• Le jeûne du mois de Sha’bân

    Shaikh Al-‘Uthaymîn


    Question : Quel est le jugement sur le fait de jeûner pendant le mois de Sha’bân ?

    Réponse : Jeûner pendant le mois de Sha’bân est une Sunna, de même qu’il est Sunna d’en jeûner la plus grande partie, au point que ‘Aishah a dit : « Je ne l’ai pas vu jeûner plus que pendant le mois de Sha’bân. » (Al-Bukhârî). En raison de ce hadith, il convient de beaucoup jeûner pendant le mois de Sha’bân.


    Les savants ont dit : le jeûne du mois de Sha’bân est semblable aux prières surérogatoires accompagnant les prières obligatoires. Il est semblable à une introduction au mois de Ramadhân et un acte surérogatoire accompagnant le mois de Ramadhân. C’est pour cette raison que le jeûne est prescrit pendant le mois de Sha’bân. De la même manière, le jeûne de six jours pendant le mois de Shawwâl a été prescrit, comme un acte surérogatoire avant et après l’acte obligatoire. Le jeûne pendant le mois de Sha’bân contient un autre profit qui est d’établir et de préparer l’âme au jeûne, afin qu’elle soit prête à jeûner le mois de Ramadhân, et que son accomplissement lui soit aisé.


    Source : Fatâwâ Arkân Al-Islâm, n°443.
    Traduit par les Salafis de l’Est


    Pourquoi jeûner ce mois ?


    Car c'est une Sunnah de notre bien-aimé Prophète

    D'apres Aïcha il n'y avait pas un mois où le Prophète ne jeunait plus, que pendant le mois de cha'ban. Car il jeunait entièrement le mois de cha'ban. Et dans une autre version : il jeunait (entièrement) cha'ban à part quelques jours.
    (Rapporté par Boukhari et Mouslim Voir ryadh assalihine hadith n°1247)



    Car les oeuvres sont élevées vers Allah durant ce mois :

    D'après Uussamah ibn zayd : j'ai dit ô Messager d'Allah ! Je ne t'ai pas vu jeuner un mois autant que cha'ban? Il répondit :

    "C'est un mois auquel les gens ne font pas attention, entre Rajab et Ramadan, et c'est un mois au cours duquel les oeuvres (al a'mal) sont montées au Seigneur de l'univers, et j'aime, alors que mon oeuvre est montée, être en état de jeune."

    (ahmad dans son Musnad 201/5 et annassa-iy dans "kitab as-siyam", chapitre "sawm an-nabiy" numéro 2367 et al-albani l'a rendu hassan dans sahih at-targhib numéro 1022 page 425)


    Il permet de mieux aborder le mois de Ramadhân :

    Ibn Rajab dit :
    "Il a aussi été évoqué comme sens pour le jeune de cha'ban que c'est comme un entrainement pour celui de Ramadan, ainsi il n'entrera pas dans le jeune de ramadan avec difficultés et peines mais plutot il aura été entrainé avant et en aura pris l'habitude, et il aura trouvé en jeunant cha'ban la douceur et le plaisir du jeune et donc, entrera dans la mois de ramadan avec force et tonus !"
    (Latâ-if al ma'ârif fima limawassim al-'am min al-wathâ-if)




    Quand arrêter de jeûner Sha'bân ?


    Le jeûne de la 2e moitié de Sha'bân :

    Abou Hourayra que le Messager d'Allah a dit :

    "Cessez de jeûner dès la mi-Cha'ban".

    [Abou Dawoud n°3237, At-Tirmidhi n°738, et Ibn Majah n°1651, déclaré authentique par Cheikh Al-Albani dans Sahihi at-Tirmidhi n°590]


    Parmi ceux qui l’ont jugés authentique, certains d’entre eux se basent sur ce Hadith pour affirmer qu’il est interdit de jeûner la deuxième moitié de Cha’abane.
    Un autre groupe de savants, affirme que ce hadith est authentique. Toutefois ils l’expliquent en disant que l’interdiction mentionnée dans ce hadith ne concerne pas :
    -Celui qui a jeûné la première quinzaine de Chaabane et qui souhaite poursuivre son jeûne en jeûnant l’autre moitié.
    -Celui qui a l’habitude de jeûner les lundis et jeudis ou de jeûner un jour sur deux.
    -Ainsi que Celui qui jeûne la deuxième quinzaine de Chaabane dans le but de rattraper des jeûnes obligatoires manqués ou des jeunes liées à un serment.
    [Tiré du forum Fourqane]




    Jeûner un jour ou deux avant Ramadhân :

    Al-Boukhari (194) et Mouslim (1082) ont rapporté d’après Abou Hourayra () que le Messager d’Allah () a dit :

    « Ne jeûnez pas un jour ou deux (juste) avant le début du Ramadan. Mais si l’un d’entre vous a l’habitude de le faire, il peut la maintenir ».

    Al-Hafiz dit dans Fateh al-Bari : « on a déduit du hadith l’interdiction de jeûner le jour incertain puisque le Compagnon n’a pas exprimé une opinion personnelle ».

    An-Nawawi ( ) a dit dans al-Madjmou’ (6/400) à propos du jeûne du jour incertain : « Si on le jeûne facultativement dans le cadre d’un jeûne continu ou d’un jeûne qui se fait un jour sur deux ou d’un jeûne qui vise un jour déterminé comme le lundi, si cela coïncide avec le jour incertain, il n’y a aucune divergence de vues au sein de nos condisciples qu’il est permis alors de le jeûner… Ceci s’atteste dans le hadith d’Abou Hourayra « Ne jeûnez pas un jour ou deux (juste) avant le début du Ramadan. Mais si l’un d’entre vous a l’habitude de le faire, il peut la maintenir ». Si le jeûne du jour ne repose sur aucune justification particulière, il est alors interdit »

    Cheikh Ibn Outhaymine a dit dans son commentaire du hadith : « Ne jeûnez pas un jour ou deux (juste) avant le début du Ramadan » : « Il n'y a aucune divergence de vues au sein des ulémas sur la question de savoir si l’interdiction formulée dans ce hadith implique une interdiction ou une réprobation. L’avis juste est qu’il s’agit d’une interdiction. Ceci est surtout le cas quand le jour jeûné se trouve être celui dit « incertain ».
    Voir Charh Riyadh Salihine, 3/394.





    Quels jours jeuner en cha'ban ?

    L'Imam An-Nawawiy a dit dans "riyad assalihin" :
    "Chapitre de l'interdiction de précéder ramadhan par un jeûne après la moitié de sha'ban sauf pour celui qui continue ce qu'il a jeûné avant ou quelqu'un qui a une habitude de jeûne et que celacoincide avec ,comme quelqu'un qui a l'habitude de jeûner le lundi et le jeudi."
    (kitab al fadha-il,bab 219,p.441)

    Et le Cheikh Ibnu Baz a été interrogé sur le jeune après la moitié de cha'ban et a répondu :
    "c'est un hadith* sahih comme l'a dit notre frère, al'alaamah, Mohamad Nassirudin Al-Albaniy, et la signification de ce hadith c'est l'interdiction de COMMENCER après la moitié de cha'ban, quant à celui qui a jeuné la grande partie ou entièrement alors il a atteint la sunnah (fa qad asaba assunnah)."

    (*il parle du deuxième hadith que vous avez cité)


    (majmou' fatawa samahatih volume 15p.385)

     

    Le jeûne du mois de Sha’bân

    « Se serrer la main entre soeurs Les différentes utilisations de la pastèque comme médicament »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    1
    Samira
    Mardi 19 Mai 2015 à 23:33
    Merci vraiment pour ce éclaircissement concernant ce jeune. Je me posais bcp d kstion la dessus. Ofait si jai bien cmpris je peux jeuner tt l mois de chaabane sachant kjai une habitude de jeuner les lundis et jeudi.. Merci bcp


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :