• *L'homme riche *

    Un jour, un homme est venu se plaindre auprès d'un cheikh de son extrême pauvreté.

    Le pauvre homme lui raconta combien il était dans une grande détresse et à quel point il préférerait la mort à une telle vie. 

     

    Ce pauvre homme acceptait mal sa situation et semblait être prêt à accepter n'importe quoi pour rémedier à ce grand problème...

     

     

    Le cheikh : « Voudrais-tu échanger tes yeux contre cent mille euros. »

     

    Le pauvre : « Certainement pas. Et que ferais-tu de mes yeux de toute façon ? »

     

    Le cheikh : «  Cela ne te regarde en rien ! Tu as besoin d'argent alors je te propose : accepte ou refuse mais épargne moi tes questions ! Voudrais-tu échanger ta langue contre cent mille euros ? »

     

    Le pauvre : « Naturellement pas. »

     

    Le cheikh : « Serais-tu d'accord d'avoir tes mains et pieds coupés en échange de cent mille euros. »

     

    Le pauvre : « Non plus ! »

     

    Le cheikh : « Serais-tu prêt à perdre l'esprit en échange de cent mille euros ? »

     

    Le pauvre : «  Je refuserais, c'est évident ! Qui accepterait !? »

     

    Le cheikh : « Je te propose alors cent mille euros pour tes oreilles, ça te dit ? »

     

    Le pauvre : «  Je ne vois aucune pertinence dans tes questions, cela n'a aucun sens! Une chose est certaine : je n'échangerai tout cela pour rien au monde ! »

     

     

    À ceci, le cheikh répondit :

     

    « N'as-tu pas honte de toi-même ? Tu admets qu'Allah t'a accordé tant de cadeaux précieux, dont la valeur selon ta propre évaluation, excède cinq cent mille euros et tu oses te plaindre de la pauvreté ! »

    *L'homme riche *

     

     

    « *L'âne, le fermier et son fils**L'hôtesse : Non au Racisme* »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    1
    mariem15
    Jeudi 28 Février 2013 à 16:20

    la plupart des musulman sont ingrat envers le createur azza wa jalla .on doit remercier ALLAh azza wa jalla chaque maatin et chaque soir pour tout ce qu on a ... ALHAMDOULILAH

    2
    Jeudi 28 Février 2013 à 16:52

    Al hamdoulilah, Dieu nous a donné tant de belles choses inestimables, et on se plaint toujours, on est juste ingrat ! la pauvreté est bien celle de l'esprit et non celle des poches ! Merci pour cet article !

    3
    Asmakenzy
    Jeudi 28 Février 2013 à 17:03
    Hamdoulilah pour vous avoir
    4
    Abuhabiba
    Jeudi 28 Février 2013 à 18:14
    L'homme ne sais pas sa valeur mais il marche avec une une valeur incalculable. Que dieu nous préserve et nous épargne de la pauvreté amiin
    5
    aisha diallo
    Jeudi 28 Février 2013 à 18:29

    l'ingratitude humaine est quotidienne.que Dieu nous pardonne.et moi je dis alhamdoulilah 1000fois pour tt.

     

    6
    kimo
    Mardi 21 Octobre 2014 à 22:30

    Alhamdoulilah ke Allah nous a donné la vie c déjà 1miracle ki n'a pas de prix...

    7
    kati
    Mardi 21 Octobre 2014 à 23:49
    Allahou akbar we should always say hamdullah to what Allah has given us
    8
    kargaple coulibaly
    Vendredi 19 Décembre 2014 à 12:47

    que allah nous pardonne

    9
    Karim
    Dimanche 29 Mars 2015 à 14:10
    La creature humaine est ingrate ..,
    10
    mouminy
    Lundi 30 Mars 2015 à 00:37
    Louange au seigneur, chapeau au chaikh pr tte c pertinente question, c'est d question ciblée et sélective,j'espere ke c faux pauvre comprendra jul es riche.
    11
    ALI
    Mercredi 29 Juillet 2015 à 11:48

    Un bil Adama qui se plaigne=quelqu'un qui n'a pas de foie(iman)


     

    12
    Ousman
    Dimanche 2 Août 2015 à 08:33

    Qu'ALLAH ns épargne de la pauvreté mentale et du Coeur. C'est celle-là qui nous ingrate envers notre Créateur tout le long de notre vie.

    13
    zeinab
    Dimanche 2 Août 2015 à 11:15
    Alhamdoulillah (10000 foix)
    14
    zouina hilm
    Mardi 27 Septembre à 14:51
    Le hamdoulilah daïmane a abadenej


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :