• Celui qui s'aventure dans la polygamie alors qu'il n'a ni les moyens financiers, ni la possibilité de bien éduquer ses enfants

    Celui qui s'aventure dans la polygamie alors qu'il n'a ni les moyens financiers, ni la possibilité de bien éduquer ses enfants, peut certes tomber dans la misère et le malheur, comme l'a dit le bédouin :

    " J'ai épousé deux femme car j'ignorais
    Le malheur qu'endure celui qui a deux épouses
    Je me disais : je serais entre elles comme un mouton
    Profitant de l'attention des deux chèvres les plus douces qui soient
    Mais voilà que je me retrouve matin et soir comme une chèvre
    Subissant les tourments de deux loups perfides
    L'agrément de l'une amène la colère de l'autre

     


    Je ne peux échapper à l'une de deux colères
    Je subis toutes les difficultés de la vie
    En plus des problèmes entre mes deux coépouses
    A celle-ci une nuit et à celle la une autre
    Mais chaque nuit les reproches, eux, sont continus
    Si tu veux rester digne
    Les mains pleines de bienfaits
    Reste donc célibataire, et si tu ne le peux pas
    Mieux vaut une seule femme que les problèmes de deux coépouses."

    Ce que dit le bédouin n'est pas totalement vrai.

    Mais celui qui veut être polygame et n'a pas les moyens d'entretenir des épouses, de les éduquer et de bien gérer la situation, peut aisément tomber dans la misère et le malheur que raconte le bédouin.

    • Source : [ Les droits des croyantes, p120.122 ]

     

    Celui qui s'aventure dans la polygamie alors qu'il n'a ni les moyens financiers, ni la possibilité de bien éduquer ses enfants

     

    « Parmi les choses dont beaucoup de femmes sont éprouvées : l’espionnageLe Paradis est composé de niveaux »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :