• Ce que dit celui qui voit dans ses rêves ce qu'il aime ou ce qu'il déteste

     

    Il est établi dans la sounnah plusieurs ahâdith du Prophète – Sallâ Allahou 'alayhi wa sallama – dans l'explication de ce qu'il convient au musulman de dire et de faire lorsqu'il voit dans ses rêves ce qu'il aime ou lorsqu'il y voit ce qu'il déteste.

    Et parmi ces ahâdith, ce qu'a rapporté Al-Boukhârî – qu'Allah lui fasse miséricorde – dans son Sahîh d'après Abî Sa'îd al-Khoudrî – qu'Allah l'agréé – qui a entendu le Prophète – Sallâ Allahou 'alayhi wa sallama – dire : « Lorsque l'un d'entre vous voit dans un rêve ce qu'il aime alors il est indubitablement d'Allah, qu'il loue alors Allah pour celui-ci, et qu'il en parle. Et s'il voit autre que cela parmi ce qu'il déteste, alors il est du Diable : qu'il demande la protection [auprès d'Allah] contre son mal et qu'il ne le mentionne à personne, alors il ne lui nuira point. » [Al-Boukhârî n° 6985)

     

    Et dans les Sahîhayn, d'après Abî Salamah qui dit : « Je voyais en rêve des choses qui me rendaient malade jusqu'à ce que j'ai entendu Abâ Qatâdah – qu'Allah l'agréé – dire : « Et moi je voyais en rêve des choses qui me rendaient malade jusqu'à ce que j'ai entendu le Prophète – Sallâ Allahou 'alayhi wa sallama – dire : « Le bon rêve vient d'Allah, alors si l'un de vous voit ce qu'il aime, qu'il ne le raconte pas sauf à ceux qu'il aime. Et s'il voit ce qu'il déteste, qu'il demande la protection auprès d'Allah contre le mal de celui-ci et contre le mal du Diable, qu'il crachote trois fois, et qu'il n'en parle pas, alors il ne le nuira pas. » » [Al-Boukhârî n°7044 – Mouslim n° 2261]

     

    Et dans le Sahîh de Mouslim – qu'Allah lui fasse miséricorde –, d'après un hadith de Jâbir – qu'Allah l'agréé – d'après le Messager d'Allah – Sallâ Allahou 'alayhi wa sallama – qui a certes dit : « Si l'un d'entre vous voit en rêve ce qu'il déteste, qu'il crache à sa gauche trois fois et qu'il demande la protection auprès d'Allah contre le diable trois fois, et qu'il change le flanc sur lequel il était [allongé]. » [Mouslim n° 2262]

     

    Dans leur ensemble, ces ahâdith témoignent de bénéfices se rapportant aux rêves et de ce qu'il convient au musulman de faire vis-à-vis de ce qu'il y voit, parmi les choses dont la vision le réjouit et le rend heureux, ou les choses dont la vision le rend triste et l'inquiète. Parmi les bénéfices de ces ahâdith, ce qui suit :

    Premièrement : l'immensité du rang que revêt le rêve pieux que le musulman fait. Il provient certes d'Allah, Il l'a dirigé vers son serviteur croyant dans sa vie comme bonne nouvelle, pour rassurer son cœur et lui apporter la quiétude comme Allah le Très-Haut dit (traduction rapprochée du sens du verset) :
    لَهُمُ ٱلۡبُشۡرَىٰ فِى ٱلۡحَيَوٰةِ ٱلدُّنۡيَا وَفِى ٱلۡأَخِرَةِ‌ۚ
    {Il y a pour eux une bonne annonce dans la vie d’ici-bas tout comme dans l'au-delà} [Younous 10 : 64]

    Plus d'un homme parmi les pieux prédécesseurs a dit [à propos de la bonne annonce citée dans le verset] : « C'est le rêve pieux qui est vu par l'homme pieux ou qui est vu dans celui-ci. »

    Deuxièmement : Cela démontre que ce que le croyant voit de ce qu'il déteste dans son rêve provient certes du diable dans le but d'attrister ceux qui ont cru, et cela n'est aucunement une nuisance sauf si Allah le veut.

    Ce que voit l'homme dans ses rêves se divisent en trois parties :


    1) le rêve pieux qui est une bonne nouvelle de la part d'Allah pour celui qui rêve ou pour celui qui est vu dans celui-ci.
    2) le rêve qui vient du Diable : c'est une angoisse par laquelle vient le Diable à l'Homme dans ses rêves et ses malheureux semblables. Il le frappe avec dans le but de le déranger, d'attrister et d'angoisser son cœur.
    3) les rêves liés à ce qui a été suscité à l'Homme durant son éveil, durant son sommeil il rêve à ce qui a eu lieu durant son état d'éveil.

    Troisièmement : l'éclaircissement concernant ce que doit faire le musulman lorsqu'il voit dans ses rêves ce qu'il aime, et cela se résume en quelques points :
    1) Certes, le musulman doit éprouver une grande joie et se réjouir de son rêve pieux ou de celui qu'on a fait de lui, mais qu'il ne soit pas trompé [par celui-ci] : le rêve, comme l'ont dit certains prédécesseurs : « Il réjouit le croyant mais et ne le trompe pas. »
    2) Qu'il loue Allah – 'azza wa jalla - pour ce bien qu'Il lui a envoyé et le bienfait qu'Il lui a accordé par le fait qu'Il l'a honoré par ce rêve porteur d'une bonne nouvelle.
    3) Qu'il en informe ceux qu'il aime parmi ses frères et ses amis avec qui, ensemble s'entraident dans ce qui est bien, et avec qui ils s'enjoignent mutuellement la piété et la bienfaisance. Ce rêve sera vu comme une cause d'accroissement du bien, stimulant la poursuite de son action.
    4) Qu'il n'en informe pas celui qu'il déteste, pour repousser le tord qu'il pourrait lui causer, ou l'envier, etc...

     

     

    Quatrièmement : parmi les bénéfices que renferment les ahâdith précédents : l'éclaircissement de ce qu'il convient au musulman de faire lorsqu'il voit dans ses rêves ce qu'il déteste et cela se résume dans les points suivants :
    1) Qu'il sache que cela est bien du Diable qui veut par cela attrister le croyant et lui causer des soucis, du chagrin et de la peur. Alors à lui de ne pas faire attention à la ruse du Diable et de ne pas préoccuper son esprit avec cela.
    2) Qu'il cherche le protection auprès d'Allah contre son mal et le mal du Diable Lapidé. La recherche de protection est un refuge vers Allah et un attachement à lui.
    وَمَن يَعۡتَصِم بِٱللَّهِ فَقَدۡ هُدِىَ إِلَىٰ صِرَٲطٍ۬ مُّسۡتَقِيمٍ۬
    {Quiconque s’attache fortement à Allah, il est certes guidé vers un droit chemin.} [Âl 'Imrân 3 : 101]

    3) Qu'il crache à sa gauche trois fois. Il est dit que le Diable vient au fils d'Adam par son côté gauche car il veut par là insuffler dans le cœur et celui-ci est proche de la gauche, alors le Diable vient de ce côté proche (du cœur). Et Allah sait mieux.
    4) Qu'il change le côté sur lequel il était. On dit que la sagesse derrière cela est qu'il y a de l'optimisme en changeant de cet état attristant à un état réjouissant.

    Cinquièmement : qu'il ne raconte à personne des choses qu'il déteste qu'il a vu dans ses rêves. Il est rapporté dans le Sahîh de Mouslim – qu'Allah lui fasse miséricorde – d'après Jâbir – qu'Allah l'agréé – qui dit : « Un homme est venu au Prophète – Sallâ Allahou 'alayhi wa sallama – et dit : « Ô Messager d'Allah, j'ai vu en rêve comme si on coupait ma tête. » Il dit : « Le Prophète – Sallâ Allahou 'alayhi wa sallama – rit alors et dit : « Lorsque le Diable joue avec vous dans vos rêves, ne le racontez pas aux gens. » [Mouslim n° 2268]. Et dans une autre version, il a dit : « Un bédouin est venu au Prophète – Sallâ Allahou 'alayhi wa sallama – et dit : Ô Messager d'Allah, j'ai vu dans mon rêve qu'on coupait ma tête qui s'est mise alors à rouler et je m'efforçais à suivre ses traces », alors le Messager d'Allah – Sallâ Allahou 'alayhi wa sallama – lui dit : « Ne racontes pas aux gens les jeux du Diable sur toi dans tes rêves. » [Mouslim n° 2268].

    Puis le Messager d'Allah – Sallâ Allahou 'alayhi wa sallama – a informé que celui fait ce qui précède, son rêve ne lui nuira point, mais que cette action sera une cause de protection par la permission d'Allah contre son mal et contre les maux des Diables.

    Et au serviteur, avec tout cela, d'être plein de crainte envers Allah, assidu à Son obéissance, éloigné de Sa désobéissance, pour qu'il soit ainsi préserver par la protection d'Allah, entouré de Son attention et de Sa sollicitude – Lui, exempté soit-il de tout défaut.

    Et Ibn Sirîn – qu'Allah lui fasse miséricorde – a dit : « Crains Allah lors de l'éveil, et ne tient pas compte de ce que tu as vu dans le sommeil »

    Et Allah est Celui a qui on demande l'aide, et c'est vers Lui que l'on place notre confiance, et il n'y a de force et de puissance que par Allah, le Très Grand, l'Immense.

    Cheikh 'Abdourrazzâq ibn 'Abdilmouhsin al-'Abbâd al-Badr

    Source : Fiqh al-Ad'iyyat wa l-Adhkâr (tome 3 pages 95-98) [dar al mouhcine (Alger)] | Traduit par l'équipe d'Al Bounyane

     

     

    Ce que dit celui qui voit dans ses rêves ce qu'il aime ou ce qu'il déteste

     

    « Ne vais-je pas vous montrer ce avec quoi Allah expie les péchésLa différence qu’il y a entre le polythéisme et la mécréance »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    1
    Siti
    Lundi 20 Juin à 20:51

    Assalamu Alaïkoum

    J'aimerais que vous fassiez un article sur les rêves que l'on fait après la mort d'un proche. Je veux dire par là que, j'ai toujours entendu dire que lorsqu'on perd un proche on le voit en rêve peu de temps après (je parle des proches comme le père, la mère etc...). Qu'est ce que cela signifie réellement et dans le cas où un fils ou une fille ne voit pas son père après sa mort est-ce une mauvaise chose ?

    merci pour vos réponses.

    2
    abdoul Fataah
    Dimanche 30 Octobre à 09:54
    Salam, j'aimerai savoir davantage ce que dit l'islam sur l'utilisation des bois (plantes ) avec certaines sourate par certaines personnes pour la protection contre l'ennemi ou encore pour espérer des chance dans la vie.masalam


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :