• Charleville-Mézières: Exclue du collège pour une jupe trop longue

    Sarah a été renvoyée deux fois de son collège pour une jupe longue assimilée à « un signe ostentatoire d’appartenance religieuse ».

     

    Ses parents sont furax. La direction académique est droit dans ses bottes. Les observateurs, eux, peinent à comprendre.

    Sarah K., 15 ans, élève de 3 e , s’est vu refuser l’accès au collège Léo-Lagrange, à la Ronde Couture, les 16 et 25 avril.

    La principale du collège, Maryse Dubois, lui a signifié que sa jupe noire, jugée « trop longue », ne respectait pas la loi sur la laïcité à l’école.

    L’adolescente porte le voile depuis un an, mais elle l’enlève « tous les matins avant d’entrer au collège », sachant qu’elle n’a « pas le droit à l’intérieur ».

    Quant à la jupe, elle l’a achetée « chez Kiabi, pour deux euros ». « Cette jupe n’a vraiment rien de particulier, elle est toute simple, elle n’a rien d’ostentatoire, s’excuse presque la jeune fille. Il n’y a aucun signe religieux du tout. »

    Charleville-Mézières: Exclue du collège pour une jupe trop longue

     

    « Un conseil à nos sœurs pour le mariageDoucement avec les pieces de cristal »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :