• Faire revivre son cœur -

    Question :

    Comment l’homme peut-il faire revivre son cœur après avoir été dans la désobéissance d’Allah ?

    Réponse :

    Premièrement

    Il le fait revivre en s’écartant des péchés, ceci est la première chose.

    Deuxièmement

    En s’écartant des causes menant aux péchés, comme les mauvaises fréquentations, regarder des choses interdites, écouter des choses interdites, les voyages interdits et toutes les causes qui mènent à cela.

    Il s’écarte des péchés en se repentant et en s’écartant des causes des péchés.

    Il doit fréquenter les vertueux, et comme nous l’avons dit il y a quelques instants, il y a des personnes dont la fréquentation est pour toi comme de l’air, s’il se sépare de toi, tu meurs, car tu en as besoin pour respirer.

    Tu dois donc fréquenter les vertueux.

    Fréquente-les et accroche-toi à eux car tu récolteras énormément de bien en les fréquentant.

    Ils te préserveront, par la grâce d’Allah et Sa miséricorde, de retourner (dans les péchés) dans lesquels tu étais auparavant.

    Tu dois multiplier la lecture du Coran, t’humilier devant ton Seigneur et beaucoup L’invoquer pour qu’Il te protège.

    Tout comme Il t’a facilité le repentir, tu dois l’invoquer pour qu’Il te préserve durant le reste de ta vie.


    Invoque Allah pour qu’Il te fasse miséricorde, qu’Il te préserve, te raffermisse et raffermisse ton cœur.

    Fais donc beaucoup d’invocations pour cela, car Allah ne prive pas ceux qui l’invoquent.

    traduit par daralhadith-sh.com

    Cheikh Mohamed Ibn Hady Al Madkhaly - الشيخ محمد بن هادي المدخلي

     

    Faire revivre son cœur

     

    « Quelqu'un me demande sur quelque chose dont je ne veux pas parler -Est-il mieux de faire le tasbih avec le chapelet ou la main ? - »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :