• Le jugement de la cigarette et la chicha

    Bismillahi Rahmani Rahim

     

    On a demandé au cheikh Ibn Baz :

     

    Qu’elle le jugement sur la cigarette et le narghilé (chicha) ?

     

    Réponse: Le jugement sur cela, c’est que ça fait parti des choses interdites (mouharamat), à cause de ce que ça contient comme mal, et à cause de leur grande nocivité.

    Allah gloire à lui a autorisé à ses serviteurs les bonnes choses et leurs a interdit les mauvaises.

    Comme a dit Allah à son prophète

     

    يَسْأَلُونَكَ مَاذَا أُحِلَّ لَهُمْ قُلْ أُحِلَّ لَكُمُ الطَّيِّبَاتُ

     

    Traduction du sens: "Ils t'interrogent sur ce qui leur est permis. Dis: "Vous sont permises les bonnes nourritures..." (S.5; V.4)

     

    Et Il a dit (gloire à Lui) en décrivant le prophète salla Allahou alayhi wa salam:

     

    وَيُحِلُّ لَهُمُ الطَّيِّبَاتِ وَيُحَرِّمُ عَلَيْهِمُ الْخَبَائِثَ

     

    Traduction du sens: "(il) leur rend licites les bonnes choses, leur interdit les mauvaises" (S.7; V.157)

     

    Et toutes les sortes de choses qui sont fumées ne sont pas parmi les bonnes choses, mais sont certes parmi les choses mauvaises, pour tous ce qu'elles contiennent de nocifs. Elles ne font donc pas parti des bonnes choses qu'Allah a autorisé.

     

    Il est donc obligatoire de les delaisser, et de mettre en garde contre elles, et de lutter contre son âme (djihad ennafs) en ce qui les concerne, car le nefs (âme) est toujours incité par le mal, a part celle qu'Allah à preservé.

    Il faut donc que le croyant combatte son âme pour delaisser ce qu'il lui est néfaste que ce soit avec ces choses

     

     

     

     

    Le jugement de la cigarette et la chicha

     

    « **Ne devrais-je pas délaisser complètement le port du voile ?**Un père qui commet des actes contraires à la religion »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It