• La lecture du coran ou les prières surérogatoires ?

    Question :

     
    Qu’est-ce qui est préférable pendant les jours du Ramadan : la lecture du Coran ou les prières surérogatoires ?
     
    Réponse :
     
    La pratique prophétique consistait à multiplier les actions cultuelles pendant le mois de Ramadan. 
     
    Jibril y aidait le Prophète (sallallahou 'alaihi wa sallam) à se remémorer le Coran dans la nuit et quand Jibril le rencontrait, il devenait aussi généreux qu’un vent déchaîné.

     
    En fait, il était l’homme le plus généreux, et sa générosité s’intensifiait pendant le Ramadan.

    Il y multipliait les aumônes, les actes de charité, la lecture du Coran, la prière, le dhikr et les retraites spirituelles.

    Voilà ce qui caractérisait la pratique cultuelle du Prophète (sallallahou 'alaihi wa sallam)  pendant ce mois béni.
     
     
     
     
    Quant à savoir si la lecture du Coran est préférable ou la prière surérogatoire, cela dépend des situations individuelles et ne peut être appréciée que par Allah le Puissant, le Majestueux dont la science embrasse tout.


    Extrait du livre intitulé : al-djawab as-sahih min akkami salât al-layli wa tarawih par Cheikh Abd al-Aziz Ibn Baz, p. 45.
    copié de alminhadj.fr

     

    Cheikh 'Abdel-'Azîz Ibn 'Abdi-llâh Ibn Bâz - الشيخ عبدالعزيز بن عبدالله بن باز

     
     

    La lecture du coran ou les prières surérogatoires ?

     
     
    « Lecture du coran pendant ramadanLa descente du coran lors du mois de ramadan »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :