• *Avis religieux sur les enfants décédés de parents polythéistes*

    Un lecteur du Riyad demande :

    L'enfant qui naît de parents mécréants et qui décède avant d'atteindre l'âge de la responsabilité religieuse, est-il considéré devant Allah comme musulman ou non ? Sachant que le Messager d'Allah (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) a dit : Aucun enfant naît suivant l'état de la nature primordiale (l'islam). ... jusqu'à la fin du hadith.

    Et si vous dites qu'il est musulman, les musulmans doivent-ils le laver et faire la prière funéraire sur lui ? Informez-nous en, qu'Allah vous rétribue.



    Réponse :

    Si une personne non responsable de parents mécréants meurt, elle est traitée comme eux dans le domaine des jugements de la vie d'ici-bas, elle ne sera pas lavée, on ne fera pas la prière funéraire sur elle, ni elle ne sera inhumée dans les cimetières des musulmans. Dans l'au-delà, son jugement revient à Allah (Gloire et Pureté à Lui). Et il a été authentiquement rapporté que le Messager d'Allah (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam), lorsqu'on l'interrogea sur les enfants des polythéistes, a répondu : Allah sait mieux ce qu'ils faisaient Certains gens de science ont dit que ce qu'Allah (Gloire et Pureté à Lui) sait sur eux apparaîtra le Jour du Jugement Dernier, et qu'ils seront éprouvés comme les personnes ayant vécu à un moment où aucun Messager n'a été envoyé et leurs semblables. S'ils répondent à ce qu'on leur demandera, ils iront au Paradis, s'ils désobéissent, ils iront en Enfer.

    Les hadiths du Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) sur l'épreuve le Jour du Jugement Dernier des personnes ayant vécu à un moment où aucun Messager n'a été envoyé sont authentiques. Il s'agit des personnes qui n'ont pas reçu l'appel des Messagers et de leurs semblables ainsi que les enfants des polythéistes

    ( Numéro de la partie: 3, Numéro de la page: 164)



    suivant Sa parole (Exalté soit-Il) : Et Nous n'avons jamais puni (un peuple) avant de (lui) avoir envoyé un Messager. Cet avis est le plus valable au sujet des personnes ayant vécu à un moment où aucun Messager n'a été envoyé et au sujet de leurs semblables c'est-à-dire ceux qui n'ont pas reçu l'Appel d'Allah, c'est l'avis du Cheikh Al-Islam Ibn Taymiyya et de son élève l'éminent savant Ibn Al-Qayyim ainsi qu'un groupe de prédécesseurs et de ceux qui leur ont succédé (qu'Allah fasse Miséricorde à tous). L'éminent savant Ibn Al-Qayyim (qu'Allah lui fasse Miséricorde) a détaillé l'avis religieux sur les enfants des polythéistes et des personnes ayant vécu à un moment où aucun Messager n'a été envoyé, à la fin de son livre "Tarîq Al-Hidjratayn" sous le titre "Tabaqât Al-Moukallafîn".

    Les fatwas d'Ibn Baz

     

    Avis religieux sur les enfants décédés de parents polythéistes

     

    « **L'évocation d'Allah et la fraternité en Lui****Hadîth fabriqué [Mawdou‘] : « Mes compagnons sont comme les étoiles... »** »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :