• L’histoire du djinn qui se fit passer pour Ibn Taymiyyah*

    Il est possible qu’un djinn rencontre en une terre désertique une personne qui peut être un émir, un roi ou un mécréant assoiffé et que la mort menace [dû à cette soif].

     

     

    Il [le djinn] se montre à lui sous une forme humaine, l’appelle à l’Islâm et le fait se repentir, il le salue en lui serrant la main, lui donne à manger et lui indique son chemin.

     

    L’homme lui demande : « Qui es-tu ? » et il lui répond : « Je suis untel », comme cela m’est arrivée une fois…

     

    Alors que je me trouvais en Egypte dans une forteresse, une personne vint dire auprès de beaucoup de Turcs et notamment à un de leur émir : « je suis Ibn Taymiyyah », et l’émir ne douta aucunement qu’il était moi.

     

    Faisant part de cela au roi [Malik] de Mâradîn, celui-ci envoya quelqu’un en Égypte alors que je me trouvais auprès d’un puits, duquel je n’étais pas sortit.

     

    Aussi, le djinn traitait les Turcs comme je le faisais moi-même lorsqu’ils venaient à Damas, en les appelant à l’Islâm, et après qu’ils aient attesté l’attestation de foi je leur donnais à manger de ce que j’avais.

     

    Il faisait donc cela comme je le faisais, par respect pour moi.

     

    Un groupe de personne parmi les gens me dirent :  « Il se peut qu’il soit un ange ? » Je leur répondis : « Non, car l’ange ne ment pas et celui-ci a prétendu être Ibn Taymiyyah, et il savait bien qu’il mentait sur cela ! » [1]

    […]

     

    Je connais personnellement des personnes à qui des plantes ont parlé en leur disant des choses utiles, mais ce ne sont rien que des Satans qui sont entrés en elles [les plantes].

     

    Et j’en connais à qui des pierres et des arbres ont dit : « Félicitations à toi Ô Allié d’Allâh ! » Et lorsqu’ils récitent « Âyat ul-Kursî » ils les font fuir.

     

    Je connais une personne qui est sortit pour chasser des oiseaux, et l’un d’entre eux lui a dit : « Prends-moi afin de nourrir les pauvres ! »

     

    C’était un Satan qui était entré dans cet oiseau comme il entre dans l’être humain et parle.

     

    Certains d’entre eux sont dans leur maison verrouillée, et soudainement ils se retrouvent dehors sans que la porte ne se soit ouverte, ou il peut être à l’extérieur et se retrouver à l’intérieur, et cela peut aussi être aux portes d’une cité, et c’est un « djinn » [démon] qui les transporte très rapidement.

     

    Quelquefois, le « djinn » leur montre la lumière, ou leur amène celui qu’ils demandent, de même ce sont des « Chayâtînes » qui ont prit la forme de la personne qu’ils désiraient. Et lorsque « Âyat ul-Kursî » est récitée, toutes ces choses disparaissent aussitôt.

     

    Je connais une personne à qui on a dit :  « Je viens par ordre d’Allâh. » [Et cette personne] lui promit qu’elle était le « Mahdî » que le Prophète (sallallahu ‘alayhi wa sallam) avait prédit.

     

    Il lui fît voir des prodiges de sorte de mettre dans son cœur [des images] d’oiseaux et de sauterelles qui volent à sa droite et sa gauche, et ensuite ils vont là où la personne a pressentit [imaginé].

     

    Il peut lui mettre dans le cœur [des images de] certains animaux qui se lèvent devant lui, ou se couchent, ou se déplacent, et ensuite cela se produit comme il le pensait sans aucun mouvement de sa part.

     

    Il peut l’amener à la Mecque et le ramener, ou il peut se présenter avec des personnes de grande beauté et dire que ce sont des anges qui désiraient le visiter.

     

    Il va s’interroger :  « Comment des anges peuvent-ils venir sous forme de jeunes garçons ? »

     

    Et lorsqu’il lève sa tête, il verra qu’ils ont des barbes.

     

    Et il [le djinn] lui dira : « Le signe que tu es le Mahdî est une marque qui va apparaître sur ton corps », ensuite [cette marque] apparaît et il la voit.

     

    Toutes ces choses font parti de la ruse du « Chaytân » […]  [2] »

    L’histoire du djinn qui se fit passer pour Ibn Taymiyyah

     

    [1] Madjmu’ al-Fatâwa de Ibn Taymiyyah, 13/52

    [2] Madjmu’ al-Fatâwa de Ibn Taymiyyah, 11/165-166

     

    Cheikh Ul-Islam Taqiyud-din Ibn Taymiyyah – الشيخ الإسلام بن تيمية

     

    Source : manhajulhaqq.com & tiré de 3ilm Char3i

    « Connais ton ennemi*L'histoire de Bul'am ibn Ba'oura (vidéo)* »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    1
    mama
    Lundi 9 Février 2015 à 11:09
    Je connais une personne qui croit que des anges viennent la voir et dis que ce sont les envoyé de dieu et qu'elle doit les écouté elle ne mange plus ( que par leur odre) ne prie plus a l'heur ( que par leur ordre) dis ressentir dans son coeur un ressenti lorsque c'est l'heur de prier lorsqu'elle a le droit de mangé elle s'isole souvent dans sa chambre er refuse de sortir car d'apres elle c'est un l'odre divin qui souhaite qu'elle soit ainsi etc.. Elle est sur de ce qu'elle avance malgré le raisonnement sans cesse de sa famille quelle serait la solution pour cette femme qui est malade elle a eu un avc il ya maintenant 4 ans et TT cela a commencé il ya presque 2ans merci
    2
    Soussi
    Vendredi 20 Mars 2015 à 22:00
    Ben c simple appel des Rakiye tu va voir avec l'aide d'Allah elle geurrira elle est sûrement posséder allahou a3lam je sais pas ou tu habite mais voilà le Nr d'un Rakiye en France +33 646 63 14 19 appel le dimanche entre 13h et 15h pour prendre Rdv sinon renseigne toi bien fais très attention au charlatan si le charlatan demande le nom de la mère sache que c un sahar donc voilà
    3
    ly
    Vendredi 20 Mars 2015 à 22:56

    J pense ke c'est pas des anges:!! mais des djins ! kelle aille se faire soigner ou prendre de l'eau bénite!!

    4
    ama
    Dimanche 23 Août 2015 à 23:14
    As salamu alaykoum

    Je ne veux pas créer de fitna mais lorsque vous citez dans vos références ibn taymiyyah, est - ce bien celui qui a été emprisonné à vie pour apostasie et qui a écrit des livres contredisant les fondements du Coran ?
    5
    abouaymen
    Mercredi 26 Août 2015 à 07:48
    Salam aleykom ama. Je pense que tu te trompes de savant. Il fut cité par ses pairs comme étant un des plus grands savant de son époque. Tu devrais vérifier sa biographie dans des sites de confiance. Beaucoup de secte mentent afin de porter préjudice aux savants qui ont démontré leurs égarements.
    6
    ama
    Mercredi 26 Août 2015 à 11:11
    Wa alaykoum salam wa ramatoulah wa barakatuh abouaymen. Merci pour ta réponse, je vais revérifier auprès de gens de science in sha ALLAH car je t'avourai qu'internet est à double tranchant, la preuve. BarakALLAH oufik


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :