• *Fornication (1ère partie)*

    Allâh a parlé de certaines gens dans le Coran qui propagent le « fâhisha », la turpitude, « al-munkar », le blâmable, et qui aiment voir le mal, la perversité et le blâmable parmi les gens en général et les musulmans en particulier.

      

    Alors que « al-mou’mine », le croyant, est appelé à propager le bien, le convenable et la chasteté. C’est le rôle et le devoir de chacun et de chacune.

     

      

    Toute personne qui a un minimum le sens des responsabilités en tant que musulman doit participer par sa parole, par son comportement, par ses conseils et par tous les moyens licites à propager le bien, la chasteté, la pudeur.

      

    Et ce, dans un monde où l’on voit rarement de la pudeur ou de la chasteté, où l’on voit rarement ceux qui propagent ces valeurs sur lesquelles ont insisté le Coran et notre Prophète (paix et bénédiction d'Allah soient sur lui) .

      

    Ceux qui n’ont pas les moyens de se marier doivent garder leur chasteté, qu’ils soient hommes ou femmes. Et nous allons voir ce hadith du Prophète (paix et bénédiction d'Allah soient sur lui) qui est très célèbre :

    « Oh ! Vous les jeunes, ceux parmi vous qui êtes capables de se marier, qu’ils le fassent. Cela permet de préserver la chasteté du regard et également la chasteté des parties intimes en évitant l’adultère. Et celui qui ne peut pas, qu’il pratique-le jeûne »

    [ Rapporté par Al boukhari et Muslim]

      

      

    Dans cette introduction, nous allons insister sur le fait que l’Islam appelle le croyant et la croyante à être chastes.

    Aujourd’hui lorsque l’on parle de la chasteté ou la pudeur, c’est une terminologie rare et qui est peut-être mal vue par beaucoup de musulmans car si tu parles de ces sujets, on te traite de tous les noms : « arriéré, tu vis hors de la planète, d’où tu viens? … »

      

    Pourquoi ? Parce qu’aujourd’hui comme l’avait annoncé le Prophète (paix et bénédiction d'Allah soient sur lui), le « munkar » (blâmable) » est devenu « ma’rouf » (le convenable), la « sounnah » est devenue « bida’ » (innovation).

      

    Nous ce qui nous intéresse avant tout, c’est de plaire à Allâh . Même si toute l’humanité passe d’un côté et que toi tu passes de l’autre côté, le côté d’Allâh , de l’Islam et de la foi en l’occurence, c’est ça qui est important. Ce que pensent ou disent les autres ne doit pas t’empêcher ou te faire cesser de suivre la voie droite du Prophète (paix et bénédiction d'Allah soient sur lui) .

      

    L’islam nous a ainsi appelé à être chaste et a d’ailleurs insisté sur cela dans plusieurs textes.

      

    Je vais vous donner quelques exemples de cette « ‘ifa » (chasteté) à laquelle nous appelle l’Islam.

      

    La chasteté, c’est t’écarter de l’illicite et notamment de la fornication.

      

    L’islam a mis des barrières entre l’homme et le haram et entre la femme et le haram pour garder cette chasteté.

      

    Mais comme les choses aujourd’hui sont à l’envers et bien l’homme veut « exploser », il veut aller dans tous les endroits et tout se permettre de même que pour la femme. Et ce, au nom de la liberté, la liberté d’expression, la liberté de pratique, la liberté de tout ce que vous voulez, mais malheureusement, cette liberté n’a de limites que quand on parle de la religion.

      

    En dehors de la religion, il y a des limites à tout mais quand on parle de religion alors on vous dit qu’il faut des libertés ! On ne vous dit pas qu’il y a une liberté totale dans le travail, ou dans la société où vous travaillez, ou bien à l’hôpital quand vous devez éteindre les gsm…


    Il y a des limites à tout et partout. Mais quand on parle de religion on vous dit : « je veux ma liberté », « je suis libre », « c’est pas à toi de m’empêcher d’aller à tel endroit »

      

    Soubhan Allâh ! (Gloire à Dieu)


    Aujourd’hui, on entend parler de certaines jeunes filles musulmanes qui demandent à se marier avec des hommes du bled pour finalement, au bout d’un mois ou deux, demander à divorcer pour aller habiter toutes seules dans un appartement, et ce, à dix huit ou dix-neuf ans.

      

    Là, elles peuvent faire tout ce qu’elles veulent. Il y a beaucoup de cas comme ça. Il y a beaucoup de dégâts.

      

    Il y a des femmes mariées qui ont fait des dégâts, des hommes mariés qui ont détruit des familles, des jeunes qui commettent l’adultère et la fornication comme ils respirent. Pourquoi ?

    Parce qu’il n’y a pas la crainte d’Allâh . C’est un monde de « shahawat » (les passions).
    Chacun pense à ses passions, comment satisfaire ses désirs et ses plaisirs.

      

    Allâh , on l’oublie.
    Allâh , c’est dans la mosquée.
    Allâh , c’est pendant le mois de Ramadan.
    Allâh , c’est quand il y a un mort. Eh bien, dans la famille on met alors du Coran!

      

    Mais dans la vie quotidienne, eh bien Allâh n’est pas là !
    A l’école, c’est des shahawat. Dans la rue, c’est des shahawat. A la maison avec la télé, c’est des shahawat.

      

    Le père ne dit rien, la mère non plus, les frères et sœurs ont une télévision dans chaque pièce, on reste dans la rue jusqu’à deux ou trois heures du matin, le samedi soir on prend la voiture pour aller dans les discothèques et puis on dit : « Moi, je suis musulman. »

      

    Et le mois de ramadhan, on met une djelaba pour venir à la mosquée, on prie…On prie mais on commet le haram, de grands péchés.

      

    Soubhan Allâh ! Tu as oublié l’histoire de ce jeune au temps de Prophète (paix et bénédiction d'Allah soient sur lui) ?

    Un jeune qui avait peut-être beaucoup de choses communes avec n’importe quel jeune d’aujourd’hui et qui est venu demander au Prophète (paix et bénédiction d'Allah soient sur lui) s’il pouvait commettre l’adultère ; rester croyant tout en commettant l’adultère :

    -« Ô Prophète ! Autorise-moi a commettre la fornication ».


    Le Prophète (paix et bénédiction d'Allah soient sur lui) lui dit : « Approche et assieds-toi. Aimerais-tu voir ta mère commettre la fornication ? »


    -« Non ô Prophète et je suis prêt à sacrifier la vie de mes parents pour toi ô Prophète mais je jure par Allâh que je n’accepterai jamais de voir la mère dans une telle situation »
    -« Il en est de même pour les autres. Ils n’aiment pas voir leur mère commettre l’adultère. Aimerais-tu cela pour ta sœur ? »


    -« Non ô Prophète et je suis prêt à sacrifier la vie de mes parents pour toi ô Prophète mais je jure par Allâh que je n’accepterai jamais de voir ma soeur dans une telle situation »


    -« Il en est de même pour les autres. Ils n’aiment pas voir leur soeur commettre l’adultère. Aimerais-tu cela pour ta tante paternelle ? »
     

    -« Non ô Prophète et je suis prêt à sacrifier la vie de mes parents pour toi ô Prophète mais je jure par Allâh que je n’accepterai jamais de voir ma tante dans une telle situation »

      

    Alors, à la fin, le jeune demanda des invocations au Prophète et le Prophète (paix et bénédiction d'Allah soient sur lui) lui dit en priant Allâh :


    " Allâhoumma tahhir qalbah wa yghfir dhanbah wa hasin farjah wa janibhou al-fitna "
    Oh Allah purifie son coeur, pardonne ses péchés, préserve ses parties intimes et épargne lui la tentation

    C’est l’invocation du Prophète (paix et bénédiction d'Allah soient sur lui) pour un jeune qui voulait commettre la fornication.

      

    Aujourd’hui quand vous voyez l’état des jeunes musulmans et des jeunes musulmanes dans les rues, « al-munkar » ( le blâmable) dans les familles musulmanes, les vêtements que portent les jeunes filles musulmanes, regardez « at-tabarrouj » (exhibition) dans les familles musulmanes, regardez les jeunes musulmans qui sortent de l’école, filles et garçons, et voyez ce qu’ils sont devenus.

      

    Allez dans les sociétés de nettoyage pour voir ce que font les musulmanes et les musulmans. Demandez à ceux qui ont fait l’expérience de travailler là-bas pendant quinze ans ou vingt ans de vous raconter ce qui se passe là dedans…

      

    La femme musulmane est devenue moins chère qu’une boîte de soda. Je ne parle pas des soeurs mou’minate, croyante bien sûr.

      

    Le jeune musulman quant à lui, est devenu comme un loup : au coin de la rue, il attend la moindre chèvre ou la moindre brebis qui passe. Des jeunes, à quatre ou cinq dans la voiture en train de tourner toute la journée tels des loups qui chassent. Ils chassent le haram… Ils cherchent à tomber sur les filles des musulmans ou même les autres qui ne sont pas musulmanes.

      

    Le péché est un péché. Le jeune passe sa journée à courir derrière le haram.

      

    Si ce jeune, on lui donne 40000 femmes, en aura-t-il assez ? Jamais. Un milliard de femmes ? Jamais. Pourquoi ? Parce qu’ « ash-shahwa » ( passion ) est une maladie. C’est une maladie et tu n’en n’auras jamais assez. Et au moment où tu arrêtes, tu ressens un manque comme le dit le savant Ibn ul-qayyim .

      

    C’est comme de la drogue, tu ne peux pas t’en passer, tu as l’habitude de commettre le péché, car au moment où tu commets le péché tu as un sentiment de bonheur, mais il est passager et après tu ressens un manque comparable à celui de la drogue.

      

    Et tu commets à nouveau ce péché, deux fois, trois fois, dix fois, jusqu’à rencontrer Allâh en étant un fornicateur, « az-zâni » comme le dit le Coran. Dans ton livre sera écrit : « Zâni » et tu vas voir ce qui attend ce genre de personnes dans la tombe.

      

    Il est temps pour les jeunes de se réveiller. Si tu es juste, soubhan Allâh, applique la recommandation du Prophète (paix et bénédiction d'Allah soient sur lui) .

      

    Tu n’acceptes pas cela pour ta mère, ta fille, ta sœur, ta tante, alors pourquoi tu le fais avec les autres ?

      

    Tu as oublié que cette jeune fille musulmane c’est la sœur ou la fille d’un frère et même si elle n’est pas musulmane, la fornication est un grand péché. Alors l’islam nous appelle à garder cette chasteté.

      

    Voici l’histoire d’un homme arabe dans jahiliya (l'époque de l'ignorance), Uthman ibnu abî talha :

    L’épouse de Abû Salama était une musulmane qui faisait partie de la première famille qui a fait hijra fi sabilillâh (émigration, hégire) de La Mecque vers Médine.

    Elle est cependant restée parce qu’elle a été retenue par son peuple qui n’a pas voulu la laisser partir.

    Elle avait un fils que la tribu de son mari avait gardé.

    Donc le mari avait pu fuir à Médine, l’enfant a été pris par la tribu du mari et l’épouse est retenue par sa tribu. Au bout de presque une année, ils ont eu pitié d’elle et l’ont laissée partir pour faire hijra.

    Alors elle a pris son enfant et elle est montée sur un chameau pour partir vers Médine.

    Arrivée à un endroit, que l’on appelle aujourd’hui la mosquée de Aïsha, au nord de La Mecque un homme arabe qui s’appelle Uthmane ibnu talha la rencontra.

    Il n’était pas musulman. Il lui demanda où elle allait comme cela toute seule et elle lui répondit qu’elle allait rejoindre son mari à Médine. Alors il lui dit : « je ne te laisserai pas partir toute seule dans le désert, je vais t’accompagner jusqu’à rejoindre ton mari ».

    Alors il l’accompagna sur le chemin jusqu’à Médine et elle raconte : " Je n’ai jamais vu un arabe qui était aussi chaste que Uthmane ibnu abî talha ."

    Il prenait les rennes du chameau et il avançait. Lorsqu’elle devait s’arrêter pour se reposer, pour manger ou autre chose, eh bien, il s’arrêtait et partait loin pour qu’elle descende faire ce qu’elle avait à faire puis elle remontait sur le chameau et c’était à lui de revenir de loin pour prendre la renne du chameau et repartir.

    Il ne lui a pas adressé une parole de La Mecque jusqu’à Médine. Et lorsqu’il est arrivé à Médine, il parla et lui dit : « tu vois ce village devant nous, c’est là où tu trouveras ton mari ». Puis il est reparti.

      

    Ca c’est la chasteté d’un arabe polythéiste, ignorant, non-musulman. Alors faites une comparaison entre les jeunes musulmans d’aujourd’hui et cet arabe qui était dans « jahiliya » (ignorance).

      

    Si on confie à un jeune, une jeune fille pour l’accompagner sur une distance de quarante mètres et pas de cinq cents kilomètres, déjà, ses yeux vont se transformer en spirale… Vous n’avez qu’à regarder les réactions des jeunes lorsqu’ils entendent au son des talons de ses chaussures une jeune fille qui passe. Tu les vois comme une pendule : les yeux à gauche et à droite.

    Pourquoi ? Parce que les cœurs sont remplis "de shahawate" (passions), remplis de péchés, ils sont vides (ou presque) de foi. Chacun ne pense qu’aux shahawate, on court derrières elles et on fait tout pour les atteindre. Tu commets la fornication … Saches que tu le payeras tôt ou tard. Et à ce propos, il y a une histoire que je vais raconter :

      

    Il y avait un commerçant très âgé qui avait un fils et une fille.

    Un jour il ordonna à son fils d’aller faire du commerce en dehors du pays.

    Cette histoire a eu lieu entre la Syrie et l’Iraq il y a très longtemps.

    Le vieil homme dit à son fils : « Crains Allâh pendant ton voyage et ne fais pas de tort à ta sœur. »

    Le fils ne comprenait pas car sa sœur allait rester avec leur père. Quel tort aurait-il donc pu lui faire ?

    Il a fait le voyage puis après quelques temps, il est revenu. Et dès qu’il est revenu, le père lui a dit : «Pourquoi as-tu touché une femme qui n’est pas ton épouse ? »

    Le fils a commencé à trembler car il n’y avait personne avec lui quand il a fait ça pendant son voyage.

    Il avait embrassé une fille. Comment le père a-t-il su que son fils avait fait cela ?

    Une fois que le fils a avoué à son père, celui-ci lui dit : « Je l’ai su car pendant ton absence, l’homme qui nous apportait l’eau est rentré à la maison pour déposer les jarres remplies d’eau et tout d’un coup, il a embrassé ta soeur et s’est enfui.

    Je l’ai vu depuis le toit. Si tu avais fait pire que cela, eh bien lui aussi aurait fait pire.»

      

    Donc, tôt ou tard, tu paieras par une femme de ta famille, ce que tu fais à une fille étrangère. C’est pour cela qu’il faut tirer des leçons de ce qu’on lit ou que l’on écoute. Dans le Saint Coran nous avons l’histoire de Youssouf (sur lui la paix).

    Youssouf était jeune, il avait une beauté incroyable, il était loin de chez lui, c'est-à-dire que personne n’allait lui faire de reproche ou de critique.

    Il était à l’intérieur du palais, les portes fermées, la femme, très belle lui demande et insiste.

    La femme a du pouvoir et le menace de le faire jeter en prison s’il refuse de faire ce qu’elle lui demande. Elle ferme toutes les portes et lui demande de commettre l’adultère.

    Est-ce que Yousouf a accepté de commettre l’adultère ?

     
    NON. Qu’est-ce qui l’a sauvé ? Allâh .
    Mais pourquoi ? Parce qu’il avait la foi, al-imane.
    Celui qui craint Allâh , dans les moments difficiles, Allâh le sauvera.

      

    Si dans ton habitude, tu crains Allâh , tu évites le « haram » (l'interdit) et bien le jour où tu seras mis à l’épreuve, Allâh t’affermira, c’est Lui qui t’aidera, c’est Lui qui te fera sortir de cette épreuve.

      

    Mais quelqu’un qui se laisse jeter dans le « haram » à chaque fois, chaque jour, chaque moment, le jour où il sera mis à l’épreuve, même s’il demande protection à Allâh, il tombera quand même dedans.

      

    Allâh te laissera tomber sauf dans des cas rares où tu es vraiment sincère. Car c’est comme si tu te moquais d’Allâh : dans les moments difficile tu connais Allâh ou tu fais semblant de le connaître, tu fais semblant de le craindre mais le reste du temps tu ne Le crains pas.

    Othmane ibn 'afan dit quand on a voulu le tuer : « Pourquoi voulez-vous me tuer ? Par Allâh ! Je n’ai jamais commis l’adultère ni dans jahiliyya ni après ma conversion ».

    Imaginez un homme arabe qui n’est pas musulman, alors qu’avant l’islam il y avait tous les moyens pour que l’homme puisse satisfaire ses passions. Il existait même une sorte de mariage où deux hommes pouvaient échanger leurs femmes, l’homme pouvait aussi dire à sa femme d’aller chez un tel, par exemple connu pour sa générosité pour qu’elle soit enceinte de lui et avoir ainsi un enfant généreux….

    Eh bien cet homme, Othmane n’a jamais commis l’adultère. C’est parce qu’il s’agit de la chasteté, d’ al fitrah, de quelqu’un qui est éduqué sur la pudeur.

      

    Aujourd’hui, il n’y a plus cette chasteté.


    J’adresse cette parole à toute sœur musulmane et pas seulement à l’homme :

    « Où est ta foi, où est ta pudeur, où est ta crainte d’Allâh ?

    Prends l’exemple des épouses du Prophète (paix et bénédiction d'Allah soient sur lui): Aicha , lors du pèlerinage, portait son hijab complet et dès qu’elle voyait un homme s’approcher, elle baissait son voile sur son visage, alors que elle est la mère des croyants, avec qui aucun homme n’aurait pu se marier avec elle après la mort du Prophète .

    Soubhan Allâh !

    Et maintenant, la femme musulmane demande à se dévêtir entièrement devant un homme sans qu’il y ait de nécessité (adh-dharora).

    Où est donc passée ta pudeur ?

    La fornication, mes frères, mes soeurs est un grand péché ; comme le déclare le Prophète (paix et bénédiction d'Allah soient sur lui) car lorsqu’il nous demande de nous éloigner de sept grands péchés, parmi les sept il y a : la fornication (az-zina).

      

    Le Saint Coran dit de la fornication :

    « Et n'approchez point la fornication. En vérité, c'est une turpitude et quel mauvais chemin! »

    [ Sourate 17 - Verset 32 ]

      

    La voie de la fornication, c’est la voie de la perdition.


    C’est un grand péché et c’est pour cela que ce péché a une peine particulière en Islam.

    Il a des peines dans cette vie puis un châtiment dans la tombe et aussi le Jour du Jugement en Enfer.

    Dans ce monde, pour celui qui commet la fornication, l’islam a institué des lois très sévères pour empêcher ce genre de péchés de se propager dans nos sociétés.

    Si c’est un jeune célibataire garçon ou fille qui commet la fornication, la peine en islam est de cent coups de fouets devant tout le monde afin que ceux qui y assistent en tirent des leçons.

    Est-ce que vous pourriez supporter ?
    L’islam c’est la religion de rahma, de miséricorde.

    Est-ce que Allâh ne sait pas ce qui est bénéfique pour l’être humain ? Est-ce que Allâh ne sait pas ce qui est mauvais pour l’être humain ? Alors pourquoi Dieu a-t-il institué une telle loi qui apparaît si sévère pour certains ?

    Allâh sait que c’est la solution à ce genre de virus.
    Lorsque tu as goûté à tes passions au moment de l’acte et que la joie était dans tout ton corps et bien tu vas goûter à la souffrance dans chaque partie de ton corps.

      

    L’Imam Ahmad disait :
    « Je ne connais pas un péché qui est aussi grave après le meurtre que la fornication. »

      

    Allâh a fait le lien entre la fornication et le « shirk billâh » (l’association) qui est le plus grand péché :


    « Le fornicateur n'épousera qu'une fornicatrice ou une associatrice. Et la fornicatrice ne sera épousée que par un fornicateur ou un associateur; et cela a été interdit aux croyants. »

    [ Sourate 24 - Verset 3]

     


    Je voudrais attirer l’attention des frères et sœurs sur un point qui est très grave.

    Au moment où un musulman commet l’adultère, homme ou femme, la foi (al imane) quitte ton coeur comme le dit le Prophète (paix et bénédiction d'Allah soient sur lui) dans un texte authentique.

    La foi quitte ton cœur et se met au-dessus de toi comme un nuage. Et lorsque tu as terminé, elle peut revenir comme elle peut te quitter à jamais.

      

    Dans un autre hadith, le Prophète (paix et bénédiction d'Allah soient sur lui) nous rapporte la punition et le châtiment qui attendent ceux qui commettent l’adultère.

      

    Le Prophète (paix et bénédiction d'Allah soient sur lui) lors de son voyage avec les Anges Jibril et Mikail a vu comme une sorte de cône qui était à l’envers dans lequel il y a des gens hommes et femmes nus et au-dessous d’eux il y a du feu. Lorsque la flamme devient plus forte, elle les brûle jusqu’à les faire monter vers le sommet pendant que ces gens poussent des cris énormes.

    Le Prophète (paix et bénédiction d'Allah soient sur lui) demande à Jibril qui sont ces gens ? Jibril répond que ce sont les fornicateurs et les fornicatrices. C’est le châtiment qui les attend dans la tombe jusqu’au Jour du Jugement.

    Dans un autre hadith, le Prophète (paix et bénédiction d'Allah soient sur lui) nous parle de quelqu’un qui laisse de la viande fraîche pour aller manger de la viande qui est pourrie et il demanda à Jibril de lui expliquer ce qu’il voyait et Jibril lui répond : « celui-là avait une épouse dans le halal, il la laissait à la maison pour aller commettre l’adultère dehors dans le haram »


    Fin de la première partie

    Résumé conférence audio du frère Abou Abdilah Adil

      

    « *Prénoms Musulmans**Fornication (2ème partie)* »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    1
    mouslim 06
    Dimanche 2 Juin 2013 à 20:00

    jazakoum ALLAHO khairane, c'est vraiment moche de voir nos freres et soeurs comsa, yahdina ALLAH

    2
    Soufiane
    Jeudi 25 Décembre 2014 à 21:56

    Allah yahdina !

    3
    olfa
    Mardi 20 Janvier 2015 à 05:34
    Barakalahou fik pour ce magnifique rappel!
    4
    Biguli
    Mardi 20 Janvier 2015 à 09:12

    Allah yahdina fi siratal moustakhim ! 

    5
    fat
    Mardi 20 Janvier 2015 à 11:41
    Salam aleykoum,a chaque fois que je rencontre un homme.il se dit serieux.dés que j annonce que je n auraîs pas de relation avant le mariage..il ne veut plus faire ma connaissance.Dans quel monde vit on?
    6
    arif
    Mardi 20 Janvier 2015 à 14:51
    Djazakoum Allah khair,walay tout cè que je viens de lire ça parle directement de moi.. Et walay j' accepterais pas voir faire ça a ma soeur!!! Ya Allah purifie nos coeur pardonne nos péchés,préserve nous de la tentation et guide nous sur le droit chemin ya rabal alamine.
    7
    Dounia Thn
    Dimanche 1er Février 2015 à 10:10
    Baraka Allahu fik pour ce rappel, sa nous permets de nous remettre en question, Qu'Allah nous éloigne du Haram,
    8
    N'adoube
    Lundi 23 Février 2015 à 10:12

    Mon amie agee de 70 ans qui vivait avec son ex converti a pu le quitter car ils vivaient dans le péché ( sans halal ) et il ne voulait pas faire le halal ( 2 ans ensemble ) 

    elle s'est libérée . Mais sa conscience n'est pas tranquille ,elle craint que Dieu ne lui pardonne .

    elle se sent angoissée ,pleure .c'est une femme pieuse 

    je se sais pas comment la réconforter 

     

    9
    soeur de meil
    Dimanche 29 Mars 2015 à 14:48

    c'est de l'hypocrise de parler tantde la fornication avec des phrases kilométriques alors que des péhés comme la négligence dans la prirer le droit des parents ou meme la turpitude d'evoquer autrui avec la mauviase intention de propager une fausse repurtation prend un seul paragraphe.Vous m'enervez a la fin vous et vos critiques.

    Ne pas jugez les autres est aussi une tres bonne oeuvre que tous le monde néglige.Et quellle satisfaction du seigneure de considerer chaque péché comme étant grave et à ne jamais faire.

    10
    latyr
    Mardi 14 Avril 2015 à 00:18

    Ma soeur ce n'est guerre de l'hypocrisie, et le pourquoi il insiste c'est parceque c'est ce peché qui rend tout ceux que tu vien de citer (à savoir negligence de la priere, droit des parent, turpitude de faire la médiscence) encore plus facile a faire, car c'est les conséquence de la fornication, tu neglige parceque sheitan te dis " ah c'est pas la peine là t'a deja fais donc continue c'est rien tkt" et les conséquence avec les parent, la médiscence sur le meme principe que je vien de citer, salam

    11
    li
    Jeudi 21 Mai 2015 à 04:32
    Salam aleykoum svp si une femme commet l adultère deux foi avec le mm homme et kel regrette à n plu jamais faire pleur jr et nuit pri tjr et demandé pardon sans K sn mari l sache . El mange pas El parle tjr dns sn coeur . un jr El à décidé d dire à sn mari mais San lui dire combien de fois et sans lui dire K c d son vouloir El lui avait di K l'homme la violé El à di à sn mari d lui pardonner . et K sn mari di kil la pardne mm si c exprès kel à fai sa K lui il la pardne . svp chèr frère et soeur esceke Dieu accepte l pardon ?
    12
    Musulmans
    Samedi 25 Juillet 2015 à 11:38
    Merci pour cette rappelle mai la fornication c faire vraiment le péché et les gens qui vont juste (l amour soi disant ) c quoi leurs jigemr svp
    13
    D
    Samedi 25 Juillet 2015 à 11:45
    Selem aleykoum

    la fornication c'est quoi comme acte?

    14
    Mahamat Nour
    Jeudi 30 Juillet 2015 à 23:19
    Je suis très content de voir la verité comme elle est
    je vois certains personnes sont touchés par ce que la vérité blesse
    Allahou Akbar
    Que Dieu nous protège de tout ces péchés
    15
    SOUMAHORO
    Vendredi 3 Juin à 02:05
    Est-ce que le fait d'embrasser une personne autre que son conjoint(e) est aussi une fornication ?
    16
    soufouyanou
    Dimanche 19 Juin à 22:36
    Qu'Allah nous préserve
    17
    Jouri
    Jeudi 14 Juillet à 03:15
    Allah yi 3adnina, Allah yi khaless koul wahed! Moi jsuis marier depuis 16ans, 3enfants dont un nourrisson, mon mari me trompe depuis 5ans avec une femme mariée et ayant un enfant, j ai failli divorcer quand je l ai appris y'a 3ans il ne m a jamais avouer et toujours nier cette relation , c est un homme qui ne boit pas fume pas ne fréquente pas les boîtes prie a la mosquée!!!! Ils ont démenti , la j ai griller des conversations et des photos a 3odobillah que vous dire , honteux.... Au jour d aujourd hui il ne s est pas ce que j ai découvert mais compte bien demander le divorce .... J'ai tellement envie de les humilier a imam et elle a son mari mais je me dis Allah kbir il se chargera de les punir inchallah ! Tout ça pour vous dire que oui la fornication détruit une famille . Allah kbir et da3itom El Allah wa taala
    18
    Mahamat Youssouf
    Mardi 6 Septembre à 09:29
    Merci pour le rappel. qu'Allah purifi nos coeur et nous eloigne de tout péché


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :