• *La famille, bouée de sauvetage d’une nation*

    Cet article a été écrit par M. Amr Khaled, à l’intention de la revue « Osrati », parue en Juin.

     

    Je voudrais aborder le sujet des problèmes familiaux.

     

    Encouragez-moi à cela.

     

    Le sujet de ma lettre de doctorat que je prépare actuellement parle de corriger la société actuelle en en créant une nouvelle qui reposerait sur le modèle prophétique et les modèles occidentaux.

     

     

    Jamais, durant ces dernières années, le taux de problèmes familiaux et de divorces n’a atteint un tel niveau. Auparavant, le divorce n’était pas chose facile, contrairement à aujourd’hui, rien de plus simple.

    Ainsi, on peut voir à présent des hommes plaisanter entre eux à propos de leur divorce et dire : « J’ai divorcé de ma femme suite à un état de colère », alors que la colère ne devrait pas être la cause des divorces ».

     

     

     

    De plus, l’expression « Je fais le serment de répudier ma femme… » est devenue une expression très répandue et facile à dire, et cela à n’importe quel moment.

    Parallèlement, le taux de vielles filles augmente de plus en plus, tout comme l’âge moyen du mariage des filles est de plus en plus retardé.

    En plus de cela, il est devenu normal de voir une fille de trente ans célibataire, de même que, de voir un homme de trente cinq ans célibataire.

     

    Il y a de plus en plus de désaccord et de moins en moins de compréhension.

     

    Les relations sont moins chaleureuses, c’est comme si l’être humain lançait un appel : « Attention ! les maisons s’effondrent de l’intérieur ! »

     

    On ne compte plus les erreurs de chacun et les discordes ; chacun des deux époux accuse l’autre et lui ôte son autorité. Chaque jour, on entend de plus en plus parler de trahisons conjugales, de divorces, de relations entre hommes et femmes via Internet, de relations affectives entre jeunes, et qui influencent les relations intimes même après le mariage. Tout cela est effrayant. Et le plus attristant dans tout cela, c’est que les liens familiaux étaient les derniers remparts de cette nation.

     

    Ainsi, la délivrance de la nation pourra venir, seule, de la famille.

    Si la famille s’effondre, tout s’effondre.

    Et Il faudrait à cette nation trois cent années pour qu’elle se redresse.

    L’occident nous devance sur pas mal de choses : la science, la culture, et nombre autre choses… La seule chose par laquelle nous devançons l’Occident est la famille et les liens familiaux.

     

    Lors de la conférence mondiale de la famille, le président de l’organisation arabe de la famille se leva et cria fièrement : « Oh ! Occident ! Il est vrai que nous sommes plus faibles que toi à pas mal de niveaux, cependant il y a une chose que nous possédons, si seulement nous savions en tirer avantage, nous dirigerons le monde dans cinquante ans ; tout comme tu le possèdes, mais ; toi ; si tu continues à l’ignorer comme c’est le cas actuellement, c’est toi qui t’effondreras ».

    Ce facteur duquel tu n’as pas pris garde est la famille. Ces quelques mots que je prononce en ce moment, sont plus importants que mille cours sur les caractères religieux, que mille cours sur la prière et les adorations. Il faut absolument que la famille reste soudée afin que la société continue à être une société en bonne santé.

     

    La famille est le seul bouclier indispensable à la protection de la société contrairement à nombres autres.

    Si ce dernier filon disparaît, c’est la nation qui disparaît, et s’effondre alors la société toute entière. Accrochons-nous donc ensemble à ce seul moyen de délivrance, criez :

    «Ma famille».

     

    Quatre éléments sont nécessaires à la constitution de la raison humaine : les moyens de la communication, l’école, la mosquée, la famille.

     

    La communication : est l’élément qui se propage le plus vite, mais qui ne laisse pas le plus de traces. En effet, si tu as inculqué à ton enfant, depuis sa plus tendre enfance, les valeurs d’une éducation saine, aucun moyen de communication ne pourra l’influencer en mal.

     

    L’école : elle rencontre nombre de problèmes. Il est donc nécessaire de revoir tout ce système et de fournir de gros efforts : il faut revoir les méthodes d’enseignements, les programmes ; il faut remédier au nombre d’étudiants qui ne cesse d’augmenter, au manque d’enseignants… Tout cela réduit l’efficacité du rôle de l’école.

     

    La mosquée : personnellement, j’ai grandi au sein de la mosquée. Supposons que je prenne en main un jeune et que je lui fournisse les moyens d’une meilleure éducation religieuse ; cela ne sert à rien si une fois en dehors de la maison il se comporte mal. Nous avons besoin de beaucoup de temps et de gros efforts afin de façonner une meilleure personnalité.

     

    La famille : c’est l’élément le plus dangereux et le plus important quant au façonnement de la personnalité, de la raison, des caractères ; c’est celui qui influe le plus, il renferme les trois autres éléments en lui. En effet, il est entre tes mains de permettre ou d’interdire à tes enfants de regarder les chaînes satellites ; tout comme c’est toi qui décide d’intégrer tes enfants dans telles ou telles écoles ; c’est toi également qui décide de leur permettre ou de leur interdire de se rendre à la mosquée.

     

    Donc, la famille est le seul réel espoir ! Eduque bien ton enfant ! Prépare-lui un environnement saint. Il faut qu’il voit l’affection entre ses parents, qu’il voit comment sa mère respecte son père, qu’il les voit prier ensemble, qu’il voit tout le soin que son père prend à ce que son argent soit de bonne source, qu’il voit les membres de la famille lui apprendre comment bien se comporter avec autrui dans la rue, et qu’il respecte les personnes âgées. Tout cet amour octroyé par la famille sera son appareil immunitaire pour sa vie future et sa vie présente.

    Ne t’inquiète donc pas pour lui s’il émigre seul pour poursuivre ses études. Laisse-le donc faire la connaissance de gens différents et par leurs goûts et par leurs sexes ; car il restera sur la bonne voie.

    Dans la mesure où tu lui as inculqué de nobles caractères au sein de la famille, il sortira de la période de l’adolescence saint et sauf, et il te reviendra, comme tu le souhaites. Et même si les autres éléments influent sur lui, d’une manière ou d’une autre, il reviendra à sa nature première.

     

     

    La famille est le dernier recours quant à la protection de la société, c’est pour cela que je veux dire aux jeunes hommes et jeunes filles : « Je vous en prie, prenez soin de choisir le mari et la femme adéquate ».

     

    Regardez à quel point Dieu, béni et exalté soit-Il, a donné de l’importance à la famille, ainsi Il dit, dans le Saint Coran : –ce qui peut être traduit comme : ‘Et parmi Ses signes Il a créé de vous, pour vous, des épouses pour que vous viviez en tranquillité avec elles et Il a mis entre vous de l'affection et de la bonté.’(TSC1)

    Ainsi, Dieu, béni soit-Il, a voulu nous dire que le noyau de l’existence est la famille.

     

    La famille, bouée de sauvetage d’une nation

     

    1. TSC : Traduction des Sens du Coran. Cette traduction est celle du sens courant le plus connu jusqu'à présent de la sourate sus mentionnée. Lire la TSC ne remplace nullement sa lecture en arabe, la langue de révélation du saint Coran.

    « *Les 23 bienfaits de ” La ilaha illa Allah”Il n’y a de dieu qu’Allâh**La sagesse de la création de Âdam aleyhi salam* »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :