• Exclue de son collège à cause de sa robe longue, Sara reçoit le soutien de … Kiabi!

    Nouvelle polémique après l’exclusion arbitraire d’une collégienne musulmane.

    C’est le quotidien L’Ardennais qui révèle l’affaire.

    Sara K. a été exclue par deux fois de son établissement scolaire au seul motif qu’elle portait… une jupe « ostentatoire d’appartenance religieuse » selon son établissement, le collège Léo Lagrange de Charleville-Mézières. Kesako? Une jupe « ostentatoire d’appartenance religieuse » est une jupe longue achetée en magasin et portée par une élève dont son établissement sait que cette dernière est de confession musulmane. La ségrégation à la française des années 2000 est très subtile en effet. Et cela passe mieux à l’époque de la banalisation de l’extrême-droite.


    C’est Maryse Dubois en personne, directrice de l’établissement scolaire, qui a constaté le délit de jupe « trop longue », « ne respectant pas la loi sur la laïcité à l’école ». La directrice sera soutenue par le directeur académique qui y voit « un coup de canif à la laïcité ». La laïcité a bon dos… Par contre elle est très pratique en matière de « comment discriminer proprement ».

    Nous rappelons aux islamophobes qui utilisent le pouvoir comme d’une vitrine idéologique qu’une robe ne contrevient pas à la loi du 19 mars 2004 car les signes ostentatoires ont été définis. Citons la kippa, le voile bien-sûr, la croix mais aussi la main de fatima (qui est un symbole païen), un turban sikh et toute tenue religieuse.

    Ce n’est pas la première fois que des exclusions pour « jupe trop longue » sont décidées. Depuis au moins 2011. On appelle cette situation le délire islamophobe.

    robe-ostentatoire

    Quoiqu’il en soit, cette énième polémique sur les musulmans commence à faire beaucoup. Un nouvel hashtag est donc né: #JePorteMaJupeCommeJeVeux

    Beaucoup d’internautes y ont dénoncé cet abus de pouvoir et cette islamophobie parfois institutionnalisée.

    L’enseigne KIABI réagit à la polémique

    Surprise, même le géant de l’habillement Kiabi s’est fendu d’un tweet pour réagir à cette discrimination:

    « On ne comprends pas bien ce que les gens ont contre nos jupes… #JePorteMaJupeCommeJeVeux et puis c’est tout ! »

    kiabi

    source: http://www.leforik.com/exclue-de-son-college-a-cause-de-sa-robe-longue-sara-recoit-le-soutien-de-kiabi/

     

    « Je ne me remarierai pas dans cette vie d'ici-bas... Il ne faut pas que celui qui invoque Allah dise « inchallah » »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    1
    Yaffal11
    Mercredi 29 Avril 2015 à 15:49
    La France pays de droit? Non c'est plutôt une ironie que de la qualifier de pays de droit:véritablement elle piétine le droit fondamental des citoyennes françaises musulmane a s'habiller selon leur convenance.de toute évidence le recours à cette loi régissant le style vestimentaire des jeunes filles est fait à dessein de contraindre les belles filles musulmanes à basculer dans le style vestimentaire impudique où les jeunes filles sont quasi nues.
    Je pense que la grande France devrait apprendre à se départir de son complexe en admettant que le mode vestimentaire féminin musulman est très honorant et plein de sagesse.
    2
    kiasoso
    Mercredi 29 Avril 2015 à 18:49

    essayez de nous dissuader en vain

    3
    ABOU MOUSLIM
    Mercredi 6 Mai 2015 à 00:16

    il font tout pour éteindre l'islam mais c'est le contraire ki se produit puisse k'il la propage sans s'en rendre compte. il est dificile de reveiller kelkun ki ne dort pas. c'est vraiment  voie d'Allah LA SEULE AGREEE D'AILLEURS.



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :