• Celui qui donne un répit à un (débiteur) sans argent ou qui efface (partiellement ou complètement) sa dette

    Une femme raconte l'histoire suivante :


    Mon mari avait emprunté la somme de vingt-quatre mille rials à un homme.

    Plusieurs années avaient passé sans qu'il ne puisse s'acquitter de cette dette qui constituait pour lui une charge pénible si bien qu'il était devenu en permanence soucieux et anxieux.

    A force de le voir dans cet état, je perdis le goût de la vie.


    Lors d'une nuit de mois de Ramadan, j'ai accompli une prière dans laquelle j'ai imploré Allah avec ferveur, les larmes aux yeux, de payer pour mon mari sa dette.

    Le lendemain et peu de temps avant la rupture du jeûne, j'ai entendu mon mari parler à haute voix au téléphone.

    Je me suis dis qu'il s'agissait sûrement d'une mauvaise nouvelle.

    J'ai accouru vers lui mais je suis arrivée à la fin de la communication. Je lui ai dis : " Qu'est-ce qui s'est passé ? ". Il était incapable de parler, tellement les pleurs l'étouffaient.

    Son visage ruisselait de larmes mais c'était des larmes de joie. Il se ressaisit un moment puis me dit : " Celui qui vient de m'appeler un instant est mon créancier. Il m'a dit qu'il me faisait don de la dette dont je lui suis redevable ".

    Je ne sus quoi dire. C'est comme si j'avais sur la tête un poids aussi lourd qu'une montagne et que je m'en étais débarrassée.


    Ma langue ne cessa depuis de remercier Allah pour ce bienfait et de remercier notre créancier.
    Histoires merveilleuses et inédites - P 105-106.
    مَن أَنظَرَ مُعسِرًا أَو وَضَعَ عَنهُ أَظَلَّهُ اللهُ في ظِلِّهِ

     

    « Celui qui donne un répit à un (débiteur) sans argent ou qui efface (partiellement ou complètement) sa dette, Allah lui donnera place sous l’ombre (de Son Trône le Jour du Jugement Dernier). »
    (Sahîh Mouslim)

     

    Celui qui donne un répit à un (débiteur) sans argent ou qui efface (partiellement ou complètement) sa dette

     

    « Cinq pièges du diable que les couples mariés devraient veiller à éviterCes 10 aliments qu’aimait consommer le Prophète ﷺ »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    1
    Soulayman
    Mardi 19 Juillet à 15:16
    Al baqara
    Verset 280
    2
    Saïd abou-abdarahman
    Mardi 8 Novembre à 10:57
    Très bon rappelle mais pourquoi est il entouré de publicités haram pour des services de rachats de crédits?


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :