• Différence entre Prophète (nabi) et Messager (rassoul) -

    Définitions des termes "prophète" et "messager"

     

    Ibn Taymiya (رحمه الله) a dit: "Le prophète est une personne informée par Allah, qui puise dans une source divine.Si,en plus, il est envoyé à ceux qui violent l'ordre d'Allâh pour leur transmettre un message de ce dernier, il est alors appelé messager.Si,en revanche, il applique la loi de son prédécesseur et n'est envoyé à personne,il est alors un simple prophète". (An-Noubouwwat p.255)

     

    Il dit aussi (رحمه الله): "Ce qui est correct, c'est que le messager est celui qui a été envoyé à des gens mécréants, et le prophète est celui qui a été envoyé à des gens croyants à une loi apportée par un prophète antérieur, pour les instruire et les gouverner. C'est dans ce sens que le Très Haut a dit: {Nous avons fait descendre la Thora dans laquelle il y a guide et lumière. C' est sur sa base que les prophètes qui se sont soumis à Allah, ainsi que les rabbins et les docteurs jugent les affaires des Juifs.} (5/44).".

     

    Al-Albânî (رحمه الله) a dit: "Le nabî est celui que Allâh a chargé de rappeler et d'appuyer des prescriptions d'origine divine [char'] déjà révélées avant lui. Quant au rassûl, c'est celui que Allâh a envoyé avec des prescriptions d'origine divine, soit que celles-ci soient nouvelles en soi, soit qu'elles avaient été révélées à un autre messager".

     

    Le premier prophète [Nabiy] est Âdam (عليه السلام)

     

    Abû Umâma rapporte ainsi avoir posé les questions suivantes au Prophète (صلى الله عليه و سلم): "O Prophète de Allâh, quel homme a été le premier prophète ?

    - C'est Adam.

    - O Prophète d'Allâh, Adam, un prophète ?

    - Oui, un prophète, auquel Allâh a parlé ; Il l'a créé de Sa Main, ensuite y a insufflé l'âme puis lui a dit: "Adam, avance".

    - O Messager d'Allâh, quel a été le nombre total de prophètes [Nabiy]?

    - Il y a en eu cent vingt quatre-mille ; trois cent quinze parmi eux ont été messagers…".

     

     

    Le premier messager [Rasoûl] est Noûh (عليه السلام)

     

     

    D'après Anas Ibn Malik, le prophète (رضي الله عنه) a dit au sujet de l'intercession lors du jugement dernier: "Les gens iront chez Adam pour lui demander d'intercéder en leur faveur auprès d'Allah, mais celui-ci s'excusera en leur disant: "Allez chez Nouh le premier envoyé d'Allah..."". (Al-Boukhâri)

     

    Le Prophète (صلى الله عليه و سلم) a dit: "Le premier prophète à avoir été nommé messager fut Noé".

     

     

     

    Tout messager [Rasoûl] est prophète [Nabiy], mais pas forcément l'inverse

     

    Le [Nabiy] est aussi [Rasoûl] s'il a reçu d'Allâh un ensemble de prescriptions qui est nouveau (char' jadîd):

    - soit que cet ensemble de prescriptions soit nouveau par rapport à l'humanité tout court ; ce fut les cas de Abraham, de Moïse, de Jésus et de Mouhammad ;

    - soit qu'il soit nouveau par rapport au peuple vers lequel ce prophète est dépêché ; ce fut le cas de Ismaël, dont Allâh dit qu'il était "rassûlan nabiyyan" (Coran 19/54): les prescriptions que Ismaël a apportées aux habitants de l'Arabie n'étaient pas nouvelles dans l'absolu mais étaient constituées de ce que son père Abraham avait apporté ; cependant ces prescriptions étaient nouvelles par rapport aux habitants de l'Arabie, auprès de qui il était messager par Allâh [mab'ûth].

     

     

    Source : Risala.net

     

     

    Différence entre Prophète (nabi) et Messager (rassoul) -

     

     

    « Une femme patiente sur son mari un mois, deux mois, pendant lesquels il ne l’approche pas -Des véridiques et des martyrs - »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    1
    MB
    Mardi 1er Septembre 2015 à 13:17
    Salamu Alaykum, je voudrais savoir s'il vous plait pouquoi certains Prophètes ont des noms différents en Français? Yahya RadhiaAllah u anhu, son prénom reste Yahya. Non? Pourquoi lui donne t-on le nom de "Jean-batiste? Qu'Allah récompense tout ceux qui me donneront une réponse.
    2
    Souad
    Mardi 1er Septembre 2015 à 22:41
    Salam a3likom
    Les écrits des messages des livres précédents ont subi plusieurs détériorations la principale étant les traductions successives : si je prends comme exemple l'ancien testament (thora) c'était un livre en hébreu ancien qui fut maintes fois modifiée au bon vouloir des rabbins des premiers temps puis traduite en hébreu moderne. Le nouveau testament (ou évangile injil en arabe ) était dans la langue de Aissa alih salam araméen ancien. Son livre a disparu et n'a subsisté que les témoignages de Luc Marc etc puis assemblée avec la Thora ils furent traduits en grec puis du grec au latin et enfin en langue commune de chaque pays converti au christianisme (dans sa forme moyenâgeuse puis modifié au fil des siècles pour moderniser) Imagine un peu ! Des pans du message divins ont été oubliés les prononciation des noms des prophètes ne sont que le bout de l'iceberg


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :