• Le jugement de la prière dans une pièce qui contient des photos

    Question :

     

     

    Je prie dans une chambre qui contient des photos, comme la photo d'un de mes amis qui est accroché sur le mur, ou la photo d'un autre homme.
     

    Et un des frères m'a dit: « ta prière est invalide à cause de ces photos présentes. »

     

     

    Que dois-je faire pour ce qui est passé ?

     

     

    Et quel est le jugement de ma prière ?

     

     

    Qu'Allah vous bénisse !



    Réponse :

     

    La prière est valide.

     

     

    Et celui qui dit qu'elle est invalide s'est trompé.

     

     

    La prière est valide mais il est détestable de prier dans cette pièce s'il est possible [de prier] ailleurs.

     

     

    Sinon, la prière est valide, car tu n'adores pas les photos, tu ne fais que prier Allah, alors ta prière est valide.

     

     

    Et il n'est pas permis de coller des photos dans les pièces, ni de les coller ou les accrocher dans les bureaux.

     

     

    Mais ce qui est obligatoire est de les enlever.

     

     

    Il t'incombe de conseiller ton frère pour qu'il enlève ces photos accrochées des pièces et qu'il ne les laisse pas dans la maison, de par la parole du prophète (صلى الله عليه وسلم) :

     

     

    « Les anges ne rentrent pas dans une maison qui contient une image ou un chien. » (1)

     

    Et sa parole (صلى الله عليه وسلم) à 'Alî -qu'Allah l'agrée:

     

    « Ne laisse pas une image sans l'effacer ni une tombe surélevée sans la niveler ! » (2) <p> </p>Et lorsqu'il vit chez 'Âichah -qu'Allah l'agrée- un rideau contenant des images, il le déchira et se mit en colère (صلى الله عليه وسلم) et dit :<p> </p>

    « Les auteurs de ces images seront chatiés le jour de la résurrection. On leur dira: Donnez vie à ce que vous avez créé! » (3)

     

     

    Donc tu conseilles ton frère qu'il enlève les images accrochées.

     

    Quant à la prière, elle est valide, mais il est détestable de prier à l'endroit où il y a des photos sauf s'il y a nécessité.

     

    S'il ne lui est pas possible [de prier] ailleurs, alors il n'y a pas de mal.

     

     

    Le jugement de la prière dans une pièce qui contient des photos



     

    (1) NdT: Al Bukhârî et Muslim d'après Abû Talhah.

    (2) Ndt: Muslim.

    (3) Ndt: Al Bukhârî et Muslim.

     

     

     Cheikh ‘Abdel-‘Azîz Ibn ‘Abdi-llâh Ibn Bâz (Rahimahoullah)

    « Le Repentir (At-Tawbah)Q/R: Peut on inclure le jeûne du lundi et du jeudi dans le jeûne des six jours de Shawwal? »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It