• Le bon comportement envers les gens

    SHeikh al-Islâm Ibn Taymiyyah (rahimahullâh)

     

     

    BismiLLehi ar-Rahmâni ar-Rahîm

     

    Le Prophète (sallallahu ’alayhi wa sallam) a dit : « Et accorde un comportement aux gens, qui soit d’un bon caractère ».

     

    Cela est un droit pour les gens.

    Faire preuve d’un bon caractère avec les gens consiste à renouer par le salut et la générosité, les invocations pour la personne, et la demande de pardon pour lui, à lui rendre hommage, à le visiter. Cela consiste encore à dépenser biens et autres avantages à celui qui a commis à votre égard une injustice touchant votre sang, vos biens ou votre honneur. Certaines de ces choses constituent des obligations et d’autres des choses recommandées.

    Quant à la noblesse de caractère qu’Allâh a attribuée à Muhammad (sallallahu ’alayhi wa salam), elle résume la religion qui représente l’ensemble des ordres divins. C’est ce que Moudjâhid et d’autres ont dit. C’est aussi l’interprétation du Coran comme ’Aïcha l’a dit : « Son comportement était comme le Qor’ân. »  [1]

     

    Ce bon comportement revient en réalité à ce qu’Allâh -Ta’âla- aime dans le bien-être pour soi et l’ouverture du cœur.

    Pour expliquer que tout ce qui précède s’assimile dans la recommandation d’Allâh qui est le terme « la crainte d’Allâh » [Taqwa] qui réunit tout ce qui est ordonné ou recommandé par Allâh, et l’abandon de tout ce qui est interdit ou réprouvé par Lui. Ceci englobe les droits d’Allâh et les droits des humains.

    Cependant, s’il est explicité précisément le sens de la « Taqwa », c’est parce que ce terme est parfois utilisé pour désigner la crainte du châtiment qui pousse le croyant à s’éloigner des interdits, comme le développe le hadîth de Mou’adh.

    Le hadîth suivant de Abû Hurayra (radhiallâhu ’anhu) cité et déclaré authentique par at-Tirmidhî : « On a dit : O messager d’Allâh ! Qu’est -ce qui fera entrer le plus grand nombre de gens au paradis ? - La crainte d’Allâh et le bon caractère, et qu’est-ce qui fera entrer le plus grand nombre de gens en enfer ? - La bouche et le sexe.  » [2]

    Selon le Sahîh, ’Abdullâh Ibn ’Oumar (radhiallâhu ’anhumâ) a rapporté que le Messager d’Allâh (sallallahu ’alayhi wa salam) a dit : « Les croyants dotés d’une foi la plus parfaite sont ceux qui possèdent le meilleur caractère. » [3] Cela rassemble la perfection de la foi et la bonne morale.

    Il est bien connu que toute la croyance se réunit dans la crainte d’Allâh. Mais donner ici l’explication exhaustive des fondements de la crainte n’est pas possible, car elle réunit toute la religion. Cependant la principale source du bien réside dans la sincérité de l’adorateur à l’égard de son Seigneur aussi bien dans l’adoration qu’il Lui voue que dans la demande de Son secours [4].

     

    Jamais le cœur ne se résignera de l’ensemble des créatures, sauf si Allâh est son Maître dont il n’adore que Lui, qu’il ne cherche assistance qu’auprès de Lui, qu’il ne place sa confiance qu’en Lui, qu’il ne se réjouit que par ce qu’Il aime et agréé Lui, qu’il ne déteste que ce que le Seigneur haït et déteste, qu’il ne s’allie qu’avec celui dont Allâh s’est allié et ne se fasse l’ennemie que de celui dont Allâh s’est fait l’ennemi, qu’il n’aime qu’Allah, qu’il ne haïsse une chose que pour Allâh, qu’il ne donne que pour Allâh et ne retienne [une chose] que pour Allâh.

    À chaque fois donc que la consécration totale de sa religion à Allâh se fortifiera, son asservissement et sa résignation des créatures se parfera, et de la perfection de son asservissement, Il le déliera de l’orgueil et de l’association [5].

     

    Le serviteur doit empêcher son cœur de s’attacher aux créatures pour les avantages qu’elles lui procurent ; il doit cesser d’œuvrer pour elles et se préoccuper de son Seigneur - Ta’âla.

    Il y parviendra à l’aide de l’invocation chaque fois qu’il éprouve un besoin ou une crainte ou autre chose, et grâce encore à une action conforme à ce qu’Il [Allâh] aime. Il n’est pas possible de décrire ce que peut obtenir celui qui règle sa vie sur ce qui a été dit ci-dessus [6].

     

    Le bon comportement envers les gens


     

    Notes

    [1] Rapporté par Muslim

    [2] Rapporté par at-Tirmidhî

    [3] Rapporté par Ahmad, Abû Dâwoud et at-Tirmidhî

    [4] Madjmu’ Fatâwa de Ibn Taymiyyah, 10/658-659

    [5] Madjmu’ Fatâwa de Ibn Taymiyyah, 10/199

    [6] Madjmu’ Fatâwa de Ibn Taymiyyah, 10/658-659

     

    copié du site manhajulhaqq

    « L’obligation de la ZakâtAir Algérie a perdu le contact avec un avion parti de Ouagadougou »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    1
    zed
    Lundi 2 Mars 2015 à 10:26
    Intéressant


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :