• *As salam aleykoum*

    bn Al-Qayyim a dit dans Bada'i Al-Fawa'id (2/121) :

     

    "A ce sujet, il existe deux avis connus :

     

    Affirme que cette phrase signifie : "Que le nom du salam soit sur vous"

    ...

    Le terme Salam ici désignent Allah, car c'est un de Ses Noms.

     

    En d'autres termes, cette phrase signifie : que la Bénédiction au nom d'Allah vous couvre et descende sur vous.

     

    Les savants qui penchent pour cet avis ont divers arguments.

     

    Le premier hadith est le hadith authentique où l'on trouve que les musulmans avaient pour habitudes de dire durant leurs prières : "Que la paix (salam) soit sur Allah avant d'âtre sur Ses serviteurs, que la paix soit sur Jibril, que la paix soit sur untel."

     

    Le Prophète (paix et bénédiction d'Allah soient sur lui) leur dit alors :

     

    "Ne dites pas "Que la paix soit sur Allah."; car c'est Allah la paix, dites plutôt : "Que la paix soit sur toi ô Prophète d'Allah, ainsi que Sa miséricorde et Ses bénédictions, que la paix soit sur nous et sur les serviteurs pieux d'Allah."

     

    Le Prophète (paix et bénédiction d'Allah soient sur lui) leur a donc interdit de dire : que la paix soit sur Allah car La Paix n'est autre que Celui que l'on salue.

     

    On lui fait donc une invocation pour qu'Il soit préserver, or Allah est Celui à qui on formule les demandes, et non Celui pourquoi on formule les demandes ou invoque Allah en faveur d'autrui et on invoque personne en faveur d'Allah.

     

    IL est donc inconcevable de dire : "Que la paix soit sur Allah."

     

    Les deux avis affirme que le terme Salam est un substantif qui à le sens de préservations.

     

    C'est dans ce sens que ce terme est utilisé lorsque l'on salue autrui.

     

    Un de leurs arguments est que le terme Salam peut se décliner sans article défini.

     

    On peut donc dire Salam 'Alaykoum (et non As Salam 'Alaykoum).

     

    Or si Salam était un des noms d'Allah ou ne pourrais l'utilisé sans articles défini.

     

    On l'utiliserait plutôt avec un determinant comme c'est le cas pour tous les autres Noms d'Allah, c'est pourquoi l'on dit d'Allah qu'IL est As-Salam, Al-Mu'min, Al-Muhaymin, Al'Aziz, Al-Jabbar, Al-Mutakabbir.

     

    Le fait qu'un terme soit indéfini ne permet pas de désigner Allah l'Unique, contrairement aux Noms définis qui désignent Allah exclusivement dans le cadre de Ses plus beaux Noms.

     

    Ibn Al-Qayyim mentionne ensuite d'autres arguments pour conclure en ces termes :

     

    "Pour trancher la question, il convient de dire que la vérité réside dans les deux avis.

     

    Chacun d'eux présente une part de vérité, et à eux deux il forment l'avis correct.

     

    Ceci ce clarifie à l'aide d'une règle que nous avons maintes fois mentionnée à savoir que Celui qui invoque Allah par Ses plus beaux Noms se doit de l'Invoquer en toute chose par l'intermédiaire d'un nom qui correspond à la demande.

     

    Celui qui invoque Allah de la sorte cherche donc l'intercession de ce nom.

     

    Ainsi, si le serviteur dit : "Ô Allah pardonne moi et accepte mon repentir car Tu es Celui qui accepte le repentir, Celui qui pardonne.", il aura alors demandé deux choses à Allah par l'intermédiaire de deux de Ses noms correspondant à la situation et impliquant qu'Allah exauce la demande.

     

    De même, lorsqu'Abû Bakr As-Siddiq demanda au Prophète (paix et bénédiction d'Allah soient sur lui) de lui enseigner une invocation, il lui enseigna l'invocation suivante : "Ô Allah, j'ai été de nombreuses fois injuste envers moi-même, et personne d'autre que Toi ne pardonne les péchés. Accorde moi un pardon émanant de Toi et fais-moi miséricorde, car Tu es Le pardonneur, Le Très Miséricordieux."

     

    Ceci est très fréquent dans les textes, de la révélations.

     

    Il n'y a pas besoin de mentionner toutes preuves à ce sujet.

     

    Si donc cette règles est établie, et étant donné que lorssque l'on salue ou invoque en fait Allah pour qu'IL préserve autrui car être préservé de tous mal est ce que l'on a de plus précieux Allah a donc institué de saluer autrui par le biais d'un de Ses noms, qui est As-Salam par l'intermédiaire dusquel on invoque Allah pour qu'il préserve la personne que l'on salue.

     

    Le terme As-Salam recèle donc 2 significations :

     

    1 La mention du nom d'Allah

     

    2 La demande de préservation qui est le but recherché par la personne qui salue. Ainsi lorsque l'n dit As-Salam 'alaykoum, mention est faite du noms d'Allah et on demande aussi à Allah de préservé la personne salué.

     

    Médite donc sur cet enseignement.

     

    Fin de citation

     

    Extrait du livres "Conseils aux femmes musulmanes" Auteur Umm 'abdillah Al Wadi'iyya, fille du cheikh Muqbil ibn Hâdi Al-Wadi'i

     

    Editions DAR AL MUSLIM

     

    Cheikha Umm ‘Abdillah Al-Wadi’iya

     

    As salamleykoum ou Salamleykoum

    « *Les bijoux , avec versets du Coran ...et autres , ne sont pas permis ni a la vente ni a l achat voir la liste de IFTA**Les ruses de Shaytan envers les femmes* »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :