• **Le Jour de ’Arafa et le Jour de la Résurrection**

    Extraits du livre intitulé : el Hadj wa Tahdhîb e-Nufûs

     de Sheïkh ‘Abd e-Razzâq el ‘Abbâd (168-176).

     
     

     

    Que les prières d’Allah et Son Salut soient sur Mohammed, ainsi que sur ses proches,

     

    et tous ses compagnons !

     
     

     

    Parmi les morales extraordinaires et les événements émouvants qui ont lieu à l’occasion du Hadj, il y a ce rassemblement immense et béni auquel assistent les pèlerins, le Jour de ‘Arafa. Tout ce monde réuni en cet endroit pour répondre à l’appel d’Allah à travers la Talbiya et pour supplier leur Seigneur, les cœurs à l’affût de Sa Miséricorde et emplis de crainte à l’égard de Son Supplice. Ils implorent ainsi Sa Faveur immense lors de la plus grande manifestation islamique qui soit. Cet événement en rappel un autre bien plus spectaculaire ; c’est le Jour de la Résurrection où seront rassemblées les premières et les dernières générations en un seul endroit, dans l’attente incessante du Grand Jugement qui décidera du sort des hommes. Chacun saura s’il est destiné à goûter aux délices éternels ou bien à subir les tourments les plus douloureux. Ibn el Qayim dit à ce sujet dans sa poésie e-Nuniya :

     

     " Par Allah ! Cet événement qui est immense

     Rappelle le Jour des Comptes qui est bien plus immense"

     

    Nul doute en effet que le Jour où les œuvres des hommes seront exposées au Seigneur est un rendez-vous d’une grande ampleur comme le souligne le verset suivant : ( Et ils seront présentés en rangs devant ton Seigneur ).[1] ( Ce jour-là, vous serez présentés devant Allah ; rien ne Lui sera caché.).[2] Ce jour grandiose, Allah (I) rassemblera tous les hommes comme nous l’apprend le verset : (Il va vous réunir le Jour de la Résurrection, et cela sans le moindre doute ).[3] (Le Jour où Il va vous réunir pour le grand Rassemblement ; ce sera le jour de la grande perte ).[4] (C’est le jour où les hommes seront rassemblés et c’est le jour dont chacun témoigne ).[5]

     
     

    Tant les premiers que les derniers hommes, tous seront réunis lors de ce grand rassemblement : (Dis : les premiers et les derniers • seront réunis pour un rendez-vous dont le jour est fixé).[6] Personne ne pourra échapper à ce rendez-vous, que l’on puisse mourir dans l’espace, s’être perdu dans les entrailles de la Terre, ou avoir été dévoré par les rapaces et les fauves ; personne ne manquera à l’appel. Allah dit  : (Nous les avons rassemblés sans oublier personne).[7] (Où que vous soyez, Allah vous ramènera tous, car Allah est capable de toute chose ).[8] (Tous ceux qui se trouvent dans les cieux et la terre viendront soumis au Miséricordieux • Qui les a dénombrés et bien comptés • Chacun viendra seul le Jour de la Résurrection ).[9]  Ce fameux rassemblement se fera sur une terre devenue complètement différente de la nôtre comme le souligne le verset : (Le jour où la terre sera changé en une autre terre ainsi que les cieux et où les hommes paraîtront devant Allah l’Unique et Dominateur ).[10]

     

    Le Messager ('alayhi salat wa salâm) nous a fait la description de cette fameuse terre où se tiendra le rassemblement. D’après Sahîh el Bukhârî, et Sahîh Muslim, selon Sahl ibn Sa’d, j’ai entendu dire le Messager d’Allah ('alayhi salat wa salâm) :

     

    « Les hommes seront rassemblés le Jour de la Résurrection sur une terre blanchâtre et vierge comme une galette de pain, et il n’y aura aucun repère pour personne. »[11]

     

    Autrement dit, le sol sera plat ; il n’y aura ni vallée ni montagne et aucun signe d’habitation. Les hommes seront ressuscités entièrement nus ; ils n’auront ni vêtements ni chaussures ; comme ils seront incirconcis.

    Toujours d’après les deux recueils e-Sahîh d’el Bukhârî et de Muslim, selon ibn ‘Abbâs , le Prophète ('alayhi salat wa salâm) a fait savoir : « Vous serez rassemblés le corps nu, les pieds nus, et incirconcis. »[12] Puis, il a récité : ( Tout comme Nous avons commencé la première création, ainsi Nous la répéterons. C’est une promesse qui Nous incombe et Nous l’accomplirons !).[13] El Bukhârî et Muslim rapportent également selon ‘Âisha, j’ai entendu dire le Prophète 'alayhi salat wa salâm) : « Les hommes seront rassemblés nus, pieds nus, et incirconcis le Jour de la Résurrection.

     

    -               Ô Messager d’Allah ! Les hommes et les femmes ne vont-ils pas se voir les uns les autres, s’est-elle écriée ?

     

    -              Âisha ! L’événement est bien plus grave pour qu’ils puissent se regarder ainsi les uns les autres !»[14]

     

     

    Ce jour-là, le soleil se rapprochera des êtres vivants pour se retrouver à un mile au-dessus de leurs têtes. Ce jour-là, il n’y aura point d’ombre si ce n’est l’ombre du Trône du Miséricordieux. Certains hommes seront certes recouverts de son ombre, mais la plupart d’entre eux seront exposés à la chaleur du soleil qui va les accabler, et les jeter encore plus profondément dans le désarroi et la peine. Pour ajouter à ce climat, les peuples seront entassés les uns aux autres, les gens vont se poussés et se marcher sur les pieds, sans compter qu’ils seront pris par la soif. Le soleil torride, la chaleur des corps compressés et alarmés seront ajoutés à leur détresse. Dès lors, la transpiration cumulée des hommes se répandra sur la surface de la terre. Elle atteindra les pieds de certains hommes qui seront éprouvés en fonction du rang et de la place qu’ils occuperont auprès de leur Seigneur ; les uns seront les « heureux » et les autres les « malheureux ». La sueur montera pour atteindre chez certains les hanches, les épaules, et même les oreilles. Les plus malheureux seront submergés par leur sudation qu’Allah nous préserve et nous épargne de cet horrible sort ![15]

     
     

     

    Selon Abû Huraïra , le Messager d’Allah 'alayhi salat wa salâm a dit : « Le Jour de la Résurrection, les gens sueront à tel point que leur sueur s’infiltrera dans la terre à une distance de soixante-dix coudées. Elle les envahira[16] jusqu’à parvenir aux oreilles. » Rapporté par el Bukhârî.[17].

     
     

     

     Selon el Miqdâd ibn el Aswad, le Messager d’Allah ('alayhi salat wa salâm) a affirmé : « Le soleil se rapprochera de la création, le Jour de la Résurrection et se retrouvera à un mile au-dessus d’eux. Dès lors, les hommes seront trempés dans leur sueur en fonction de leurs actes ; les uns seront trempés jusqu’aux chevilles, d’autres jusqu’aux genoux, d’autres jusqu’aux hanches, et les derniers seront submergés par leur sueur. »[18] Pour l’expliquer, le Messager d’Allah ('alayhi salat wa salâm) a montré du doigt sa bouche. Ce jour-là durera cinquante mille ans comme le formule le verset : (Les anges et l’Esprit remontent vers lui en un jour qui vaut cinquante mille ans ).[19] Dans Sahîh Muslim, le Prophète ('alayhi salat wa salâm) a dit : « Il sera réservé à quiconque détient de l’or ou de l’argent, et qui ne verse pas son dû, des plaques de feu trempées dans les flammes de la Géhenne ; elles lui seront collées sur les côtés, le dos, et le front. À chaque fois qu’elles se refroidiront, elles seront de nouveau trempées, en un jour qui va durer cinquante mille ans. Puis, il y aura le jugement entre les hommes où chacun verra sa place ; il ira soit au Paradis soit en Enfer. »[20] Cependant, Allah  va faciliter cette attente aux croyants, qu’Allah nous fasse don de Sa Grâce ! D’après el Mustadrak d’el Hâkim en effet, selon Abû Huraïra , le Messager d’Allah ('alayhi salat wa salâm) a dit : « Le Jour de la Résurrection durera pour les croyants comme la durée entre le Dhurh et le ‘Asr. »[21]

     
     

     

    Allah couvrira les croyants de Son ombre, ce Jour terrible où il n’y aura d’autre ombre que la sienne : « Où sont ceux qui s’aiment au nom de Ma Majesté. Aujourd’hui, je les couvre de Mon ombre alors qu’il n’y a aucune ombre en dehors de la mienne. »[22] Ce fameux jour, les hommes accourront vers les prophètes pour leur supplier d’intercéder auprès d’Allah afin qu’Il entame le Jugement. Cependant, ces derniers vont tous se désister à l’exception de notre Prophète Mohammed ('alayhi salat wa salâm) qui dira : « Cela me revient ! » Puis, il va s’écrouler prosterner sous le Trône du Seigneur de l’Univers. Allah va lui inspirer des éloges et des louanges en Son Honneur que personne n’aura jamais prononcées avant lui. Puis, Allah lui dira : « Relève la tête et implore, il te sera donné ! Intercède, il te sera exaucé ! » Dès lors, Le Tout-Puissant viendra pour trancher entre les hommes. Celui-ci révèle à ce propos : ( Quand ton Seigneur viendra ainsi que les anges, rang par rang,• Et quand on amènera alors l’Enfer, ce jour-là, l’homme se rappellera. Mais à quoi lui servira-t-il de se rappeler ? • Il dira : « Hélas ! Si seulement j’avais fait du bien pour ma vie future ! »)[23]

     
     

     

    Pense à ce jour où tu viendras à Dieu seul,

     

    Quand les balances du jugement seront posées

     

    Quand la faute ne sera plus dissimulée,

     

    Quand le voile des péchés sera arraché[24]

     
     

     

    Médite un peu sur ce jour dont je viens de parler, pense à ta situation future, et remplis dès à présent tes bagages avec la crainte du Seigneur, car tu ne peux avoir de meilleure provision : (Craignez Allah et sachez que vous Lui serez rassemblés ).[25] Qu’Allah nous compte parmi Ses pieux serviteurs ! Qu’Il nous préserve à tous des tourments du Jour du Jugement ! Qu’Il nous mette à l’abri par Sa Faveur et Sa Grâce, des frayeurs de ce fameux Jour !

     
     

    Le Jour de ’Arafa et le Jour de la Résurrection



     

    Que les prières d’Allah et Son Salut soient sur Mohammed, ainsi que sur ses proches,

     

    et tous ses Compagnons !

     
     

     

    Extraits du livre : Prêches et sermons extraits du Pèlerinage de l’Adieu du Sheïkh ‘Abd e-Razzaq el Badr

    Traduit et adapté pour islamhouse par :

    Karim ZENTICI

    Relu par Abu Hamza Al-Germâny 

     Publié par le bureau de prêche de Rabwah (Ryadh)

     

    [1] La caverne ; 48

     

    [2] L’Inéluctable ; 18

     

    [3] Les femmes ; 87

     

    [4] La grande perte ; 9

     

    [5] Hûd ; 103

     

    [6] L’Echéance ; 49, 50

     

    [7] La caverne ; 47

     

    [8] La vache ; 148

     

    [9] Mariam ; 93-95

     

    [10] Ibrâhîm ; 48

     

    [11] Sahîh el Bukhârî (6521) et Sahîh Muslim (2790).

     

    [12] Sahîh el Bukhârî (3349) et Sahîh Muslim (2860).

     

    [13] Les prophètes ; 104

     

    [14] Sahîh el Bukhârî (6527) et Sahîh Muslim (2859).

     

    [15] Voir : e-Tadhkira d’el Kurtubî (1/28).

     

    [16] Le terme arabe est le verbe Aljama qui signifie brider dans le sens de gêner, ou encore de ce qui les empêche de parler. Voir : e-Nihâya fî Gharîb el Hadith d’ibn el Athîr (N. du T.).

     

    [17] Sahîh el Bukhârî (6532).

     

    [18] Sahîh Muslim (2864).

     

    [19] El Ma’ârij ; 4

     

    [20] Sahîh Muslim (987).

     

    [21] El Mustadrak d’el Hâkim (1/84) ; Sheïkh el Albânî l’a authentifié dans Sahîh el Jâmi’ (8193).

     

    [22] Sahîh Muslim (987).

     

    [23] L’aube ; 22-24

    [24] Voir pour ces vers : e-Tadhkira d’el Kurtubî (2/17).

    [25] La vache ; 20

     

    copié du site islamhouse.com

    « *L'Histoire de la Ka'bah*Merveilleux hadith sur l'amour pour Allah »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :