 





    Hadith 18 : La piété et la haute moralité 

    Selon Aboû Dharr Djoundoub ben Djounâd et Aboû Abd-er-Rah`mân Mou`âd` ben Djabal (que Dieu soit satisfait d`eux), l`Envoyé de Dieu (paix et bénédiction d'Allah soient sur lui) a dit: 
    « Crains Dieu en quelque lieu que tu sois; fais suivre le péché de la bonne action qui l`effacera, comporte-toi avec les gens en faisant preuve d'une haute moralité ». 

    `An Abi Dharrin Jundubi ibn Junada, wa Abi Abdil Rahman Mu`adh ibn Jabali Radi Allah `Anhumma, an Rasuli Allah Salla Lahu `alayhi wa sallama Qal : Itaqi Laha haythu ma kunt, wa atbih l-sayiata l-hasanata tamhuha, wa khaliqi l-Nasa bi Khuluqin hassan 





    Hadith 19 : L'aide d'Allah et Sa protection 

    Abou l-Abbas Abdallah ben Abbas (que Dieu soit satisfait de lui et de son père) a dit : « J`étais un jour derrière le Prophète (en croupe sur sa mule) (paix et bénédiction d'Allah soient sur lui), et il me dit : 
    « O jeune homme, je vais t`enseigner quelques préceptes. Observe les commandements de dieu, il te protègera. Observe les commandements de Dieu, tu le trouveras devant toi. Lorsque tu as à demander quelque chose, demande à Allah. Lorsque tu as à implorer assistance, implore assistance auprès d'Allah. Sache que si la communauté est d'accord, à l'unanimité, pour te faire quelque bien, cela ne te profitera que dans la mesure où Allah te l'aurait assigné, et si elle est d`accord à l'unanimité pour te causer quelque tort, tu n'en pâtiras en rien, sinon dans la mesure où Allah en aurait ainsi décidé à ton encontre. Certes, les calames sont levés et l'encre des feuillets a séché ». 

    Selon une autre version, il y a ceci : 
    « Observe les commandements d'Allah, tu le trouveras devant toi. Informe-toi de Lui, dans l'aisance : Il te connaître dans la misère. Sache que ce qui est destiné à t'éviter, ne t'atteindra pas et ce qui est destiné à t'atteindre, ne te manquera pas. Sache que la constance fait remporter la victoire, la joie suit l'adversité, et la richesse la misère ». 

    `An Abi l `Abbas `Abdillahi ibn `Abbas Rady Allah `Anhuma Qal : 
    Kuntu khalfa n-Nabiya - Salla Lahu `alayhi wa sallama - yawma : 
    Fa qal « Ya gholam, inni Uhalimoka kalimat. 
    Ihfadhi Lahi yahfadhk. Ihfadhi Lahi tajid-hu tujahak. 
    Idha sa-alta fas-ali Laha, wa idha stahanta fastahin billah wahlam ana l-ummata law jtamahat hala an yanfahuka bishay. Lam yanfahuka illa bishay-in qad katabahu Allah lak. Wa in jtamahu hala ay yadoroka bishay lam yadoroka illa bishay-in qad katabahu Lahu Halayk. Rofihati l-Aqlamu wa jaffati s-Sohuf. 

    Wa Riwayata thaniya : 
    Ihfadhi Lahi tajidhu Amamak. Taharraf ila Lahi fi Rakha-i yahrifka fi Shidda 
    Wahlam anna ma akhta-aka lam yakun li yusibak 
    Wama asabaka lam yakun li yukhti-ak 
    Wahlam anna n-nasra maha s-sabr 
    Wa anna l-faraja maha l-karb 
    Wa anna maha l-husri yusra 



    Hadith 20 : La pudeur 

    Selon Aboû Masoûd Oqba ben Amr le Compagnon qui prit part à la bataille de Bedr , l`Envoyé de Dieu (paix et bénédiction d'Allah soient sur lui) a dit: 
    « Certes, de tout ce que les gens saisissent d`antiques paroles prophétiques, la première est : Si tu n`as pas de pudeur, fais ce que tu veux » 

    `An Abi Mas`oudin `Oqbata bni Amrin l-Ansari l Badri Rady Allahu `Anhu Qal : 
    Qala Rasul Allah Salla Lahu `alayhi wa sallam : Inna mimma adraka n-nasou min kalami n-nubuwati l-ula : "Idha lam tastahi fasnah ma shi`t." 

     


    Hadith 21 : Persévérer dans la voie 

    Abou Amr, on dit aussi Aboû Amra Soufiyan Ibn Abd Allâh , a dit: 
    Je dis à l`Envoyé de Dieu (paix et bénédiction d'Allah soient sur lui) : « Dis-moi une parole touchant l`Islam, telle que je n`interrogerai à son sujet personne autre que toi ». Il dit: 
    « Dis : J`ai foi en Allâh, puis suis la voie droite » 

    `An Abi `Amrin waqila Abi `Amrata Sufian ibn `Abdillah Radi Allah `Anhu Qal : 
    Qult ya Rasul Allah ! Qul li fi l-islami qawla, la As-Alu `anhu ahadan ghayrak 
    Qala Qul Amantu bi lahi thumma astaqim 



    Hadith 22 : La facilité de la religion 

    Selon Aboû Abdallâh Djabir ben Abdallâh, le Compagnon (que Dieu soit satisfait de tous deux), un homme interrogea l`Envoyé de Dieu (paix et bénédiction d'Allah soient sur lui) et lui dit : « A ton avis, si j`accomplis les prières rituelles prescrites; si je jeûne en Ramadhân, si je m`en tiens aux choses permises et évite ce qui est défendu, sans y ajouter aucune autre pratique (surérogatoire) entrerai-je au Paradis? Le Prophète (paix et bénédiction d'Allah soient sur lui) rèpondit: Oui. » 

    `An Abi `Abdullahi Jabir ibn `Abdullahi al-Ansari Radi Allah `Anhuma 
    Ana rajulan sa-ala Rasulu Lah Salla Lahu `alayhi wa sallama fa Qal : 
    Arayta idha salaytul maktubat, wa sumtu Ramadan, wa ahlaltu l-Halal wa haramatu l-Haram, wa lam azid `ala dalika shay-a , a-adkhulul jannah ? 
    Qala naham 




    Hadith 23 : Faire assaut de bonnes actions 

    Selon Abou Malik l-Harith ben Açim el Ach`ari l'Envoyé de Dieu (paix et bénédiction d'Allah soient sur lui) a dit : 
    « La purification est la moitié de la foi. Dire : « Louange à Allah [ Hamdou lillah ], remplit la balance. Dire : « Gloire à la transcendance d’Allah, louange à Allah [ Soubhanna Allah, Hamdou lillah ] », remplit l’espace compris entre le ciel et la terre. La prière est lumière. L’aumône est une preuve. La patience est flamboiement. Le Coran est argument en ta faveur ou contre toi. Chaque homme part le matin pour faire commerce de son âme, la sauvant, ou la faisant périr » 

    `An Abi Malikin l-Harithi bni `Asimi l-Ash`ari Radi Allah `Anhu Qal : Qala Rasulul Lahi Salla Lahu `alayhi wa sallam : 

    "At-tuhuru shatru l-Imaan wa l-Hamdulillahi tamla-ul-mizaan, wa Subhanallahi wa l-Hamdulillahi tamla-ani aw tamla-u ma bayna s-Sama-i wa l-Ard. Wa s-Salatu Nourun wa s-Sadaqatu burhan, wa s-Sabru dhiyaa, wa l-Qur'aan hujjatun laka aw halayk. Kullun Nas yaghdu faba-ihun nafsahu fa mu'tiquha aw mubiquha." 




    Hadith 24 : L'interdiction absolue de l'injustice 

    Selon Abou Darr el Ghifari , le Prophète (paix et bénédiction d'Allah soient sur lui) parmi ce qu`il a rapporté venant de Son Seigneur, (que Sa Puissance et Sa Gloire soient proclamées) déclare qu`il a dit : 
    « O Mes Serviteurs, je me suis interdit l`injustice et Je vous déclare que Je vous l`interdis. Ne soyez donc pas injustes les uns envers les autres. O Mes Serviteurs, chacun d`entre vous est un égaré, sauf celui que Je mène dans le droit chemin : demandez-Moi donc que Je vous mène, et Je vous y mènerai. O Mes Serviteurs, chacun d`entre vous est affamé, sauf celui que Je nourris, demandez-moi donc de vous nourrir, et Je vous nourrirai. O Mes serviteurs, chacun d`entre vous est nu, sauf celui que J`habille, demandez- Moi donc de vous habiller et Je vous habillerai. O Mes serviteurs, vous pêchez de nuit comme de jour et Moi Je pardonne tous les péchés, demandez- Moi donc de vous pardonner, et Je vous pardonnerai. O Mes serviteurs, en vain feriez-vous des efforts pour réussir à Me nuire et en vain pour réussir à M`être utiles. 
    O Mes serviteurs, si du premier au dernier, homme ou génie, vous étiez aussi pieux que l`est celui au cœur le plus pur d`entre vous, cela n`ajouterait rien à Mon Royaume. 
    O Mes Serviteurs, si du premier au dernier homme ou génie, vous étiez aussi pervers que l`est celui d`entre vous au cœur le plus pervers, cela ne diminuerait en rien Mon royaume. O Mes Serviteurs, si du premier au dernier, homme ou génie, vous vous teniez dans une seule région de la terre pour solliciter Mes faveurs et si J`accordais à chacun de vous sa demande, cela n`amoindrirait en rien Mes propriétés, pas plus que l’aiguille n`enlève quoi que ce soit à l`Océan en y pénétrant. O Mes serviteurs, ce sont vos actes seulement dont Je tiendrai compte, ensuite. Je vous rémunérerai d`après ceux-ci. Donc celui qui trouve le bonheur, qu`il rende grâce à Dieu et celui qui trouve autre chose, qu`il ne s`en prenne qu`a lui-même ». 

    `An Abi Dharri l-Ghifari Radi Allah `Anhu `Anin Nabiyyi Salla Lahu `alayhi wa sallam, fima yarwihi `an Rabbihi `Azza wa Jal annahu Qal : 

    "Ya `Ibadi : Inni harramtu dhulma `ala nafsi wa jahaltuhu baynakum muharraman fala tadhalamu. Ya `Ibadi : Kullukum Dhallun ila man hadaytuhu fastahduni ahdikum. Ya `Ibadi : Kullukum Ja-ihun illa man at`amtuhu fastat`imuni ut`imkum. Ya `Ibadi : Kullukum `Arrin illa man kasawtuhu, fastaksuni aksukum. Ya `Ibadi : Innakum tukhti-una bil-layli wa n-nahari wa ana aghfirudh-dhunuba jami`an fastaghfiruni, aghfir lakum. Ya `Ibadi : Innakum lan tablughu dhurri fatadhurruni wa lan tablughu naf`i fatanfa`uni. 

    Ya `Ibadi : Law anna awalakum wa akhirakum wa insakum wa jinnakum kanu `ala atqa qalbi rajulin wahidin minkum ma zada dhalika fi mulki shay an. Ya `Ibadi : Law anna awalakum wa akhirakum wa insakum wa jinnakum kanu `ala afjari qalbi rajulin wahidin minkum, ma naqasa dhalika min mulki shay an. Ya `Ibadi : Law anna awalakum wa akhirakum wa insaku wa jinnakum qamu fi sa`idin wahidin fasa aluni fa a`taytu kulla wahidin mas alatahu, ma naqasa dhalika mimma `indi illa kama yanqusu l-Mikhyatu idha udkhilal-Bahr. 

    Ya `Ibadi : Innama hiya a`malukum uhsiha lakum, thumma uwaffikum iyaha, fa man wajada khayran fa l-yahmadillah, wa man wajada ghayra dhalika fala yalumanna illa nafsah" 

     


    Hadith 25 : Le sens large de l'aumône 

    Selon Aboû Darr également, quelques compagnons de l`Envoyé de Dieu (paix et bénédiction d'Allah soient sur lui) lui dirent : « O Envoyé de Dieu, les gens les plus riches ont accaparé les récompenses, ils prient comme nous, jeûnent comme nous, de plus ils font l`aumône avec le surplus de leurs richesses ». Il répondit : 
    « Comment Allâh ne vous a pas donné de quoi faire L`aumône ? Dire ‹subhana Allâh› (Gloire à Dieu) c`est une aumône, ‹Allâh u akbar›› (Dieu est Grand), c`est une aumone aussi, et de même: , alhamdu li Allâh (Louanges à Dieu), la ilaha illa Allâh (Il n`y a d`autre divinité qu`Allâh›) Chaque fois que vous ordonnez le bien, c`est une aumône, et chaque fois que vous défendez le mal, c`est une aumône Chaque fois que vous faites œuvre de chair, vous faites une aumône ». 
    Ils s`écrièrent alors: « Comment, chacun de nous satisferait ses appétits charnels et mériterait par là une rétribution? » Il répondit : 
    « Voyons, celui qui assouvit ses appétits de façons illicite, ne se charge-t-il pas d`un péché ? De même celui qui les satisfait de façon licite, obtient une rétribution ». 

    `An Abi Dharrin - Radi Allah `Anhu - aydhan : 

    "Anna Nasan min as-habi Rasuli Lahi - Salla Lahu `alayhi wa sallama - Qalu lin-nabiyyi - Salla Lahu `alayhi wa sallam : Ya Rasula Lah ! Dhahaba ahlud-duthuri bil-ujoor. Yusalluna kama nusali wa yasumuna kama nasoumu, wa yatasaddaquna bi fidhuli amwalihim. Qal : Awalaysa qad Ja`ala Lahu lakum ma tasadaqun ? Inna bikulli tasbihatin sadaqah, wa kulli takbiratin sadaqah, wa kulli tahmidatin sadaqah, wa kulli tahlilatin sadaqatan wa amrin bi l-ma'rufi sadaqah, wa nahyin `an munkarin sadaqah, wa fi budh`i ahadikum sadaqah. 

    Qalu : Ya Rasula Lah, a ya'ti ahaduna shahwatahu wa yakunu lahu fiha ajr? Qala : Araytum law wadh`aha fi haram a kana halayhi wizr? Fa kadhalika idha wadha'aha fi l-Halal kana lahu ajr." 

     

     


    Hadith 26 : La diversité des bonnes œuvres 

    Selon Aboû Horeïra , l`Envoyé de Dieu (paix et bénédiction d'Allah soient sur lui) a dit: 
    « L`homme a, sur chaque articulation une aumône. Chaque jour où le soleil se lève et où tu réconcilies deux adversaires, tu fais une aumône. En aidant un homme soit à enfourcher sa monture, soit à y placer sa marchandise, tu fais une aumône. Une bonne parole, c`est une aumône, chaque pas que tu fais pour te rendre à la prière rituelle, c`est une aumône, en écartant un obstacle du chemin, tu fais une aumône ». 

    `An Abi Hurayrah - Radi Allah `Anhu - Qal : Qala Rasuli Lahi - Salla Lahu `alayhi wa sallam :

    "Kullu sulama minan-nasi `alayhi sadaqah kulla yawmin tatlu`u fihish-shams : Ta`dilu baynath-nayni sadaqah, wa tu`inur-rajula fi dabbatihi fa tahmiluhu `alayha aw tarfa`u lahu `alayha mata`ahu sadaqah, wa l-Kalimatu t-Tayyibatu s-Sadaqah, wa bi kulli khatwatin tamshiha ila s-Salati sadaqah, wa tumitul-adaha `anit-tariqi sadaqah." 

     


    Hadith 27 : La piété c'est la haute moralité 

    Selon En-Nawwas ben Saman , le Prophète (paix et bénédiction d'Allah soient sur lui) a dit: 
    « La Piété consiste en la haute moralité, le mal est ce qui met ton âme dans l’embarras et qu’il te répugne que les gens le découvrent en toi ». 
    Wâbiça ben Mabad (que dieu soit satisfait de lui) a dit : j'allai voir l'Envoyé de Dieu (paix et bénédiction d'Allah soient sur lui) et il me dit : 
    « Tu viens me questionner au sujet de la vertu ? » 
    « Oui », répondis-je, et il reprit : 
    « Interroge ton cœur. La vertu c`est ce par quoi l'âme jouit du repos et le cœur de la tranquillité. Le péché, c'est ce qui s`implante dans l'âme et met le trouble au sein de l'homme, et ceci malgré toutes les consultations religieuses que l'on pourrait te donner (pour te tranquilliser) ». 

    `Ani Nawasi bni Sam`aana Radi Allah `Anhu `ani n-Nabiyyi Sal Allahu Alayhi wa sallama Qal : 

    "L-Birru husnul khuluqi, wa l-ithmu ma haka fi nafsika, wa karihta ay-yataliha `alayhi n-Naas." 

    Wa `an Wabisata bni Ma`badi Radi Allah `Anhu Qal : Ataytu Rasula Lahi Sal Allahu Alayhi wa sallama fa Qal : 

    "Ji-ta tas alu `ani l-Birr ? Qultu : Na`am. Qal : Istafti qalbak. L-Birru matma annat ilayi n-Nafsu watma anna ilayhi l-Qalb, wa l-Ithmu ma haka fi n-Nafsi, wa taraddada fi s-Sadr wa in aftaka n-Naasu wa aftawk." 



     
    Hadith 28 : L'attachement à la Sunna 

    Aboû Nadjih`el Irbâdh ben Sâriya a dit : l'Envoyé de Dieu (paix et bénédiction d'Allah soient sur lui) nous fit un jour un prêche qui fit frémir les cœurs et couler les larmes des yeux. Nous lui dimes alors : « O Envoyé de Dieu, on dirait un sermon d'adieux. Faites-nous une (dernière) recommandation ». Il répondit : 
    « Je vous recommande d'adorer Allâh (que sa gloire et Sa puissance soient exaltées), d'écouter votre chef, et de lui obéir, votre Emîr fut-il un esclave. Certes, qui de vous vivra, verra de graves discordes. Il vous incombe donc de suivre ma manière d'être et celle des Califes bien guidés. Tenez-vous à cela de toutes vos forces, et gardez-vous des nouveautés religieuses, car toute innovation est égarement ». 

    `An Abi Najjihin al`Irbadhi bni Sariyyata Radi Allah `Anhu Qal : 

    "Wa`adhana Rasulu Laahi Sal Allahu Alayhi wa sallam maw`idhatan wajilat minha l-Quloub wa dharafat minha l-`uyoun, fa Qulna : Ya Rasula Laah, ka annaha maw`idhatu muwaddi`in, fa awsina. Qala : Usikum bi taqwa Laahi `Azza wa Jal, wa s-Sam`i wa t-Ta`ah, wa in ta ammara `alaykum `abdun. Fa innahu mayya`ish minkum fasayara khtilafan kathiran. Fa `alaykum bi sunnati wa sunnati l-Khulafa r-Rashidin l-Mahdiyin. `Adhou `alayha bi n-Nawajidhi wa iyakum wa muhdathati l-umour, fa inna kulla bid`atin dhalalah." 

     

     


    Hadith 29 : La voie du Paradis 

    Mouad ben Djabal a dit : Je dis : « Ô Envoyé de Dieu, enseigne-moi une œuvre qui me fera entrer au Paradis et qui m’éloignera du Feu. ». Il répondit : 
    « Tu viens d’interroger sur une affaire énorme qui est pourtant aisée pour qui Allah le Très-Haut l’a rendue aisée : Tu adores Allah sans rien Lui associer, tu accomplis la prière, tu t’acquittes de l’aumône légale [ zakât ], tu jeûnes le mois de Ramâdan et tu fais le pèlerinage. » 

    Puis le prophète (paix et bénédiction d'Allah soient sur lui) poursuivit. 

    « Veux-tu que je te montre les portes du Bien ? Le jeûne est un rempart. L'aumône éteint le péché comme l'eau éteint le feu. La prière de l'homme au milieu de la nuit... (Est la meilleure) ». 
    Puis il récita le verset: «Ils s'arrachent de leurs lits...» jusqu`au mot: «..qu’ils oeuvraient!» (32:16-17). 

    Puis il (paix et bénédiction d'Allah soient sur lui) reprit : 
    « Veux -tu que je te montre la partie principale de la religion, sa colonne et son sommet ? ». 
    « Oui, Ô Envoyé de Dieu », répondis je. Il répondit : 
    « La partie principale de la religion, c'est la soumission à Dieu, sa colonne, c'est la prière rituelle, et son sommet, la guerre sainte ». 


    Il (paix et bénédiction d'Allah soient sur lui) ajouta : 
    « Veux-tu que je t'apprenne ce qui soutient tout cela ? ». 
    « Oui, Ô Envoyé de Dieu », répondis-je. Il saisit alors sa propre langue et dit : 
    « Garde-toi de celle-là ». 
    Je lui dis : « Ô Prophète de Dieu, serons-nous donc susceptibles d'être châtiés pour avoir parlé ? ». Il me répondit : 
    « Malheureux, qu’est-ce qui fait tomber les gens en Enfer, face en avant, (ou sur leur nez) si ce n'est ce que leur langue profère ? ». 

    `An Mu`adhi bni Jabal Radi Allah `Anhu Qal : 

    "Qultu : Ya Rasula Lah, akhbirni bi `amalin yudkhiluni l-Jannata wa yuba`iduni `ani n-Naar. Qal : Laqad sa-alta `an `adhim wa innahu la yasirun `ala mayyassarahu Allahu `alayh. Ta`budu Laah la tushriku bihi shay an, wa tuqimu s-Salaata wa tu-ti z-Zakaata wa tasumu Ramadan, wa tahujju l-Bayt. 

    Thumma Qal : Ala adulluka `ala abwabi l-Khayr ? s-Sawmu junnatu wa s-Sadaqatu tutfi ul-Khati-a kama yutfi-ul maa un-Naar, wa Salatu r-Rajuli fi jawfi l-Layl, thumma tala : 

    32.16 Tatajafa Junubuhum `Ani Al-Mađāji`i Yad`ūna Rabbahum Khawfāan Wa Ţama`āan Wa Mimmā Razaqnāhum Yunfiqūna 

    32.17 Falā Ta`lamu Nafsun Mā 'Ukhfiya Lahum Min Qurrati 'A`yunin Jazā'an Bimā Kānū Ya`malūna 

    Thumma Qala : Ala ukhbiruka bi ra-si l-amri wa `amudihi, wa dhirwati sanamih ? Qultu : Bala Ya Rasula Laah. Qala Ra-su l-amri l-Islam, wa `amudahu s-Salaah, wa dhirwatu sanamihil Jihad. 

    Thumma Qala Ala ukhbiruka bi malaki dhalika kullih ?" Qultu : Bala Ya Rasula Laah. Fa akhadha bi lisanihi wa Qala : Kuffa `alayka hadha. Qultu : Ya Nabiyya Laah, wa inna lamu akhaduna bima natakallamu bih ? Faqala : Thakilatka ummuka Ya Mu`adh, wa hal yakubbu n-Naasa fi n-Naari `ala wujuhihim - aw Qala `ala manakhirihim - ila hasa-idu al-sinatihim ?" 

     

     


    Hadith 30 : Les droits d'Allah 

    Selon Aboû Thalaba El-Khouchanî Djourthoûm ben Nâchir , le prophète (paix et bénédiction d'Allah soient sur lui) , a dit : 
    « Certes, Allah, Trés Haut, a fixé des obligations canoniques, ne les négligez pas; il a déterminé des limites, ne les transgressez pas; il a interdit certaines choses, n`en usez pas; il s`est tu à propos d`autres, par miséricorde à votre égard, non par oubli, n`en scrutez donc pas les raisons. » 

    `An Abi Tha`labata al Khushani Jurthumu bni Nashir Radi Allah `Anhu `An Rasulil lahi Sal Allahu Alayhi wa sallama Qal : 

    "Inna Laha ta`ala faradha fara idha fala tudhayyi`uha, wa hadda hudoudan fala ta`taduha, wa harama shya-a fala tantahikuha, wa sakata `an ashya a-rahmatan lakum ghayra nisyanin fala tabhathu `anha." 

     

     


    Hadith 31 : La vraie ascèse 

    Abou Abbas Sahl Ibn Sades Sa'idi , a dit: 
    Un homme se rendit auprès du Prophète (paix et bénédiction d'Allah soient sur lui) et lui dit : « O Envoyé de Dieu, enseigne-moi une action dont l'accomplissement me vaudra l'amour de Dieu et celui des hommes » Il lui répondit : 
    « Méprise les choses d'ici bas, Dieu t'aimera, et méprise ce que possèdent les hommes, et les hommes t'aimeront ». 

    `An Abi l-`Abbas Sahli bni Sa`din as-Sa`idi Radi Allahu `Anhu Qal : 

    "Ja-a rajulun ila n-Nabiyyi Sal Allahu Alayhi wa sallama fa Qala, Ya Rasulu Lah : Dullani `ala `amalin idha `amiltuhu ahabbaniya lah wa ahabbani an-Naas. Fa Qal : az-had fi d-Dunya yuhibbaka Lahu, wa az-had fima `inda n-Naas, yuhibbaka n-Naas." 

     

     


    Hadith 32 : Tout préjudice est illégal 

    Selon Abou Said Sad ben Malek ben Sinan, el Khodri , l'Envoyé de Dieu (paix et bénédiction d'Allah soient sur lui) a dit: 
    « Ne faites pas de mal, et ne rendez pas le mal pour le mal ». 

    `An Abi Sa`idin Sa`d ibn Malik ibn Sinaan Al-Khudri Radi Allah `Anhu anna Rasulu Lahi Sal Allahu Alayhi wa sallama Qal : 

    "La Dharara wa la Dhiraar" 

     

     

     

    Hadith 33 : La preuve incombe au demandeur 

    Selon Ibn Abbas le Prophète (paix et bénédiction d'Allah soient sur lui) a dit: 
    « Si l'on accordait aux plaideurs, l'objet de leurs demandes, certes, on en verrait qui réclameraient les richesses et le sang d'autres gens. Mais il appartient au demandeur de faire la preuve et le serment est déféré a celui qui nie ». 

    `Ani bni `Abbasi Radi Allah `Anhu anna Rasula Lahi Sal Allahu Alayhi wa sallama Qal : 
    "Law yu`tan-nasu bi da`wahum, lad-da`a rijalun amwala qawmin wa dima-ahum, lakini l-Bayinatu `ala l-Muda`i, wa l-Yaminu `ala man ankar." 

     

     


    Hadith 34 : L'empêchement du blâmable est un devoir religieux 

    Abou Said El Khodri , a dit qu`il a entendu l`Envoyé de Dieu (paix et bénédiction d'Allah soient sur lui) dire : 
    « Si l`un d'entre vous voit ce qui déplait à Dieu, qu`il le combatte de ses mains; si cela ne lui est pas possible, que ce soit par la langue, et si cela encore ne lui est pas possible, que ce soit avec son cœur, c'est là le minimum imposé par la foi ». 

    `An Abi Sa`idin l-Khudri Radi Allah `Anhu Qal : Sami`tu Rasula Lahi Sal Allahu Alayhi wa sallama yaqul : 

    "Man ra-aa minkum munkaran falyughayir-hu bi yadih, fa in lam yastatih fa bi li sanih, fa in lam yastatih fa bi qalbih, wa dhalika adh`aful Imaan." 

     

     


    Hadith 35 : La vraie fraternité 

    Selon Aboû Horëira , l`Envoyé de Dieu (paix et bénédiction d'Allah soient sur lui) a dit: 
    « Ne vous jalousez pas, n`enchérissez pas les uns sur les autres, ne vous haïssez pas, et n`agissez pas avec perversité les uns à l`égard des autres, ne concluez pas d`achats au détriment les uns des autres. Soyez, ô serviteurs de Dieu, tous frères, le musulman est frère du musulman, il ne l`opprime pas, ni ne l`abandonne, et il ne lui ment pas, ni ne le méprise. La crainte de Dieu est ici », et il dit ceci en montrant trois fois son cœur, puis il ajouta : 
    « Le pire de l`iniquité est de mépriser son frère musulman. Tout ce qui appartient au musulman est sacré pour le musulman : son sang, son bien, son honneur ». 

    `An Abi Hurayrata Radi Allahu `Anhu Qal : Qala Rasulul Lahi Sal Allahu Alayhi wa sallam : 

    "La tahasadu, wa la tanajashu, wa la tabaghadhu, wa la tadabaru, wa la yabi` ba`dhukum `ala bay`i ba`dh. Wa kunoo `ibada Lahi ikhawana. L-Muslimu akhul-Muslim. La yadlimuhu, wa la yakhduluhu, wa la yakdibuhu, wa la yahqiruhu At-Taqwaha huna - wa yushiru ila sadrihi thalatha marrat - bi hasbi imrin mina Shari ay-yahqira akhahu l-Muslim. Kullu l-Muslimi `ala l-Muslimi haram : damuhu, wa maluhu, wa `irdhuhu." 

     

     


    Hadith 36 : L'incitation à œuvrer salutairement 

    D`après Aboû Horëira , le Prophète (paix et bénédiction d'Allah soient sur lui) a dit: 
    « Quiconque, en ce bas monde, a allégé l'affliction d'un croyant, verra Dieu alléger son affliction au jour du Jugement Dernier. Quiconque secourt un homme dans la gêne, verra Dieu le secourir en ce bas monde et dans l'Autre. Quiconque couvrira les fautes d'un Musulman, verra Dieu les lui couvrir en ce bas monde et dans l'Autre. Dieu aide Son serviteur tant que ce dernier aide son frère. Celui qui parcourt le chemin de la Science (religieuse), Dieu lui aplanira le chemin du Paradis. Tant que les hommes s'assembleront en quelque demeure consacrée à Dieu pour réciter le Coran et pour l'étudier ensemble, la paix du cœur descendra sur eux, la miséricorde les couvrira, les anges les entoureront et Dieu les mentionnera comme étant des Siens. Quant à celui que ses œuvres ont mis en retard, il ne sera pas mis en avance par son appartenance ». 

    `An Abi Hurayrata Radi Allahu `Anhu 'Ani Nabiyyi Sal Allahu Alayhi wa sallama Qal : 

    Man naffasa `an mu-minin kurbatan min kurabi Dunya naffasa Lahu `anhu kurbatan min kurabi yawmi l-Qiyama. Wa man yassara `ala Mu`siri, yassara Lahu `alayhi fi-Dunya wa l-akhira. Wa man satara musliman, satarahu Lahu fi-Dunya wa l-akhira. Wa Allahu fi `awnil `Abdi ma kanal `Abdu fi `awni akhih. Wa man salaka tariqan yal tamisu fihi `ilman, sah-hal Allahu bihi tariqan ila l-Jannah. Wa majtama`a qawmun fi baytin min buyuti lahi, yatluna kitaba Lahi wa yatada rasunahu baynahum ila nazalat `alayhimu s-Sakina, wa ghashiyat humu r-Rahmah, wa Haffat-humu l-Mala`ika, wa dhakara humu Lahu fiman `indah. Wa man batta-a bihi `amaluhu lam yusrih bihi nasabuh. 

     

     

     

    Hadith 37 : La grâce divine 

    Selon Ibn Abbas , l`Envoyé de Dieu (paix et bénédiction d'Allah soient sur lui) a dit parmi ce qu`il a transmis comme venant de Son Seigneur Très Haut (qu`il soit béni et exalté) : 
    « Allah a déterminé les bonnes actions et les péchés ». Puis il a fait une distinction en cette matière. Lorsque quelqu’un se propose d'accomplir une bonne action, et ne la fait pas, Il la lui inscrit comme si elle était accomplie, et s'il l'accomplit, Il met à son actif dix bonnes actions, et même sept cents, et encore bien davantage. 
    Mais s'`il se propose d'accomplir un péché et ne l`accomplit pas, dieu le lui inscrit comme une bonne action accomplie, et s'il accomplit ce péché. Dieu ne le lui inscrit que comme un seul péché ». 

    `An ibn `Abbas Radi Allahu `Anhuma `an Rasuli Lahi Sal Allahu Alayhi wa sallam fima yarwihi `an Rabbihi Tabaraka wa Ta`ala Qal : 

    "Inna Laha kataba l-Hasanati wa s-Sayiat, thumma bayyana dhalik : Fa man hamma bi hasanatin falam ya`malha katabaha Lahu `indahu hasanatan kamilatan, wa in hamma biha fa`amilaha katabaha Lahu `indahu `ashra hasanatin ila sab`i mi ati dhi`fin ila adh`afin kathiratin. Wa in hamma bi sayyi atin fa lam ya`malha katabaha Lahu `indahu hasanatan kamilatan. Wa in hamma biha fa`amilaha katabaha Lahu sayyiatan wahidah." 

     



    Hadith 38 : L'amour d'Allah 

    Selon Abou Horeira l'Envoyé de Dieu (paix et bénédiction d'Allah soient sur lui) a dit: 
    « Allah Très Haut a dit : A celui qui nuit à un de mes porte-parole, je déclarerai la guerre. Rien de ce qui M'est agréable ne rapproche autant Mon serviteur de Moi, que l'accomplissement des obligations que Je lui ai imposées. Mon serviteur ne cessera de se rapprocher de Moi par des pratiques surérogatoires jusqu`a ce que je l'aime, et, lorsque je l'aimerai, Je serai l'oreille par laquelle il entendra, le regard par lequel il verra, la main avec laquelle il empoignera, le pied avec lequel il marchera. S'il Me sollicite, certes, Je lui accorderai Ma faveur, s'il implore Ma protection, certes, Je la lui accorderai. » 

    `An Abi Hurayrata Radi Allahu `Anhu Qala : Qala Rasulu Lahi Sal Allahu Alayhi wa sallam : 
    "Inna Allahu Ta`ala Qal : Man `ada li waliyyan fa qad adhantuhu bil-harb. Wa ma taqarraba ilayya `abdi bi shay in ahabba ilayya mimma ftaradhtuhu `alayh, wa la yazalu `abdi yataqarrabu ilaya bin Nawafili hatta uhibahu. Fa idha ahbabtuhu kuntu sam`ahu alladhi yasma`u bih, wa basarahu alladhi yubsiru bih, wa yadahu allati yabtishu biha, wa rijlahu allati yamshi biha. Wa la in sa-alani la u`tiyannahu, wa la in ista`adhani la u`idhannahu." 

     



    Hadith 39 : Pas de gêne dans la religion 

    Selon Ibn Abbâs , l`Envoyé de Dieu (paix et bénédiction d'Allah soient sur lui) a dit: 
    « Certes, Dieu à cause de moi, pardonnera à ma communauté (les péchés) commis par erreur, oubli, ou contrainte. » 


    `Ani bni `Abbas Radi Allah `Anhumma anna Rasul Lahi Sal Allahu Alayhi wa sallama Qal : 

    "Inna Laha tajawaza li `an ummati l-Khata'a, wa n-Nisyana, wa ma stukrihu `alayh" 

     

     


    Hadith 40 : Ce Bas-monde au profit de l'Au-delà 

    Ibn Omar , a dit : l`Envoyé de Dieu (paix et bénédiction d'Allah soient sur lui) me prit par l`épaule et dit: 
    « Sois en ce bas monde comme un étranger », ou « comme un passant ». 
    Ibn Omar (que Dieu soit satisfait de lui et de son père) disait : « Lorsque tu es au soir, n`attends pas le matin, et lorsque tu es au matin, n`attends las le soir. Prends sur ta santé pour le moment de ta maladie, et sur ta vie pour celui de ta mort ». 

    `Ani bni `Umar Radi Allah `Anhumma Qal : 

    "Akhadha Rasulu lahi Sal Allahu Alayhi wa sallama bi minkabi fa Qal : Kun fi Dunya ka annaka gharibun aw habiru Sabil." 

    Wa kana ibn `Umar Radi Allah `Anhumma Yaqul : 

    "Idha amsayta fala tantadhiri Sabah, wa idha-a asbahta fala tantadhiri l-masa-a. Wa khudh min sih-hatika li maradhik, wa min hayatika li mawtik." 

     

    40 hadiths An-Nawawi

     

    « *Définition d'as sihr - la sorcellerie**L’Imâm An-Nawawî* »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :