• La douceur de la foi

    Au nom d’Allah, l’Infiniment Miséricordieux, le Très Miséricordieux

    Sheikh Salih ibn Houmaïd



     

    O Gens ! Je vous recommande, ainsi qu'à moi-même, la crainte d'Allah (le Puissant et le Haut), car sa crainte est la meilleure provision, et elle est une bonne préparation pour le jour de la résurrection. Craignez donc Allah partout où vous vous trouvez, et accomplissez ce pour quoi vous avez été créés : {Je n'ai créé les Jinns et les Humains que pour qu'ils M'adorent}. {Pensiez-vous que Nous vous avions créés sans but, et que vous ne seriez pas ramenés vers Nous ?}.



    O Musulmans !

    Celui qui regarde avec attention les affaires de la vie, trouvera des groupes de gens qui vivent de différentes sortes de fatigues et de malheurs, leurs poitrines renferment différents genres d'ennuis et de plaintes, des ennuis et des malheurs qui troublent la sécurité et la tranquillité, qui font disparaître le repos et le bonheur, et qui anéantissent la satisfaction et la sérénité ; des âmes qui sont plongées dans leurs haines, leurs rancunes, leurs malheurs et leur égoïsme. Et celui qui regarde avec attention, verra d'autres groupes de gens qui vivent dans l'aisance, dans les profusions de bien, qui sont généreux envers eux-mêmes et généreux envers les gens, qui ont un cœur bon et pur, et qui ont un visage souriant. Quelle est la cause de la séparation de ces deux groupes ? Et qu'est-ce qui les a éloignés ? C'est la foi et la douceur de la foi : [Goûtera à la douceur de la foi, celui qui sera satisfait d'Allah comme étant son Seigneur, de l'Islam comme étant sa religion, et de Mohammed (qu'Allah prie sur lui et le salue) en tant que prophète et messager] hadith authentique rapporté par l'imam Ahmed, Mouslim et d'autres, selon le hadith d'Al-Abbass ibn Abdel-Mouttaleb.

    Et comme le prophète (qu'Allah prie sur lui et le salue) a dit : Il y a trois qualités ; celui qui les possèdent, trouvera la douceur de la foi : qu'il aime Allah et Son messager plus que tout autre chose ; qu'il n’aime l'homme que pour l'amour d'Allah [la satisfaction d'Allah] ; et qu'il déteste retourner dans la mécréance après qu'Allah l'en ai sauvé comme il déteste qu'on le jette dans le feu, rapporté dans les deux recueil de hadiths authentiques, selon le hadith d'Anass (qu'Allah soit satisfait de lui). 
     

    Mes chers frères pour l'amour d'Allah !
     
    La foi a un goût qui dépasse tous les goûts, et une saveur qui est au-dessus de toutes les saveurs.

    La douceur de la foi est une douceur intérieure dans une âme satisfaite, et la tranquillité du cœur comme le sang circule dans les veines ; il n'y a pas d'insomnie, ni d'angoisse, ni d'étroitesse, ni de resserrement, mais une largeur et une miséricorde, et une satisfaction et un bienfait : {Cette grâce vient d'Allah. Et Allah suffit comme Parfait Connaisseur}.{Telle est la grâce d'Allah qu'Il donne à qui Il veut. Et Allah est le Détenteur de l'énorme grâce}.
     

    La foi en Allah est la tranquillité de l'âme et la guidée du cœur ; elle est le foyer de lumière de ceux qui se dirigent vers Allah, l'espoir de ceux qui sont désespérés, la sécurité de ceux qui ont peur, le secours de ceux qui combattent dans le chemin d'Allah, la bonne nouvelle des gens pieux, et le don de ceux qui sont privés.
     

    La foi est le père de l'espoir, le frère du courage, l'ami de l'espérance, c'est la confiance en soi-même, la gloire de la communauté et l'âme des peuples.

     Et la première ouverture pour parvenir à la douceur de la foi et à la saveur du bonheur, c'est d'être satisfait d'Allah (qu'Il soit exalté) comme étant notre Seigneur, un Seigneur qui dirige toute chose, Il connaît ce que chaque âme fait, Il est le Miséricordieux de ce monde et de l'autre et le très Miséricordieux des deux mondes, Celui qui possède les cieux et les terres, le Créateur de la mort et de la vie, Celui qui donne les bienfaits, Celui qui répond à l'appel de l'angoissé quand il l'invoque, et Celui qui enlève le mal :

    {Celui qui a donné à chaque chose sa propre nature puis l'a dirigée}.
     

    Il donna à l'homme sa forme parfaite et lui insuffla de Son Esprit [Il lui insuffla la vie après avoir été inerte], Il le nourrit contre la faim, l'habilla contre la nudité, le rassura de la crainte, le guida de l'égarement, et l'enseigna après l'ignorance.
     

    Une foi en Allah avec laquelle l'âme se soumet à son Seigneur, se dirige vers les choses dont Il est satisfait, elle abandonne ses passions et ses envies ; elle l'adore (qu'Il soit glorifié), met son espoir en Lui, a peur de Lui, elle se consacre totalement à Lui, car tout est dans Sa main et tout retourne vers Lui.
     

    Une satisfaction d'Allah et une conviction qui pousse le serviteur à lever ses mains en suppliant avec sincérité : (O Seigneur ! Je cherche refuge en Ta satisfaction contre Ta colère, en Ton pardon contre Ton châtiment, je me réfugie auprès de Toi contre Toi ; Je ne puis dénombrer des louanges pour Toi, Tu es comme Tu T’es loué Toi-même).

     

    Et la deuxième saveur de la douceur [de la foi], serviteurs d'Allah est : la satisfaction de l'Islam en tant que religion, une religion provenant d'Allah, Il l'a fait descendre sur Son messager, Il l'a agréé pour Ses serviteurs, et Il n'accepte pas d'autre religion que l'Islam.

    Ecoutez cette personnification étonnante de la satisfaction de la religion d'Allah : Omar ibn Al-Khattab (qu'Allah soit satisfait de lui) se mit en colère contre son épouse Aatikah, et lui dit :

    -"Je jure par Allah que je vais te traiter mal". Elle lui dit :

    -"Peux-tu me faire sortir de l'Islam après qu'Allah m'ai guidée ?".

    Il dit :

    -"Non". Elle dit alors :

    -"Alors comment vas-tu me traiter mal ?".
     

    Allah est le plus Grand ! Elle est confiante, tranquillisée, et satisfaite tant que sa religion est protégée, même si le malheur était versé sur elle, et plus encore, mourir dans le chemin d'Allah est agréable quelle que soit la façon que l'on meurt pour Allah.
     

    L'Islam est la source de la satisfaction, de la lumière, du bonheur et de la guidée.
     

    La troisième saveur de la douceur de la foi est : la satisfaction de Mohammed (qu'Allah prie sur lui, sa famille et ses compagnons) comme messager et prophète. Mohammed le conseiller loyal, la miséricorde, le bon exemple [à suivre] (que les prières et les salutations d'Allah soient sur lui). Donc, aucun homme ne doit refuser de lui obéir, et personne ne doit discuter ses décisions [ses jugements] : {Non !... Par ton Seigneur ! Ils ne seront pas croyants aussi longtemps qu'ils ne t'auront demandé de juger de leurs disputes et qu'ils n'auront éprouvé nulle angoisse pour ce que tu auras décidé, et qu'ils se soumettent complètement [à ta sentence]}.
     

    La satisfaction de Mohammed (qu'Allah prie sur lui et le salue) en tant que prophète est une guidée et un exemple à suivre ; et avec sa Sounna, c'est l'illumination et le travail.
     

    Mes chers frères !
     
    Si la foi est correcte et est implanté dans le cœur, elle se propagera dans la vie. Donc, lorsque le croyant marche sur terre, il marche sans brusquerie, en étant pieux, comme une myrte [fleur] au bon parfum et une beauté à la lumière éclatante, ses mouvements et ses repos proviennent de la foi : ({Et lorsque Je l'aime, Je suis alors les oreilles avec lesquelles il entend, les yeux avec lesquels il voit, la main avec laquelle il frappe, et le pied avec lequel il marche ; et s'il Me demande, Je lui donnerai ; et s'il Me demande de le protéger, Je le protégerai}).
     

    Celui qui a goûté à la douceur de la foi, aura une vie agréable, il connaîtra son chemin, et celui qui connaît son chemin, le suivra avec discernement ; et celui qui suit le chemin avec discernement, obtiendra la satisfaction et atteindra ce qu'il désire.
     

    Il suivra son chemin sans se soucier des obstacles qu'il rencontrera, sa vue et sa pensée sont attachées à ce qui est plus élevé et demeure pour toujours : {"O toi, âme apaisée, retourne vers ton Seigneur, satisfaite et agréée ; entre donc parmi Mes serviteurs, et entre dans Mon Paradis"}. {Est-ce que celui dont Allah ouvre la poitrine à l'Islam et qui détient ainsi une lumière venant de son Seigneur}.
     

    Avez-vous vu - qu'Allah vous fasse miséricorde - un aspect et une vue meilleurs et plus beaux que l'apparence des pieux ? Avez-vous vu une fatigue plus agréable que la somnolence de ceux qui prient la nuit ? Avez-vous vu une eau claire plus pure que les larmes de ceux qui regrettent leur négligence ? Avez-vous vu une modestie et une soumission meilleures que l'inclination de ceux qui s'inclinent [pendant la prière] et la prosternation de ceux qui se prosternent ? Et avez-vous vu un Paradis dans ce monde plus réjouissant et plus agréable que le Paradis du croyant alors qu'il est dans le mihrâb des adorateurs d'Allah [mihrâb : niche pratiquée dans la muraille d'une mosquée et orientée vers la Mecque] ? Donc, quelle vie agréable !
     

    Ceci est la douceur de leur foi dans l'adoration et le culte d'Allah ; et en ce qui concerne le labeur et les efforts de cette vie, cela représente pour eux une douceur de la foi qui remplie le cœur des arrêts d’Allah dans la vie : la tranquillité face au arrêts divins [les choses prédestinées], une satisfaction qui se trouve dans les esprits [les cœurs], alors le croyant se dirige vers sa vie dans ce monde en étant tranquille, heureux et satisfait, quelles que soient les situations dans lesquelles il se trouve, il n’est pas désespéré pour ce qu’il a manqué et il n’a pas une joie excessive pour ce qu’il a obtenu ; une foi et une satisfaction accompagnées de la confiance en Allah et de la fermeté, il tire des leçons du passé, il est prudent pour le future, il prend [utilise] les moyens [qu’Allah a mis à sa disposition], il ne se met pas en colère contre les arrêts d’Allah, il n’est pas négligent, il fait beaucoup d’effort sans inquiétude, sa devise est : {Et ma réussite ne dépend que d’Allah. En Lui je place ma confiance, et c’est vers Lui que je reviens repentant}.
     

    Il a la certitude que ce qui l’a atteint ne pouvait pas le manquer, et ce qui l’a manqué ne pouvait pas l’atteindre ; si les créatures de la terre et des cieux se rassemblaient pour lui être utiles pour une chose qui ne lui est pas écrit, ils ne le pourront jamais, et s’ils se rassemblaient pour l’empêcher d’obtenir ce qui lui a été prédestiné, ils ne réussiront jamais.
     

    Il n’est jamais désespéré, et il ne se soumet pas à l’échec et à la perte ; qu’Allah le protège de rechercher la tranquillité dans l’oisiveté et l’abaissement, dans la faiblesse et la paresse, mais toutes les joies de la vie et ses chemins sont pour lui le travail et l’épreuve, le bien et la justice, un domaine honorable pour les concurrences honorables, un combat et un effort en restant calme, la confiance en Allah et la patience ; les situations de la vie et ses épreuves ne troublent pas sa sérénité et n’ébranlent pas sa patience : (L’affaire [la situation] du croyant est étonnante et toute son affaire est un bien ; s’il lui arrive une chose qui le rend joyeux et qu’il remercie, c’est alors un bien pour lui ; et s’il lui arrive un mal et qu’il patiente, c’est alors un bien pour lui ; et ceci n’est que pour un croyant).
     

    Avec la foi ferme, le croyant se libère de la peur, de la lâcheté, de l'angoisse et de l'ennui : {Dis : "Rien ne nous atteindra, en dehors de ce qu'Allah a prescrit pour nous. Il est notre Protecteur. C'est en Allah que les croyants doivent mettre leur confiance"}.
     

    Personne ne peut empêcher ce que notre Seigneur a donné, et personne ne peut donner ce qu'Il a empêché, et la richesse du riche ne lui donnera pas le bonheur, le bonheur provient d'Allah : {En vérité ton Seigneur étend Ses dons largement à qui Il veut ou les accorde avec parcimonie}.

     

    Une douceur et une satisfaction qui sont les bases et les principes de la vie du croyant: si on lui donne, il accepte et remercie ; si on ne lui donne pas, il est satisfait et patiente; si on lui interdit [une chose], il s'en abstient ; s'il commet un péché, il demande pardon à Allah ; avec cette foi et cette saveur, le croyant se libère de l'esclavage des passions, des penchants de l'âme qui incite au mal, des tentations des démons, des tentations de ce monde comme les femmes, l'argent, les trésors thésaurisés, les voitures, et tous les autres désirs et beautés de ce monde. Un bonheur et une douceur remplis de satisfaction [de résignation] ; un bonheur et une douceur avec lesquels l'avarice et la parcimonie s'éloignent, et il s'en va alors dans les domaines de la générosité, de l'altruisme et du don. Le dessèchement de la matière oppressante est mouillé par la douceur de la foi ; la douceur de la foi est une limite au excès de l’avidité et de l’angoisse, ainsi qu’une implantation des qualités du bien et de la compassion ; et ainsi, la tranquillité descend sur les cœurs et la miséricorde recouvre les âmes : {Ceux-là reçoivent des bénédictions de leur Seigneur, ainsi que la miséricorde ; et ceux-là sont les biens guidés}.

    {Ceux-là Allah leur a inculqué la foi dans leurs cœurs et les a soutenus par un souffle de vie de Sa part}.
     

    Deuxième sermon
     

    Craignez Allah - qu'Allah vous fasse miséricorde - car le bienheureux est celui qui a peur du jour de la menace, sait que son Seigneur l'observe et il Le craint.
     

    O Musulmans !
     

    Celui dont la foi est faible, crie à cause des épreuves car il ne connaît pas Celui qui met à l'épreuve, et il déteste le voyage [vers l'autre monde] car il n'a pas de provision, il s'égare du chemin car il n'a pas de guide ; donc, quelle perte pour ceux-là :
     

    {Malheur donc à ceux dont les cœurs sont endurcis contre le rappel d'Allah}.
     

    Celui qui n'a pas la foi, ses affaires s'éparpilleront ; il parle et agit sans penser qu'on l'observe, il vit sans penser qu'il aura des comptes à rendre, il est égoïste, il n'a pas confiance en lui-même et ne fait pas confiance aux gens, il tourne le dos aux gens au lieu d'être miséricordieux envers eux, et il se sépare d'eux au lieu de les aider.

    Sans la foi et la douceur de la foi, les gens deviennent des animaux sauvages, ils coupent leurs relations avec Allah et avec les gens, ils obéissent à leur âme qui incite au mal, et les démons parmi les génies et les hommes les ont détournés [du droit chemin].Et la civilisation moderne avec son matérialisme et ses techniques sèches, est le meilleur témoin à propos du fait que le bonheur et la douceur de la foi ne sont pas réalisés avec les envies de ce monde, ni son matérialisme, car dans ce monde, l'homme est insatiable et n'est jamais rassasié, ses envies sont enflammées et ses désirs sont subdivisés, son désir ardent le pousse vers les querelles, il est donc malheureux et rend les gens malheureux ; et il répand l'hostilité et l'agression partout où il va et où il se trouve. Cette vie leur a causé des maladies psychologiques, des troubles sociaux, des instabilités de la pensée, et ils ont alors cherché refuge dans la drogue, les calmants, les hôpitaux psychiatriques, et les traitements des dépressions nerveuses : {Et quiconque se détourne de Mon rappel, mènera certes, une vie pleine de gêne, et le jour de la résurrection Nous l'amènerons aveugle au rassemblement}.

    {Et quiconque Il veut égarer, Il rend sa poitrine étroite et gênée, comme s'il s'efforçait de monter au ciel}.
     

    Donc, craignez Allah - qu'Allah vous fasse miséricorde -, et croyez en votre Seigneur, obéissez à votre messager, et accrochez-vous à votre religion. Nous sommes satisfaits d'Allah comme étant notre Seigneur, de l'Islam comme notre religion et de Mohammed (qu'Allah prie sur lui et le salue) comme notre prophète et notre messager.
     

    La douceur de la foi



    Vendredi 25/10/1424 (22/12/2003

    copié du site nur.al.quran.online.fr

     
    « La Miséricorde**Les règles de l’Aïd et ses bienséances** »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :