• L’islam a débuté comme un étranger

    « Le Messager d’Allah -aleyhi salat wa salam- a dit :

    “L’islam a débuté comme un étranger et il redeviendra étranger tel qu’il a débuté. Bienheureux (tûbâ) soient donc les étrangers !” »

    {Sahih Muslim ~ n°372 ~ éditions al hadith}



    L’érudit Ibn Manzûr explique dans Lisân al-‘Arab t.10 p.33 :

    « C’est-à-dire que l’islam était à son avènement tel un étranger : seul et sans famille, vu la minorité des musulmans. De même, il redeviendra étranger comme il l’a été, en ce sens que les musulmans seront peu nombreux à la fin des temps ».

    Al-Mubârakfûrî explique : « Tûbâ désigne la grâce, le bien, l’honneur, le bonheur et la félicité. Dans une narration attribuée au Prophète -aleyhi salat wa salam-, les étrangers (ghurabâ’) ont été définis ainsi : “ceux qui corrigent ce que les gens ont corrompu de ma sunna après moi” ».

    Voir Minnat al-Mun‘im t.1 p.130-131.

     

    « Comment reconnaitre un sorcier ? Vosges : incendie raciste contre une famille musulmane, un village s'indigne »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :