• L'invocation de Zakaria

    Bismillahi Rahmani Rahim

     

     

    As-salam Allaykum

     

    L'invocation de Zakaria

     

    Nous avons vue dans le Post précédent les Fawaîd tirés de l’Invocation d’Ibrahim, à qui Allah a donné, grâce à sa patience, un enfant. Il eut encore, à un âge avancé, un autre enfant.

     

    Parmi les invocations des prophètes rapportées dans le Quran, il y a celle de l'envoyé d'Allah Zakaria quand il implora Allah de lui accorder un enfant pieux afin que ce dernier hérite de lui la science et la prophétie.

     

    En effet, Zakaria n'avait jamais eu d'enfant, il était très âgé et sa femme était stérile, mais il connaissait la puissance d'Allah et savait qu’Allah était capable de toute chose, même lorsque les causes habituelles ne sont pas réunies, car Allah est le créateur des causes et il détient dans sa main les clefs des cieux et de la terre.

     

    Noble frère, je te propose de lire et de méditer sur le verset dans lequel Allah dit (sens du verset) :

     

    « C'est un récit de la miséricorde de ton Seigneur envers Son serviteur Zakaria. Lorsqu'il invoqua son Seigneur d'une invocation secrète, et dit: "O mon Seigneur, mes os sont affaiblis et ma tête s'est enflammée de cheveux blancs. (Cependant), je n'ai jamais été malheureux (déçu) en te priant, ô mon Seigneur. Je crains (le comportement) de mes héritiers après moi. Et ma propre femme est stérile. Accorde-moi, de Ta part, un descendant qui hérite de moi et hérite de la famille de Jacob. Et fais qu'il te soit agréable, ô mon Seigneur ».

     

    Noble frère ! cette magnifique invocation de Zakaria contient de nombreuses Fawaid car elle démontre la situation dans laquelle il se trouvait, son fort désir d'avoir un enfant, son excellent comportement envers son seigneur et sa parfaite confiance en la puissance et la miséricorde d'Allah le très haut.

     

    « C'est un récit de la miséricorde de ton Seigneur envers Son serviteur Zakaria. Lorsqu'il invoqua son Seigneur d'une invocation secrète » Ce verset démontre que l’invocation fait en secret est préférable. C’est à dire Invoquer discrètement et ne pas crier.

     

    Allah dit (sens du verset) «Invoquez votre Seigneur en toute humilité et recueillement et avec discrétion. Certes, Il n’aime pas les transgresseurs.» (Coran, 7 : 55)

     

    « O mon Seigneur, mes os sont affaiblis et ma tête s'est enflammée de cheveux blancs » C'est-à-dire qu’il est devenue âgé et faible.

     

    «(Cependant), je n'ai jamais été malheureux (déçu) en te priant, ô mon Seigneur » C'est-à-dire qu’il n’a jamais demandé à Allah une demande sans qu’elle ne soit exaucée. Ces versets contiennent quelques règles de conduite qu'il est recommandé d'observer lorsqu’on invoque Allah, parmi elles le fait d’admettre sa faiblesse, de s’humilier et de se rabaisser devant Allah.

     

    « Je crains (le comportement) de mes héritiers après moi » C'est-à-dire qu’il craignait l’attitude des enfants d’Israël après lui à l’égard de la religion d’Allah. Ils ne seraient pas aussi obéissants qu’ils étaient durant sa vie. Ainsi s’il avait un enfant pieux et vertueux, il pourrait prendre soin d’eux, et pourrait hériter sa sagesse, sa science et la prophétie et non pas l’héritage des richesses et des propriétés. Il y a dans ceci la preuve de sa pitié, de son affection et de sa grande compassion à l’égard de son peuple ainsi que sa peur à l’égard du délaissement de la religion.

     

    « Et ma propre femme est stérile » C'est-à-dire qu’elle n’a jamais enfanté

     

    « Accorde-moi, de Ta part, un descendant qui hérite de moi et hérite de la famille de Ya’qub. » Il implore ici Allah de lui accordé un enfant pieux et obéissant afin de l’aider. L’héritage mentionné dans ce verset est celui de la science, de la prophétie et des bonnes œuvres.

     

    « Et fais qu'il te soit agréable, ô mon Seigneur » c'est-à-dire qu’il demande à ce qu’Allah agrée cet enfant et que les gens agréent eux aussi cet enfant.

     

    Il existe d’autres versets du Coran faisant mention de l’invocation de Zakaria :

     

    Allâh (تعالى) a dit (sens du verset): "Alors, Zakaria pria son Seigneur, et dit : "ô mon Seigneur, donne-moi, venant de Toi, une excellente descendance. Car Tu es Celui qui entend bien la prière". (3/38)

     

    Allâh (تعالى) a dit (sens du verset) : "Et Zakaria, quand il implora son Seigneur : "Ne me laisse pas seul, Seigneur, alors que Tu es le meilleur des héritiers". (21/89)

     

    Noble frère ! Cette magnifique invocation de Zakaria démontre la situation dans laquelle il se trouvait, son fort désir d'avoir un enfant, son excellent comportement envers son seigneur et sa parfaite confiance en la puissance et la miséricorde d'Allah le très haut.

     

    Et Allah a exaucé cette invocation en accordant à la femme de Zakaria un enfant pieux appelé Yahya, alors qu’elle était stérile et son mari une personne âgée. Allâh envoya des anges pour informer son prophète :

     

    Allah dit (sens du verset) : "Nous l'exauçâmes, lui donnâmes Yahya et guérîmes son épouse." (21/90)

     

    Allah dit (sens du verset) :"Alors, les anges l'appelèrent pendant que, debout, il priait dans le Sanctuaire : "Voilà qu'Allâh t'annonce la naissance de Yahya, confirmateur d'une parole d'Allah. Il sera un chef, un chaste, un Prophète et du nombre des gens de bien". (3/39)

     

    Allâh (تعالى) a dit : "Ô Zakaria, Nous t'annonçons la bonne nouvelle d'un fils. Son nom sera Yahya [Jean]. Nous ne lui avons pas donné auparavant d'homonyme". (19/7)

     

    Étonné, Zakaria demanda un signe annonciateur :

     

    Allâh (تعالى) a dit : Et [Zakaria dit] : "ô mon Seigneur, comment aurai-je un fils, quand ma femme est stérile et que je suis très avancé en vieillesse ?" [Allah] lui dit : "Ainsi sera-t-il ! Ton Seigneur a dit : "Ceci m'est facile. Et avant cela, Je t'ai créé alors que tu n'étais rien". "ô mon Seigneur, dit [Zakaria], accorde-moi un signe". "Ton signe, dit [Allah,] sera que tu ne pourras pas parler aux gens pendant trois nuits tout en étant bien portant. Il sortit donc du sanctuaire vers son peuple; puis il leur fit signe de prier matin et soir.} (19/8-11)

     

    Ibn Kathir affirme qu’Allah a ordonné au messager d’Allah Muhammad de raconter aux gens l’histoire de Zakaria à qui Allah accorda un enfant alors qu’il était très âgée (Certains rapportent qu’il avait plus de 77 ans) et sa femme stérile afin que personne ne désespère de la bonté et de la miséricorde d’Allah.

     

    Les savants conseillent aux couples ayant des problèmes de stérilité d’invoquer Allah avec l’invocation de Zakaria dans laquelle il dit :

    «Seigneur: "Ne me laisse pas seul, Seigneur, alors que Tu es le meilleur des héritiers". (21 :89).

     

    Et celle où il dit : « ô mon Seigneur, donne- moi, venant de Toi, une excellente descendance. Car Tu es Celui qui entend bien la prière » (3 :38)

     

    Le musulman, doit, dans tous les cas, agrée et accepter le jugement et le décret divin, même s’il devait rester stérile toute sa vie. Car sa patience pourrait s’avérer plus profitable à lui qu’un enfant. En réalité, tout jugement divin renferme un bien et tous les décrets divins reposent sur la sagesse et tout dépend de l’ordre et de la volonté d’Allah.

     

    «Allah appartient la royauté des cieux et de la terre. Il crée ce qu’Il veut. Il fait don de filles à qui Il veut, et don de garçons à qui Il veut, ou bien Il donne à la fois garçons et filles; et Il rend stérile qui Il veut. Il est certes Omniscient et Omnipotent. » (Coran, 42 : 49 : 50).

     

    L'invocation de Zakaria


     

    Sources :

     

    -Les Histoires des prophètes d'Ibn Kathir

    -L'explication du coran de l'Imam As-sa'di

    -Fiqhou l-Ad'iyati wal adhkar du Sheikh Abdurazak Al Abbad

    « Explication du hadith " les actes ne valent que par leur intention"La journée du croyant »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    1
    Vendredi 21 Novembre 2014 à 11:28
    salam,après avoir lu les prières de ZAKARIA (alei salam),je demande à Dieu de me donner la patiente de pouvoir endurer mes epreuves comme a faire notre le prophète ZAKARIA,ainsi que la force d’œuvrer dans de bonnes actions.amine.
    2
    Mardi 12 Avril à 09:00
    I ask please do not click on this site because it can cause your computer error


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :