• La femme qui se parfume et se maquille, puis sort directement pour se rendre à son école -

    Question :

     

    Quel est l'avis de l'islam concernant la femme qui se parfume et se maquille, puis sort directement pour se rendre à son école ?

    Quel genre de parure (Zîna) la femme musulmane a-t-elle le droit de montrer aux autres femmes ?


     

    Réponse :


    Il est interdit pour la femme de sortir parfumée pour se rendre au marché car le Prophète, sur lui la prière et le salut d'Allah, a dit :

    « Lorsque la femme se parfume et passe à côté d'une assemblée, elle est considérée comme telle »,

    c'est-à-dire fornicatrice (1), en raison de la séduction qu'elle peut causer.

     

    Cependant, si la femme est accompagnée en voiture de telle manière que son parfum n'est senti que par un proche (2), et qu'ensuite, elle descend vite pour entrer dans l'école sans qu'il n'y ait d'hommes autour d'elle, alors il n'y a pas de mal à ce qu'elle se parfume.

     

    En effet, aucun inconvénient n'est engendré par cela, car la femme est considérée dans sa voiture comme dans sa maison.

     

    C'est pour cette raison qu'il n'est pas permis à un homme de laisser sa femme ou toute autre femme sous sa tutelle prendre la voiture toute seule avec un chauffeur car ceci est considéré comme un isolement en tête-à-tête interdit (Khulwa) en islam.

     

    Dans le cas où la femme passe à côté des hommes, il n'est pas permis qu'elle se parfume.

    A cette occasion, je voudrais attirer l'attention des femmes sur celles qui apportent du parfum pendant les nuits du mois de Ramadan et en donnent aux autres, de telle sorte qu'elles quittent la mosquée parfumée.

     

     

    Or le Prophète, sur lui la prière et le salut d'Allah, a dit :

    « Que toute femme qui touche à un parfum n'assiste pas à la prière al-cIshâ avec nous. »

    Par contre, il n'y pas de mal à apporter de l'encens pour parfumer la mosquée.

    Concernant le vêtement dans lequel la femme peut se montrer aux autres femmes, il lui est permis de montrer tout vêtement conforme aux habitudes et religieusement licite.

    Par contre, il ne lui est pas permis de porter des parures interdites, comme des tissus transparents qui laissent transparaître la peau ou un vêtement serré montrant ses formes, car ceux-là sont compris dans le hadith du Prophète, sur lui la prière et le salut d'Allah :

    « Deux catégories font partie des gens de l'enfer et je ne les ai pas encore vues... »

    et il a cité, sur lui la prière et le salut d'Allah :

    « Des femmes dévêtues bien que vêtues, séductrices et faciles à séduire.
    Elles portent une coiffure haute comme la bosse recourbée des chameaux à longs cous.
    Elles n'entreront pas au paradis et n'en sentiront même pas l'odeur. » (4)

    (1) Rapporté par At-Tirmidhî dans le chapitre du bon comportement (n°2786) qui dit que ce hadith est Hassan Sahîh, par Abû Dâwûd dans le chapitre des femmes qui cherchent à imiter les hommes (n°4174 et 4175), et par An-Nassâ'î dans le chapitre de la parure (8/153).
    (2) C'est-à-dire par une femme, ou un homme faisant partie de ses Mahârim.
    (3) Rapporté par Muslim dans le chapitre de la prière (n°444).

    (4) Rapporté par Muslim dans le chapitre du vêtement (n°2128)

    Fatwa de cheikh Otheimine, Min al-Ahkâm il-Fiqhiyyati fil-Fatâwâ an-Nissâ'iyya, page 53,54.

    copié de al-bayan.fr

     

    Cheikh Mouhammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين

     

    La femme qui se parfume et se maquille, puis sort directement pour se rendre à son école -

     

    « Celui qui lit le Coran, qu'il demande à Allah par celui-ci -Que signifie l’amour en Allâh ? - »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :