• La générosité pendant le mois de ramadan

    Explication d'un chapitre de Riyad-es-salihin

    Chapitre 218 : La générosité et la bienfaisance. Faire de bonnes actions, et le devoir de multiplier les œuvres de bien pendant le mois du Ramadan et d’en faire plus encore durant les dix derniers jours de ramadan.


    -1222. Ibn ‘Abbâss rapporte que le Messager d’Allah était l’homme le plus généreux. C’était au mois de ramadan, quand il rencontrait l’Ange Gabriel, qu’il était le plus généreux. L’Ange Gabriel le rencontrait chaque nuit de ramadan et lui enseignait le Coran. Le Prophète lorsqu’il se réunissait avec l’Ange Gabriel, était plus généreux à dispenser le bien que le vent qui souffle sans arrêt. » Rapporté par Boukhâry et Mouslim.


    -1223. D’après Aïcha « Quand entraient les dix dernières nuits de ramadan, le Messager d’Allah veillait la nuit, réveillait sa famille, et serrait son pagne autour de sa taille. » Rapporté par Boukhâry et Mouslim.

     

     

     

    L’explication :


    L’auteur -qu’Allah lui fasse miséricorde- énonce le chapitre de la générosité pendant le mois de ramadan.


    La générosité : Qualité qui pousse une personne à sacrifier ce qu’il aime en argent ou en action. La personne est généreuse de son argent en donnant au pauvre, en offrant au riche, et en consolant celui qui en a besoin. Elle est généreuse de ses actions en aidant les gens dans leurs affaires : dans leur voiture, leur magasin, et leur maison.
    Ainsi, la générosité est la qualité qui pousse à faire don de son argent, et de sa personne. Aussi, rentre peut-être dans le don de sa personne, le don de son prestige en intercédant ou en se plaçant comme médiateur pour autrui pour lui procurer un bienfait ou pour l’éloigner d’un mal, etc..


    Le Prophète  était comme le décrivait Anas : « L’homme le plus généreux » de son argent, sa personne, sa science, son prêche, ses conseils, et tout ce qui peut être utile aux créatures. 
    De plus, il était encore plus généreux pendant le mois du ramadan, car ce mois est celui de la générosité, où Allah est généreux envers Ses serviteurs, et où les gens bienheureux sont généreux envers leurs frères. Allah est munificent (extrêmement généreux) et Il aime la générosité. L’Ange Gabriel  venait voir le Prophète toutes les nuits de Ramadan dans lesquelles il lui enseignait le Coran afin qu’il se maintienne dans son cœur, et pour acquérir la récompense de cette étude mutuelle. 
    Par ailleurs, l’Ange Gabriel  rencontrait le Prophète dans un aspect qui nous est inconnu, car c’est un ange parmi les anges donc ils ne sont visibles que si Allah  le veut. « Le Prophète, lorsqu’il se réunissait avec l’Ange Gabriel, était plus généreux à dispenser le bien que le vent qui souffle sans arrêt », ceci signifie que le Prophète s’empressait de faire le bien qu’il donnait généreusement de telle sorte qu’il était plus rapide que le vent qui souffle sans arrêt. Le vent qui souffle sans arrêt est un vent envoyé par Allah qui est très rapide et impétueux, et malgré cela, le Prophète r était plus rapide en générosité à dispenser le bien que ce vent qui souffle sans arrêt.

     

     


    Ensuite l’auteur mentionna le hadith rapporté par Aïcha : « Quand entraient les dix dernières nuits de ramadan, le Messager d’Allah  veillait la nuit », cela signifie qu’il veillait pour faire le dhikr (rappel d’Allah), pour lire le Coran, accomplir la prière et des adorations.

    Elle dit ensuite : « il réveillait sa famille, et serrait son pagne autour de sa taille », cela signifie que le Prophète les réveillait pour qu’ils prient. Aussi, « il serrait son pagne autour de sa taille », cela signifie qu’il prenait toutes les dispositions pour se donner tout entier à l’accomplissement des œuvres, et refaisait ses forces pour renforcer son adoration. D’un autre côté, on dit que cette expression signifie qu’il évitait d’avoir des rapports sexuels avec les femmes pour passer tout son temps dans l’adoration d’Allah. Malgré tout, les deux explications sont bonnes.

    En effet, le Prophète se donnait tout entier dans l’adoration les dix dernières nuits de ramadan, et veillait toute la nuit dans l’obéissance à Allah. Ceci fait partie du don de soi, mais en réalité cela est un don généreux provenant d’Allah , et c’est Allah qui comble qui Il veut de ses faveurs. Si Allah te comble de Ses faveurs c’est à Lui qu’elles reviennent. Allah te comble, un premier temps, de Sa faveur en te facilitant l’accomplissement de ton œuvre, ensuite, dans un second temps, Il te comble de Sa faveur en acceptant cette œuvre.

    Je demande à Allah qu’Il nous mène, ainsi que vous, vers ce qu’Il aime.

     

    • Traduit par l’association Aux Sources de l’Islam

     

     

    La générosité pendant le mois de ramadan

     

    « Les moyens de connaitre le début du ramadanLe devoir de jeuner le mois de ramadan »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :