• L'Amour de ce bas Monde

    Notre Prophète (Paix et Bénédiction sur lui) insistait sur notre place véritable de la vie sur terre.

    Il enseignait les actes et les paroles. Il rappelait sans cesse que les parures de ce bas-monde ne valent rien auprès d'Allah (Exalté Soit-il) mais que seule, la foi à le plus grand mérite auprès de Lui.



    Il affirmait par ces mots :

    « Si ce bas-monde valait auprès d'Allah le poids d'une aile de moustique, il n'y aurait pas consenti au mécréant une seule gorgée d'eau » [ Rapporté par Tirmidhî ]

    « Ce bas monde par rapport à la vie future s'apparente au geste de l'un de vous qui trempe son doigt dans un fleuve, qu'il voit donc ce qu'il peut en retirer » [ Rapporté par Ibid ]



    Deux amours, celui d'Allah et celui de ce bas-monde ne peuvent cohabiter dans un même cour puisqu'Allah refuse et n'accepte guère l'association (shirk),



    { Allah n'a pas placé deux coeurs dans la poitrine de l'homme } [ Sourate 33, verset 4 ]



    Mais nombreux sont ceux qui s'attachent aux biens de ce monde, délaissant ainsi, les priorités fondamentales qu'Allah nous a révélé.

    Comment adorer et satisfaire Allah si le coeur se laisse prendre par les désirs éphémères de ce bas-monde ?



    En effet, il suffit de se rappeler que la mort nous atteindra un jour laissant les biens illusoires de ce bas-monde derrière nous.



    Celui qui a la certitude d'Allah et vit dans la perspective de la mort et de l'au-delà ne peut que détacher son coeur des futilités de ce bas-monde et s'occuper à ouvrer dans la vie ici-bas pour plaire et satisfaire Allah .

    Comme le disait Ibn Mas'ud :

    « La certitude consiste à ce que tu ne cherches pas à plaire aux hommes en déplaisant à Allah, que tu n'envies aucun homme pour le bien qu'Allah lui accorde et que tu ne fasses aucun reproche pour le bien qu'Allah ne t'a pas accordé ».



    Dans ce bas-monde, les tentations sont multiples et chacun de nous doit lutter pour ne pas se laisser perturber par quelques tentations douteuses qui risqueraient de nous égarer. Comme le disait Hafiz : « Ne donne pas ton coeur à ce monde , à ses biens : de sa fidélité , nul ne vit jamais rien ; nul n'en mangea le miel sans subir sa piqûre ; et nul en ce verger ne peut cueillir les dattes sans subir les épines ; et tout flambeau qui fut allumé par ce monde , fut éteint par le vent aussitôt qu'il brilla . Celui qui sans souci donna son cour au monde nourrit son ennemi as-tu bien vu cela ? »

    Comme Allah a dit :



    { Sachez que la vie présente n'est que jeu, amusement, vaine parure, une course à l'orgueil entre vous et une rivalité dans l'acquisition des richesses et des enfants. Elle est en cela pareille à une pluie : la végétation qui en vient émerveille les cultivateurs, puis elle se fane et tu la vois donc jaunie, ensuite elle devient des débris. Et dans l'au-delà, il y a un dur châtiment, et aussi pardon et agrément d'Allah. Et la vie présente n'est que jouissance trompeuse. } [ Sourate 57, verset 20 ]



    Ou encore :

    {Et propose-leur l'exemple de la vie ici-bas. Elle est semblable à une eau que Nous faisons descendre du ciel ; la végétation de la terre se mélange à elle. Puis elle devient de l'herbe desséchée que les vents dispersent. Allah est certes Puissant en toutes choses ! Les biens et les enfants sont l'ornement de la vie de ce bas-monde. Cependant, les bonnes ouvres qui persistent ont auprès de ton Seigneur une meilleure récompense et une belle espérance.} [Sourate 18, versets 45 - 46]



    Et encore :

    { Nous avons placé ce qu'il y a sur la terre pour l'embellir afin d'éprouver les hommes et savoir qui d'entre eux sont les meilleurs dans leurs actions. Puis Nous allons sûrement transformer sa surface en sol aride } [Sourate 18, versets 7 et 8 ]

    Les compagnons de notre Prophète ne se réjouissaient d'aucune chose de ce bas-monde qui s'offraient à eux et ne regrettaient aucune chose dont ils étaient privés, à leurs yeux, tout ceci ne valait même pas la poussière.



    « L'un d'eux vivait une année ou même deux années sans acquérir un vêtement pour se couvrir ou s'offrir un ustensile pour cuire ses aliments ou installer un lit pour dormir ou ordonner dans sa maison qu'on lui fasse préparer un repas. La nuit venue, ils se mettaient debout pour prier leurs visages en prosternation, des larmes jaillissaient de leurs yeux, implorant le Seigneur pour les sauver. Lorsqu'ils accomplissaient une bonne action, ils ne cessaient de remercier Allah et de l'implorer pour qu'Il l'accepte et lorsqu'ils en commettaient une mauvaise, ils s'en attristaient et implorèrent Allah pour qu'Il leur pardonne. Ils ne cessaient d'agir de la sorte. » [ Rapporté par Al-Hassan al-Basrî ]



    Comme Al-Ghazâlî a écrit :



    « Un homme cherche sous un arbre à calmer ses esprits. Mais le gazouillement des oiseaux l'empêche de réfléchir. Il essaie donc, de les chasser avec un bâton pour revenir à sa réflexion. Les oiseaux reviennent et il se met à vouloir les chasser. On lui dit : « Les oiseaux sont prisonniers du jardin. Si tu veux les chasser, il faut que tu abattes l'arbre. »

    L'arbre des désirs de ce bas-monde est pareil. Lorsque les branches se développent et se ramifient, il attire les pensées comme les arbres attirent les oiseaux et comme les saletés attirent les mouches. On met beaucoup de temps pour les chasser. La caractéristique des mouches est qu'elles reviennent sans cesse quand on les chasse. Ces désirs sont nombreux et il est rare que l'homme en soit exempt. Ils ont une même origine : l'amour du monde. C'est la source de toute ébauche. »



    En effet, celui dont l'être intérieur se donne à l'amour de la vie et qui ne cherche pas à en tirer ce qui peut l'aider pour arriver au paradis ne doit pas attendre que les délices de l'imploration dans la prière lui apparaissent. Celui qui se réjouit du monde ne se réjouit pas d'Allah ni de Son imploration. Aussi, il ne faut jamais oublier ces paroles :



    { Tout ce que vous possédez s'épuisera, tandis que ce qui est auprès d'Allah durera }
    [ Sourate 16, verset 96 ]



    { Qui est donc mieux guidé, est-ce celui qui marche les yeux fixés au sol et trébuchant à chaque pas ou celui qui marche bien droit sur un chemin rectiligne ? }
    [ Sourate 67 La Royauté (Al-Mulk), verset 22 ]


    Cette parabole symbolise ceux qui sont obsédés par une idée fixe et qui n'ont d'autre pensée que pour leur ambition terre à terre. Ils ne regardent qu'au-dessous de leurs pieds et ne voient pas les obstacles qui se dressent sur leur chemin. Ceux, au contraire, qui marchent la tête haute sur une voie bien droite, ont la possibilité de voir sous plusieurs angles et évitent ainsi tous les obstacles pour arriver à bonne destination. Les premiers limitent le monde à ce qui est sous leurs pieds tandis que les autres embrassent de leurs regards l'immensité de l'Univers et ses ressources infinies.



    Il faut véritablement prendre conscience de l'importance à méditer sur la vie future, prendre conscience également que les biens de ce monde ne sont qu'éphémères et qu'Allah facilite la vie ici-bas à ceux qui se préoccupe de la vie future comme le soulignent les paroles de notre Prophète dans cet hadith rapporté par Tirmidhi :



    « Celui dont la préoccupation est la vie dernière, Allah fera que sa richesse soit en son coeur, Il confortera sa situation et les biens matériels se présenteront à lui avec docilité. Quant à celui dont la seule préoccupation est la vie ici-bas, Allah mettra la pauvreté entre ses yeux et suscitera en lui la confusion, et il ne recevra de biens matériels que ce qui lui a été destiné »



    À notre époque, le bas-monde est recherché par tous les moyens :



    Par le bien comme par le péché. Partout c'est le règne de la séduction et de la tentation. Aussi, il est nécessaire de prendre garde face aux multiples piéges dominants du monde, chacun doit être vigilant et attentif par rapport à Allah et traiter son oeuvre dans le bas-monde dans la conscience pure, c'est-à-dire que l'être ne doit pas ouvrer pour plaire à autrui mais dans la véritable conscience de La Présence d'Allah .



    Comme l'a écrit Al Mahasibi :

    « Le coupeur d'herbe a plus de dignité que ces hommes qui jeûnent, prient et s'activent pour plaire à autrui.»

     

    L'Amour de ce bas Monde

    « La lumiere de ma guidance...**Où est Allah ?** »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    1
    BOUGOUMPIGA
    Vendredi 5 Septembre 2014 à 17:11
    Allahou Akbar.
    Qu'Allah nous guide et vous récompense par le paradis.
    2
    Elmaze
    Vendredi 5 Septembre 2014 à 21:45

    Qu'Allah nous facilite



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :