• **Avis religieux sur celui qui abandonne sa mère**

    Question :
     
    Le frère Q. L. depuis Jizan demande : Un étudiant qui observe ses Salâ, jeûne, et fait acte de charité, mais ayant abandonné sa mère; est-ce que ses Salâ, sa charité et son jeune lui profitent alors qu'il a abandonné sa maman, ne lui prête pas attention pourtant, telle que nous la connaissons, elle est musulmane, elle prie et jeûne ?

     

    Réponse :

     
    Qu'un musulman abandonne sa maman est répréhensible et relève d'une désobéissance majeure.

     Il doit se repentir auprès d'Allah et revenir à son obéissance, recommencer à lui faire du bien, à la réconforter, et lui demander pardon.

    Voila ce qui lui incombe, il ne doit pas continuer dans l'abandon et la désobéissance, car cela est abominable et un péché majeur.

    Il se doit de cesser, de demander des excuses à sa maman, d'aspirer à son agrément et de se repentir auprès d'Allah le Très-Haut.

    Cependant ses Salats, son jeûne et ses cultes ne s'annulent pas.

    Ses cultes et ses œuvres restent correctes s'ils sont accomplis de manière juridique.

    Mais alors, sa foi s'affaiblit sous l'effet de ce péché qui la diminue.

     

    Pour 'Ahl As-Sounna les péchés amoindrissent la foi et l'affaiblissent mais celui qui les commet n'est pas incrédule.

     

    Mais il l'est chez les Kharijites qui jugent incrédule le pécheur.

    Ils sont injustes et criminels à ce propos.

    Ils sont en erreur et dans la fausseté du point de vue des gens de la Sunna et du consensus ('Ahl As-Sounna wal Djamâ`a) .

     

    Pour 'Ahl As-Sounna : le péché diminue la foi et ne fait pas de son auteur un incrédule et ne l'éternise pas en Enfer.

     Il est pécheur et son péché diminue sa foi et l'affaiblit et provoque la colère d'Allah contre lui et le rend susceptible d'aller en Enfer, mais il n'est pas incrédule.

     Même s'il va en Enfer il n'y sera pas éternellement.

     Voilà l'avis des gens de la Sunna et du consensus à leur sujet.

    Ils n'éternisent pas les pécheurs à l'Enfer s'ils y entrent pour leurs péchés.

     

    Somme toute, c'est pour lui un péché majeur que d'abandonner sa maman, et lui désobéir.

     

    Toutefois cela n'est pas une cause de reniement ni de la nullité de son œuvre sauf s'il considère cela licite, s'il trouve que la désobéissance à ses parents est licite, dans ce cas il est mécréant, puisse Allah garde de rendre halal la désobéissance aux parents.

     

    Quiconque le fait et le considère comme halal, ou considère l'usure et la fornication comme halal renie l'islam à moins qu'il soit polythéiste et ignorant à cause de son éloignement de l'Islam, comme celui qui grandit dans un pays non islamique, en l’occurrence on devra lui enseigner l'Islam et lui montrer que la désobéissance aux parents est l'un des choses qu'Allah interdit à ses serviteurs.

     

    L'obéissance aux parents est l'un des devoirs qu'Allah commande à tout musulman, et leur désobéir est interdit pas Allah. Une fois que l'ignorant et celui qui s'est islamisé l'ont appris, ils sont apostats, Puisse Allah nous en prémunir, si jamais ils continuent à commettre cette faute, à plus forte raison un étudiant : son péché est plus considérables.

     

    Avis religieux sur celui qui abandonne sa mère



    copié de alifta.net

    Cheikh 'Abdel-'Azîz Ibn 'Abdi-llâh Ibn Bâz

     

     

    « *Le bon comportement du musulman dans les pays non musulman**Ne répond pas aux injures, un ange répondra à ta place !* »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It