• *Le comportement du Prophete (alehi salat wa salam) envers ses épouses*

    Dans la petite maison familiale, la femme demeure le pilier, le tronc du palmier, le gîte et la confidente…

    Le Messager (paix et bénédiction d'Allah soient sur lui) a dit : « La vie présente est une provision, et la meilleure provision de la vie présente est une épouse vertueuse. » (Sahih Al-Jami is-Saghir).



    En raison de la moralité parfaite et de la bonne conduite du Messager d’Allah (paix et bénédiction d'Allah soient sur lui) envers ses épouses, écoutons-le appeler la Mère des Croyants avec un diminutif de son nom et lui annoncer une nouvelle qui exulte les cœurs !


    Aïchah a dit : « Un jour, le Messager d’Allah (paix et bénédiction d'Allah soient sur lui) dit : “Ô Aïchah, voici Djibril qui t’adresse les salutations de paix (salam).” » (Rapporté par Al-Boukhari et Mouslim).

    Bien plus, le Prophète de la communauté, le plus parfait en terme de moralité et le plus grand en rang, offrait de belles images de bonne conduite envers l’épouse, des images de douceur et de connaissance des désirs sentimentaux et psychiques de son épouse. Il lui donnait la place qu’aimeraient avoir chaque femme ! Afin qu’elle soit privilégiée auprès de son époux !
     
    Aïchah a dit : « Des fois, je buvais en état de menstruations avant de passer le gobelet au Prophète (paix et bénédiction d'Allah soient sur lui). Il mettait sa bouche sur les traces de ma bouche pour boire. De même, lorsque je lui donnais un os après l’avoir dépouillé de sa chair, il mettait sa bouche sur les traces de ma bouche. » (Rapporté par Mouslim).

    Le Prophète (paix et bénédiction d'Allah soient sur lui) n’était pas comme l’ont prétendu les hypocrites et n’avait rien à voir avec les fausses accusations des orientalistes et leurs allégations erronées… Au contraire, nous voyons qu’il était en train de chercher la voie la plus belle et la plus aisée pour la vie conjugale.

    Aïchah a dit que : « Le Prophète (paix et bénédiction d'Allah soient sur lui) embrassa l’une de ses femmes puis sortit pour la prière sans refaire ses ablutions. » (Rapporté par Abou Dawoud et At-Tirmidhi).
     
    Et à plusieurs occasions, le Messager (paix et bénédiction d'Allah soient sur lui) fit voir clairement la place éminente et le rang élevé de la femme. On le voit en train de répondre à la question de Amr ibn Al-Ace. Il lui explique que le fait d’aimer la femme ne couvre pas de honte l’homme mûr normal et honnête !

    Amr ibn Al-Ace rapporte qu’il demanda au Messager d’Allah (paix et bénédiction d'Allah soient sur lui) : « Quelle est la personne que tu aimes le plus ? » “Aïchah”, répondit-il. » (Rapporté par Al-Boukhari et Mouslim).

    Il incombe à celui qui veut susciter le bonheur conjugal dans sa vie de méditer les hadiths rapportés par la Mère des Croyants sur la manière dont le Prophète (paix et bénédiction d'Allah soient sur lui) se conduisait envers elle !

    Aïchah a dit : « Nous nous lavions, moi et le Messager d'Allah (paix et bénédiction d'Allah soient sur lui) dans le même récipient. » (Rapporté par Al-Boukhari).


    Le Prophète de cette communauté profita de toutes les occasions pour contenter ses épouses et les rendre heureuses par des voies licites !

    Aïchah rapporte : « Je sortis avec le Messager d’Allah dans une de ses expéditions, alors que je n’étais qu’une fille qui manquait d’embonpoint et de corpulence. Il dit aux gens : “Avancez-vous”, ils s’avancèrent, puis il dit : “Viens faire une course avec moi”. Je fis la course avec lui et l’emportai. Il me laissa jusqu’à ce que j’aie de l’embonpoint et devint corpulente. Je partis avec lui dans un de ses voyages. Il dit aux gens : “Avancez-vous”. Puis, il me dit : “Viens faire une course avec moi”. Il gagna la course et se mit à rire en disant : “Ceci compense cela”. (Rapporté par Ahmad).

    C’est un jeu amoureux et une grande sollicitude, il ordonne aux gens de s’avancer afin de faire la course avec sa femme et de contenter son cœur… Ensuite, voici qu’il évoque à la fois la « compétition » passée et celle présente en ces termes : « Ceci compense cela. » !

    Celui qui fait un voyage sur la vaste terre d’Allah de nos jours et médite sur la situation de l’élite des gens sera émerveillé par son acte, lui qui est un Prophète noble, un commandant victorieux, un descendant de Qoraych et des fils de Hachim… Au cours d’un jour de victoire, dans la caravane de retour victorieux à la tête d’une importante armée, il est resté l’homme affectueux et doux avec ses épouses, les Mères des Croyants ! Ni le commandement de l’armée, ni la longueur du chemin, ni la victoire lors du combat, ne lui ont fait oublier qu’il est en compagnie de femmes faibles qui ont besoin de tendres caresses et de confidences véridiques qui puissent alléger les peines de la route et dissiper la fatigue du voyage !

    Al-Boukhari rapporte que lorsqu’il revint de l’expédition de Khaibar et épousa Safiyyah, fille de Huyay il disposait pour elle un manteau derrière lui sur sa monture, s’asseyait auprès du chameau et plaçait son genou de telle sorte que Safiyyah pût y poser le pied et monter sur la bête.



    C’était un spectacle émouvant prouvant l’humilité du Prophète (paix et bénédiction d'Allah soient sur lui). En vérité, bien qu’étant le commandant victorieux et le Prophète Envoyé, il enseignait à sa communauté qu’il ne diminuait pas sa dignité et son rang en portant assistance à sa famille et en étant humble vis-à-vis de ses épouses, en les aidant et en les rendant heureuses.

    Parmi les testaments laissés par le Prophète (paix et bénédiction d'Allah soient sur lui), il y a ce hadith : « Soyez bienveillants envers les femmes… »" (Rapporté par Mouslim.).

     

    Le comportement du Prophete (alehi salat wa salam) envers ses épouses

    Extrait du livret > UNE JOURNÉE DANS LA DEMEURE DU MESSAGER (paix et bénédiction d'Allah soient sur lui) (par Cheikh ‘Abdul-Mâlik Al-Qâssim) - Cliquez ici pour le commander chez IslamConversion

    Chapitre : "Son comportement avec ses épouses

     

     

     

    « **Que se passe-t-il si un musulman célèbre Noël ? Zakir Naik répond***Le rappel est pour le coeur ce que l’eau est pour le poisson* »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :