• A Gaza, « pour tuer un membre du Hamas, Israël élimine une famille entière »

    Il est 21 h 30, samedi 12 juillet, dans le quartier d'Al-Sheja'iya, à l'est de Gaza-ville. Les hommes sortent de la mosquée, par petits groupes, après la prière du soir. Parmi eux, le commandant de la police du Hamas, Taysir Al-Batsh se dirige lentement vers la maison de son cousin. Soudain, dans un fracas assourdissant, des missiles de F16 viennent pulvériser la maison du clan Al-Batsh. Dans un brouillard grisâtre de particules de béton et de lambeaux de chair humaine, le chef de la police apparaît, titube, le visage brûlé, puis s'effondre.

    A Gaza, « pour tuer un membre du Hamas, Israël élimine une famille entière »

    http://www.lemonde.fr/international

    Face à ce désastre, Ahmad, son neveu, peine à y croire lui-même : « Il n'y a eu aucun message d'avertissement pour évacuer et d'un coup, tout s'est désagrégé. » Trois maisons ont été rayées de la carte, trois autres tiennent à peine debout. Le bilan est glaçant : au moins 18 morts – tous de la famille Al-Batsh – et plus de 50 blessés. Les restes de plusieurs victimes n'ont pas été retrouvés. Il s'agit du bombardement israélien le plus meurtrier.

    « Nouveau défilé contre l'Imam et l'Islam à Tahiti Les 7 merveilles du monde »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    1
    Elmaze
    Mercredi 16 Juillet 2014 à 00:03

    Qu'Allah leur vienne en aide

     



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :