• *Gérer intelligemment les conflits entre époux*

    Bismillâhir Rahmânil Rahîm

     

    Le lien du mariage est établi pour durer. C'est bien pour que le "nikâh" s'établisse de façon durable que le Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) ordonnait, par exemple, à celui qui désirait se marier de bien s'assurer, avant le mariage, que l'apparence physique de celle qu'il avait choisi lui convenait parfaitement…

     

    C'est encore pour contribuer à la protection du couple que le Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) enseignait aux époux la patience et le pardon, lorsqu'il s'adressait à eux en ces termes : "Qu'un croyant (c'est à dire l'époux) n'éprouve pas de la haine pour une croyante (i.e. l'épouse)… S'il répugne un trait de son caractère, il en appréciera un autre." (Sahîh Mouslim)

     

    Il est donc logique que tout ce qui peut fragiliser le lien solide du mariage, et a fortiori ce qui peut provoquer sa rupture n'est pas apprécié en Islam.

    Le Prophète Mouhammad (sallallâhou 'alayhi wa sallam) a ainsi tenu des propos très durs à l'encontre de celui qui monte une femme contre son mari. Et dans un autre Hadith, le Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) affirme que le démon qui est le plus apprécié par "Chaytân" (satan) est celui qui arrive à provoquer la rupture entre un homme et sa femme.
     

    Il est normal que des tensions surgissent à un moment ou un autre dans la vie du couple : lorsque cela se produit, le devoir de chacun des époux est d'essayer de trouver, au plus vite, des moyens pour mettre un terme à ces différends.

     

    La plupart du temps, une discussion franche animée d'une volonté sincère de réconciliation suffit, surtout si les époux gardent à l'esprit que la clé pour un mariage durable consiste en deux choses :

        S'acquitter de façon rigoureuse de ses devoirs envers son (sa) conjoint(e).
        Accepter de faire preuve de concessions par rapport à ses droits.



     Dans le cas où le désaccord est réellement profond et que les époux n'arrivent pas à trouver une solution entre eux, ils doivent désigner chacun de leur côté un arbitre : ces deux personnes s'efforceront alors de chercher s'il y a encore un moyen pour sauver le couple.
     

    Gérer intelligemment les conflits entre époux



    Wa Allâhou A'lam !

     

    Cheikh Mohammad Patel

    « *70 conseils pour être un bon musulman*"Vernis à ongles VS ablutions" »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It