• La Miséricorde

    Cheikh Ali ibn Abderrahmane Al-Houdeïfi

     

     

    Vendredi 10/11/1424 (2/1/2004)

     

     

     

     

    O Musulmans !

     

    Craignez Allah sincèrement car avec la crainte d’Allah les degrés sont élevés, les tourments sont dissipés et le mal est repoussé.

     

     

    Sachez, serviteurs d’Allah, que la vie est construite sur des bases et des principes qui engendrent le bonheur et qui encouragent les créatures à s'aider mutuellement, et parmi ceux-ci se trouve la miséricorde.

     

     La miséricorde est une grande qualité qu’Allah a donnée aux bienheureux et en a privé les malheureux. La miséricorde est implanté dans les créatures et dans la nature des êtres vivants, selon Abou Houreïra (qu’Allah soit satisfait de lui) le prophète (qu’Allah prie sur lui et le salue) a dit :

     

     

    (Allah possède cent miséricordes ; il a descendu une parmi elles sur terre avec laquelle les créatures se témoignent réciproquement de la compassion, ainsi le cheval et la chamelle lèvent leurs sabots pour ne pas blesser leurs petits ; et Allah a gardé quatre-vingt-dix-neuf miséricordes pour le jour du jugement) rapporté par Al-Boukhari.

     

     

    La miséricorde fait partie des qualités d’Allah -qu’il soit exalté- comme il sied à Sa majesté. La miséricorde est une qualité de perfection chez les créatures ; avec la miséricorde, les créatures ressentent de la tendresse les uns envers les autres ; celui qui est fort a pitié de celui qui est faible, il l'aide et le protège contre son mal ; et les fils d'Adam s'aiment mutuellement.

     

    La miséricorde se trouve dans la nature humaine créée par Allah, mais cette nature humaine peut être effacée à cause des péchés, ceci provoque la disparition de la miséricorde et rend le cœur dur ne ressentant plus aucune pitié.

     

     Et bien que la miséricorde fasse partie de la nature humaine et sois une grande qualité qu'Allah a créée en Ses serviteurs, l’Islam a ordonné aux musulmans d’être miséricordieux car l'Islam est la religion de la miséricorde ; de même que les enseignements de l'Islam sont venues pour la réalisation du bien, de la justice, de la tranquillité, de la vérité, de la paix, de l'adoration d'Allah le Seigneur des mondes, et pour la disparition de ce qui est faux et du mal, Allah (qu'Il soit exalté) a dit à son prophète (qu’Allah prie sur lui et le salue) :

     

     

    {Nous ne t’avons envoyé que comme miséricorde aux habitants de ce monde}. Selon Abdoullah ibn Amr (qu'Allah soit satisfait de lui et de son père) le messager d'Allah (qu'Allah prie sur lui et le salue) a dit :

     

     

    (Ceux qui sont miséricordieux, Allah sera miséricordieux envers eux. Soyez miséricordieux envers les habitants de la terre, Celui qui est dans le ciel sera miséricordieux envers vous) rapporté par Abou Daawoud et Tirmidhi. Selon Jarir ibn Abdillah (qu’Allah soit satisfait de lui) le Messager d’Allah (qu’Allah prie sur lui et le salue) a dit :

     

     

    (Celui qui n’est pas miséricordieux envers les gens, Allah ne sera pas miséricordieux envers lui) rapporté par Al-Boukhari et Mouslim, et Ahmed l'a rapporté aussi selon le hadith d'Abou Saïd et a ajouté : (Et celui qui ne pardonne pas, on ne lui pardonnera pas).

     

    Et dans le hadith :

     

     

    (L'exemple des croyants dans leur amitié [leur affection], leur compassion réciproque et leur sympathie, est comme le corps, si un de ses membres souffre, le corps entier souffrira aussi en restant éveillé et fiévreux).

     

    Et l'Islam exhorta à être miséricordieux envers le petit, la personne âgée et le faible, selon Ibn Abaass (qu'Allah soit satisfait de lui et de son père) le prophète (qu'Allah prie sur lui et le salue) a dit :

     

     

    (Ne fais pas partie de nous [les musulmans], celui qui ne respecte pas la personne âgée, n'est pas miséricordieux envers le petit, et ne prescrit pas le bien et n'interdit pas le mal) rapporté par Ahmed et Tirmidhi.

     

     

    Et Aïcha (qu'Allah soit satisfait d'elle) a dit :

     

     

    -" Un bédouin est vint voir le messager d'Allah (qu'Allah prie sur lui et le salue) et dit:

     

     

    "Vous embrassez les enfants et nous ne les embrassons pas". Le messager d'Allah (qu'Allah prie sur lui et le salue) dit alors :

     

     

    (Que puis-je faire pour toi si Allah a enlevé la miséricorde de ton cœur) rapporté par Al-Boukhari et Mouslim.

     

     

    Et Abou Houréïra (qu'Allah soit satisfait de lui) a dit qu'il a entendu le messager d'Allah (qu'Allah prie sur lui et le salue) dire :

     

     

    (La miséricorde n'est enlevée que d'une personne vouée au malheur [un malheureux]) rapporté par Abou Daawoud et Tirmidhi.

     

     

    Et l'Islam a aussi enveloppé de sa miséricorde les animaux car c'est la religion de la miséricorde, de la justice et de la paix ; et il a ordonné aux musulmans d'être miséricordieux, Abdoullah ibn Jâafar (qu'Allah soit satisfait de lui) a dit :

     

     

    - « Le messager d’Allah (qu'Allah prie sur lui et le salue) entra dans un jardin clos appartenant à un homme parmi les “Ansars” dans lequel se trouvait un chameau ; lorsqu’il vit le prophète (qu'Allah prie sur lui et le salue), il gémit et des larmes coulèrent de ses yeux. Le messager d’Allah (qu'Allah prie sur lui et le salue) alla jusqu’à lui et essuya ses larmes, alors il arrêta de gémir. Il dit alors:

     

     

    (Qui est le propriétaire de ce chameau ?). Un jeune homme des “Ansars” vint et dit :

     

     

    -« Il m’appartient, ô messager d’Allah ! ». Il dit alors :

     

     

    (Ne vas-tu pas craindre Allah au sujet de cet animal qu’Allah t’a donné, car il s’est plaint à moi que tu le laisses affamé et que tu le fatigues) » Rapporté par Ahmed et Abou Daawoud. Allah lui enseigna le langage du chameau comme Il enseigna à Salomon [Soulaïmane] le langage des oiseaux (que la paix soit sur lui).

     

     

    Abou Mass'ôud (qu'Allah soit satisfait de lui) a dit :

     

     

    -"Nous étions en voyage avec le messager d'Allah (qu'Allah prie sur lui et le salue) ; et il partit pour ses besoins ; nous vîmes alors un guêpier - et c'est un genre d'oiseau – qui était avec ses deux poussins. Nous prîmes ses deux poussins, alors le guêpier vint. Ensuite, le prophète (qu'Allah prie sur lui et le salue) arriva et dit :

     

     

    (Qui a effrayé cet oiseau avec ses deux poussins ? Rendez-lui ses deux poussins). Et il vit (qu'Allah prie sur lui et le salue) une fourmilière que nous avions brûlée, il dit alors :

     

     

    (Qui a brûlé cela ?). Nous dîmes :

     

     

    -"Nous, ô Messager d'Allah !". Il dit :

     

     

    (Il n'y a que le Seigneur du feu qui puisse punir avec le feu) rapporté par Abou Daawoud.

     

     

    Ach-Charide (qu’Allah soit satisfait de lui) a dit :

     

    -« J’ai entendu le Messager d’Allah (qu’Allah prie sur lui et le salue) dire : (Quiconque tue un oiseau sans raison valable, celui-ci se plaindra à Allah le jour du jugement en disant : “O mon Seigneur ! Untel m’a tué sans raison valable, et il ne m'a pas tué pour un profit”) » rapporté par An-Nissaa’i et Ibn Hibbane.

     

     

    De même que l’Islam - par sa miséricorde - ordonne aux musulmans de ne pas être injustices envers les non musulmans, Hicham ibn Hakim ibn Hizam (qu’Allah soit satisfait de lui) a dit qu’il passa en Syrie devant des gens du Livre (c’est-à-dire des chrétiens ou des juifs) emprisonnés ; Hicham dit alors : “Je témoigne que j’ai entendu le Messager d’Allah (qu’Allah prie sur lui et le salue) dire : (Allah punira ceux qui font souffrir les gens dans ce monde)” ; puis il alla chez le gouverneur pour lui parler, et celui-ci ordonna de les libérer) rapporté par Mouslim, Abou Daawoud et An-Nassaa’i.

     

     

    O Musulmans!

     

     

    A l’époque où nous vivons l’humanité a besoin de ces principes islamiques élevés ; et les gens ont énormément besoin d'avoir la qualité de la miséricorde qui soigne les blessures des affligés, réconforte les faibles, qui a de la compassion pour les orphelins et les faibles, qui protège les droits des autres, qui empêche celui qui possède cette qualité de verser le sang des gens protégés [par la loi islamique] parmi les musulmans et les non musulmans, qui protège leur argent de la destruction et de la perte, et qui exhorte à l'accomplissement des bonnes œuvres et à s'abstenir de commettre les choses interdites.

     

    Les gens ont énormément besoin de la qualité de la miséricorde à cette époque où la miséricorde a beaucoup diminué, le fait de suivre les passions a augmenté, et chacun pense que son avis est le meilleur sans revenir aux jugements du Coran et de la Sounnah, ni aux savants qui sont versés dans les sciences de la religion, Allah (qu'Il soit exalté) a dit :

     

     

    {O vous qui avez cru! Craignez pieusement Allah et dites des paroles pertinentes et justes ; Il vous corrigera vos actes et vous absoudra de vos péchés. Celui qui obéit à Allah et à son Messager a remporté effectivement un succès énorme}.

     

     

    Deuxième sermon

     

     

     

    O Musulmans !

     

     

    Craignez Allah, obéissez-Lui et sachez qu’Il observe vos Actions, et qu’Il connaît vos secrets et vos conversations secrètes.

     

     

    Serviteurs d’Allah !

     

     

    La miséricorde est le fait d’être bienfaisant envers soi-même en accomplissant les obligations religieuses qu’Allah a ordonnées et en s’éloignant des choses qu’Il a interdit; de même que la bienfaisance envers les créatures en accomplissant différents genres de bonnes actions [de bien] qui sont bénéfiques pour les serviteurs et qui sont bons pour les pays, ainsi qu'arrêter de nuire aux gens et de leur faire du mal ; donc, celui qui possède ses qualités, Allah le fera entrer dans Sa miséricorde, le logera dans Son Paradis et arrangera toutes ses affaires, Allah (qu'Il soit exalté) a dit :

     

     

    {Et Ma miséricorde embrasse toute chose. Je la prescrirai à ceux qui (Me) craignent, acquittent la Zakat, et ont la foi en Nos signes. Ceux qui suivent le Messager, le Prophète illettré qu’ils trouvent écris (mentionné) chez eux dans la Thora et l’évangile.

     

     Il leur ordonne le convenable, leur défend le blâmable, leur rend licites les bonnes choses, leur interdit les mauvaises, et leur ôte le fardeau et les jougs qui étaient sur eux. Ceux qui croiront en lui, le soutiendront, lui porteront secours et suivront la lumière descendue avec lui ; ceux-là seront les gagnants}.

     

     

     

    O Musulman !

     

     

    Aie la qualité de la miséricorde car la vie n'est bonne qu'avec cette qualité, et le premier à profiter de cette qualité dans ce monde et dans l'autre, est celui qui la possède ; et dans le hadith, le prophète (qu'Allah prie sur lui et le salue) a dit :

     

     

    (Les habitants du Paradis sont trois catégories : un dirigeant [imam] juste, un homme dont le cœur est miséricordieux envers les miséreux [les pauvres] et envers toute personne parmi ses proches parents, et un homme pauvre ayant des enfants et qui est chaste).

     

     

    O Musulman !

     

    Etudie la religion d'Allah, adore Allah avec discernement et science, et sois miséricordieux envers les créatures d'Allah en donnant généreusement et en t'abstenant de faire le mal, car Allah t'interrogera à propos de Ses droits et des droits des serviteurs le jour où ni les biens, ni les enfants ne seront d'aucune utilité, sauf celui qui vient à Allah avec un cœur sain.

     

    La Miséricorde


     

    Source :

     

     

    http://alharamainsermons.org

    « Définition et moralité de la zakâtLa douceur de la foi »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    1
    Elmaze Bint Sayid
    Jeudi 27 Novembre 2014 à 00:19

    Jazzakum Allahou Kheiran, pour ces magnifiques rappels

     

    2
    Jeudi 27 Novembre 2014 à 08:18

    Wa iyaak



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :