• Invocation faite à un mort

    Question:

     

    Apprenez-moi l'invocation faite à un mort, et que faire pour un défunt ou une défunte afin qu'il ou elle soit rétribué(e) par Allah l'Exalté?

    Est-il permis d'acheter de la nourriture et de convier les gens à celle-ci afin d'invoquer Allah en leur faveur?

     


    Réponse

     

    Il est recommandé pendant la prière funéraire de faire le Takbîr quatre fois: réciter la sourate de l'Ouverture (Al-Fâtiha) après le premier Takbîr, ensuite, il y a lieu de prier sur le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) après le second Takbîr. .

    Il convient par la suite, après le troisième Takbîr, d'invoquer Allah, Le Très Haut, en faveur du défunt. 

     

    Parmi ces invocations, celle qui est transcrite dans le hadith consigné par Abou Dâwoud, At-Tirmidhî, et An-Nasâ'î dans les Sounan d'après Abou Hourayra (Qu'Allah soit satisfait de lui) qui a rapporté que: 

     

     Le Messager d'Allah (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) fit une prière funéraire et dit: 

     

    "O Allah, pardonne à nos vivants et à nos morts, aux jeunes et aux âgés, à nos hommes et à nos femmes, à ceux qui sont présents et à ceux qui sont absents. O Allah, celui que Tu laisses vivant, laisse-le vivre selon les préceptes de l'Islam et celui que Tu fais mourir, qu'il meurt croyant. O Allah, ne nous prive pas de la récompense que Tu lui accordais et ne nous laisse pas égarer après lui." 

     

     

    Il a été consigné par Mouslim dans son Sahîh d'après `Awf ibn Mâlik (Qu'Allah soit satisfait de lui) a dit: 

     

     Le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) fit la prière funéraire, de son invocation, je reteins ceci:

     

    " O Allah! Pardonne-lui et accorde-lui Ta miséricorde, exempte-le (de toute charge) passe sur sa faute et installe-le dans une demeure de générosité. Fais que l'endroit de son introduction soit large. Lave-le avec de l'eau, de la neige et de la grêle, purifie-le de ses péchés comme Tu purifies un vêtement blanc de toute souillure, donne-lui une demeure meilleure que la sienne, une famille meilleure que la sienne, une conjointe meilleure que la sienne, fais-le entrer au paradis, préserve-le de la tentation de la tombe et du châtiment du Feu.


    ( Numéro de la partie: 8, Numéro de la page: 387)

     

     

     


    Après le quatrième Takbîr, le fidèle fait le salut final sur sa droite. Il a été rapporté dans le Sahîh de Mouslim : 

     Il n'y a pas un mort sur qui une centaine de personnes parmi la communauté des musulmans, font la prière funéraire et intercèdent en sa faveur, sans que leur intercession ne soit acceptée.

     

    Puis dans le Sahîh de Mouslim aussi, d'après Ibn `Abbâs (Qu'Allah soit satisfait de lui et de son père), le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) a dit: 

     Il n'y a pas un musulman qui meurt et qu'une quarantaine d'hommes assistent à ses funérailles, n'associant rien à Allah, sans qu'Allah n'accepte leur intercession en sa faveur.

     

     


    S'agissant du rassemblement que font les gens, en dehors de la prière, pour invoquer Allah en faveur du défunt, cela n'est pas permis. 

    La préparation d'un repas par la famille du défunt pour les présents, est contraire à la Sunna à moins qu'il s'agisse d'un invité, dans ce cas il n'y a pas de gêne. 

    Il est recommandé aux proches et aux voisins de fournir de quoi se nourrir à la famille du défunt comme le fit le Prophète, Salla Allah `Alaihi Wa Sallam, en ordonnant à quelques unes de ses femmes de préparer à manger pour la famille de Djâ`far ibn Abî Tâlib (Qu'Allah soit satisfait de lui) lorsque la nouvelle de sa mort lui est parvenue. 

    Il a dit: Il leur est arrivé une affaire préoccupante

     


    Qu'Allah vous accorde la réussite et prière et salut sur notre Prophète Mohammad, ainsi que sur sa famille et ses compagnons.


    Le Comité Permanent des Recherches Scientifiques et de la Délivrance des Fatwas (Al-Iftâ')
    Membre Membre Vice-président du Comité Président
    `Abd-Allah ibn Qa`oud `Abd-Allah ibn Ghoudayân `Abd-Ar-Razâq `Affifî `Abd-Al-`Azîz ibn `Abd-Allah ibn Bâz

     

     

     

     

     

     

    « Il fait partie de la nature humaine d’oublierIl y a de quoi prendre peur ! »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :