• Etats-Unis : trois étudiants musulmans tués par balles sur un campus

    Trois étudiants musulmans ont été assassinés dans la nuit de mardi à mercredi en Caroline du Nord. Un homme a été arrêté mais le mobile du meurtre n'est pas encore connu. La communauté musulmane s'émeut et demande que la vérité soit faite.



    Le «Chapel Hill shooting» émeut l'Amérique et commence à rencontrer un écho dans le monde. Dans la nuit de mardi à mercredi, cette petite ville de Caroline du Nord, où se trouve un campus de la très célèbre université, a été le théâtre d'un triple homicide au sein d'une même famille.

    Le tireur, identifié comme Craig Stephen Hicks, 46 ans, s'est rendu à la police. Mais le mobile du meurtre n'est pas encore connu, selon les médias locaux.

    Etats-Unis : trois étudiants musulmans tués par balles sur un campus



    Les victimes, identifiées comme Deah Shaddy Barakat, 23 ans, sa femme Yusor Abu-Salha, 21 ans, et la soeur de celle-ci Razan Abu-Salha, 19 ans, sont toutes les trois musulmanes. Selon les médias locaux, Deah Barakat était étudiant en deuxième année de faculté dentaire. Sa femme comptait débuter son cursus dans la même filière à la rentrée prochaine. Razan Abu-Salha était étudiante à l'université de North Carolina.
     
     


    Une page Facebook a été créée en mémoire des victimes ("Our three winners") sur laquelle on voit une photo d'elles souriantes, apparemment prise lors d'une cérémonie de remise de diplômes. Les deux jeunes femmes portent un foulard, et l'une d'elles a également un traditionnel chapeau de diplômé.

    Etats-Unis : trois étudiants musulmans tués par balles sur un campus



    Ce triple meurtre suscite des commentaires de toutes parts sur les réseaux sociaux. Le mot-clé (hashtag) #ChapelHillShooting est le plus commenté dans le monde sur Twitter.

    Nombre d'internautes qualifient ce crime d'«anti-musulmans» et le comparent aux attentats en France du mois de janvier dernier. Beaucoup demandent aux autorités américaines de condamner ce «meurtre religieux» et de faire toute la vérité sur les conditions du drame. D'autres reprochent aux grands médias américains de ne pas traiter l'information en priorité.
    «Ce n'est toujours pas une "breaking news" ? Certaines nouvelles ne semblent pas dignes pour certains médias...», écrit une internaute.

     

    Etats-Unis : trois étudiants musulmans tués par balles sur un campus


    leparisien.fr
     

    « Un lycée musulman accusé de dérives islamistes - soutenez Averroès, signez la pétitionUn parti des musulmans se présente aux élections »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :