• Hijab arraché en pleine opération dentaire, la patiente quitte le cabinet la bouche en sang

    Une musulmane voilée a vécu une vraie humiliation chez son dentiste. En rendez-vous pour se faire extraire des dents de sagesse, l’assistante dentaire a arraché le hijab de la femme en pleine opération. La patiente a du quitter le cabinet la bouche en sang tellement  la situation était devenue insoutenable.



    Ce cas d’islamophobie délirant a eu lieu il y a une semaine, le mercredi 11 février d’après le CCIF :

        Une femme portant le foulard s’est présentée à son rendez-vous chez le chirurgien-dentiste, pour ce qui ne devait être qu’une opération de routine d’extraction de ses dents de sagesse. C’était sans compter une islamophobie délirante qui déclenche chez certain-e-s des comportements odieusement irrationnels.

        Alors que la patiente fait état de sa fébrilité par rapport à l’intervention à venir, celle-ci raconte que ni le docteur, ni son assistante ne font état d’une quelconque marque de compassion à son égard. Au lieu de cela, l’assistante l’a questionnée sur la présence éventuelle d’aiguilles piquées dans son foulard susceptibles d’abîmer le fauteuil. Ce ne sont que les prémisses de ce qui va suivre.

    L’assistante lui a brusquement retiré son voile sans prévenir

        Non rassurée d’apprendre que sa patiente ne portait pas d’aiguilles sur son foulard et motivée par un soudain accès de haine absurde que provoque chez certains un morceau de tissu, l’assistante médicale lui a brusquement retiré son voile sans prévenir, alors que l’intervention dentaire était en cours !

        Dévoilée brutalement, la patiente a demandé des explications, requête à laquelle il a été opposé avec nonchalance que « ce n’était rien », « qu’elle était ridicule », et qu’en plus « qu’elle n’avait pas de cheveux »… Humiliée et profondément affectée par l’attitude de l’assistante et la passivité du docteur, la patiente a quitté les lieux la bouche en sang, rester dans le cabinet dentaire lui étant devenu insoutenable.

        Entre temps, elle s’est faite poser des points de suture dans un autre hôpital. Son époux s’est présenté à la clinique pour y porter réclamation. La directrice lui a présenté ses excuses. Le praticien et son assistante ont nié les faits prétendant que le foulard avait glissé.

    Le Collectif Contre l’Islamophobie en France accompagne la victime et l’aide dans ses démarches.

     

    Un article de http://journaldumusulman.fr

    Hijab arraché en pleine opération dentaire, la patiente quitte le cabinet la bouche en sang

     

    « Quand Allah te teste .... ce n'est jamais pour te détruireRappel produit : cornflakes de la marque Auchan »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It