• *Invocations après la prière*

    On prononce la formule de demande de pardon trois fois :

     

    )اسْتَغْفِرُ الله(

     

    « Je demande pardon à Allah. » Puis, on dit :

     

    )اللَّهُمَّ أَنْتَ السَّلامُ وَمِنْكَ السَّلامُ تَبَارَكْتَ يَا ذَا الجَلالِ وَالإِكْرَامِ لاَ إِلَهَ إِلاَّ اللهُ وَحْدَهُ لاَ شَرِيكَ لَهُ. لَهُ المُلْكُ وَلَهُ الحَمْدُ وَهُوَ عَلَى كُلِّ شَيءٍ قَدِير. اللَّهُمَّ لاَ مَانِعَ لِمَا أَعْطَيتَ وَلاَ مُعْطِيَ لِمَا مَنَعْتَ وَلاَ يَنْفَعُ ذَا الجَدِّ مِنْكَ الجَدّ. لاَ حَولَ وَلاَ قُوَّةَ إِلاَّ بِاللهِ لاَ إِلَهَ إِلاَّ اللهُ وَلاَ نَعْبُدُ إِلاَ إِيَاَّهُ. لَهُ النِّعْمَةُ وَلَهُ الفَضْلُ ولَهُ الثَّنَاءُ الحَسَنُ لاَ إِلَهَ إِلاَّ اللهُ مخْلِصِينَ لَهُ الدِّين وَلَو كَرِهَ الكَافِرُون(

    (Allâhumma Antas-Salâm wa Minkas-Salâm Tabârakta Yâ Dhâl-Jalâl wal-Ikrâm. Lâ Ilâha Ill-Allâh Wahdahu lâ Sharîka Lah. Lahul-Mulk wa Lahul-Hamd wa Huwa calâ Kulli Shay’in Qadîr. Allâhumma lâ Mânira limâ Artayt wa lâ Murtiya limâ Manart wa lâ yanfarou dhâl-Jaddi Minkal-Jadd. Lâ Huwla wa lâ Quwwata illâ billâh. Lâ Ilâha ill-Allâh wa lâ Narbudu illâ Iyyâh. Lahu Nirmatu wa Lahul-Fadhlu wa lahu-Thanâ’ul-Hassan. Lâ Ilâha ill-Allâhu Mukhlisîna lahu-Dîn wa law Karihal-Kâfirûn)

    « Ô Seigneur ! Tu es la Paix et la paix vient de Toi. Béni sois-Tu, ô Digne de glorification et de magnificence. Il n’y a pas d’autre divinité [digne d’adoration] qu’Allah, Unique, sans associé. A Lui la royauté, à Lui la louange et Il est Capable de toute chose. Ô Seigneur ! Nul ne peut retenir ce que Tu as donné et nul ne peut donner ce que Tu as retenu. Le fortuné ne trouve dans sa fortune aucune protection efficace contre Toi. Il n’y a de puissance ni de force qu’en Allah. Nulle divinité [digne d’adoration] sauf Allah et nous n’adorons que Lui, la grâce et la générosité sont à Lui. C’est à Lui que vont les belles formules de louange. Nulle divinité [digne d’adoration] sauf Allah. Nous Lui vouons un culte exclusif en dépit de la haine des mécréants. »

     

    Puis, on prononce trente-trois fois chacune des for­mules suivantes :

     

    )سُبْحَانَ الله ، الحَمْدُ لله وَ اللهُ أَكْبَر(

     

    (Subhân-Allâh wal-Hamdulilâh wal-Allâhu Akbar)

    Pour compléter cent, on dit :

     

    ) لاَ إلَهَ إلاَّ اللهُ وَحْدَهُ لاَ شَرِيكَ لَهُ ، لَهُ الملْكُ وَلَهُ الحَمْدُ ، وَهُوَ عَلَى كُلِّ شَيءٍ قَدير(

     

    (Lâ Ilâha Ill-Allâh Wahdahu lâ Sharîka Lah. Lahul-Mulk wa Lahul-Hamd wa Huwa calâ Kulli Shay’in Qadîr)

     

    On récite, après chaque prière :

     

    - le verset du Trône (Âyatu-l-Kursîy).

    - la sourate Al-Ikhlâs : (قُلْ هُوَ اللَّهُ أَحَدٌ )

    - la sourate Al-Falaq : (قُلْ أَعُوذُ بِرَبِّ الْفَلَقِ )

    - la sourate An-Nâss : (قُلْ أَعُوذُ بِرَبِّ النَّاسِ )

     

    Il est recommandé de les lire trois fois chacune, après les prières du Fajr et du Maghrib, selon le hadith authentique rapporté du Prophète (e). Il est également recommandé après ces deux prières, en plus des invocations citées ci-dessus, de réciter dix fois la formule :

     

    )لاَ إِلَهَ إلاَّ اللهُ وَحْدَهُ لاَ شَرِيكَ لَهُ ، لَهُ الملْكُ وَلَهُ الحَمْدُ يُحْيي وَيُميْتُ وَهُوَ عَلَى كُلِّ شَيءٍ قَدِير (

     

    « Il n’y a pas d’autre divinité [digne d’adoration] qu’Allah, Unique, sans associé. A Lui la royauté, à Lui la louange, Il donne la vie, Il donne la mort et Il est Capable de toute chose. »

     

     

     

     

    (Lâ Ilâha Ill-Allâh Wahdahu lâ Sharîka Lah. Lahul-Mulk wa Lahul-Hamd Yuhyî wa Yumît wa Huwa calâ Kulli Shay’in Qadîr)

     

     

     

    Si la personne qui prie est l’imam, il se tourne vers les gens et leur fait face après avoir récité trois fois la formule de demande de pardon, et la formule :

     

    )اللَّهُمَّ أَنْتَ السَّلامُ وَمِنْكَ السَّلامُ تَبَارَكْتَ يَا ذَا الجَلالِ وَالإِكرَام(

     

    « Ô Seigneur ! Tu es la Paix et la paix vient de Toi. Béni sois-Tu, ô Digne de glorification et de magnificence. »

     

    (Allâhumma Antas-Salâm wa Minkas-Salâm Tabârakta Yâ Dhâl-Jalâl wal-Ikrâm.)

     

    Invocations aprés la priére



    par Abdul-Azîz Ibn Abdullâh Ibn Bâz

     

    Par :

     

    http://sounna.over-blog.org/

    « *A quoi sert l'épreuve ?**Méthodes pour renforcer sa mémoire* »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    1
    Elmaze Bint Sayid
    Dimanche 28 Septembre 2014 à 00:06

    Jazzakum Allahou Kheiran

    2
    ismaïl
    Samedi 4 Octobre 2014 à 22:47
    Baraka Allah u fikoum
    3
    layla bis
    Dimanche 28 Décembre 2014 à 13:40

    salam

    al hamdullilah....

    4
    HARIFF Ibrahim
    Vendredi 23 Janvier 2015 à 14:02
    DJAZAKALLAH,
    pour les conseils pour la bonne pratique,
    5
    m
    Lundi 2 Mars 2015 à 08:43

    peut on lever les mains apres la priere et faire un doua personel

    6
    wassyla
    Lundi 2 Mars 2015 à 17:37

    moi je le fais, et j'implore Allah en disant Al-Moujib (Celui qui exauce les invocations)

    7
    Dine
    Jeudi 9 Avril 2015 à 00:30
    Oui tu peux, il n'y a pas de mal à cela.
    8
    Naki
    Lundi 27 Juin à 23:42
    Excusez moi j'ai une préoccupation par rapports au douah qui complète le second à cent ou n dit lahul mulk walahul hamd wa huwa (c'est allah kulli ou c'est cala kulli )car j'ai vu des un de vos publication allah kulli et aujourd'hui je vois cala kulli si vous pouvez bien m'éclairer concernant cela!!!!que le tt misericordieux nous guide sur le droit chemin


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :