• *Le panier de charbon*

    Pourquoi lisons-nous le Qour'ane, même si nous ne comprenons pas un seul mot d'arabe??? 

    Lisez cette belle histoire. 

     

    Un vieux Musulman habitait une ferme dans les montagnes du Kentucky avec son petit-fils. Chaque matin le Grand-père s'asseyait à la table de la cuisine pour lire son Qour'ane. Son petit-fils voulait être juste comme lui et essayait de l'imiter de toutes les façons qu'il le pouvait. 

     

     

    Un jour le petit-fils demanda : « Pépé ! J'essaie de lire le Qour'ane juste comme vous mais je ne le comprends pas, et ce que je comprends je l'oublie aussitôt que je ferme le Qour'ane. A quoi ça sert de le lire ? » 

     

    Le Grand-père s'arrêta silencieusement de mettre du charbon dans le four et répondit : 

    « Prend ce panier de charbon et amène moi un panier d'eau de la rivière ». 

     

    Le garçon fit comme il lui a été dit, mais toute l'eau coula avant qu'il ne soit retourné à la maison. Le grand-père rit et dit : «Tu devras aller un peu plus vite la prochaine fois, » et il le renvoya à la rivière avec le panier pour ressayer de ramener de l'eau dans le panier. Cette fois le garçon couru plus rapidement, mais une fois encore le panier était vide avant qu'il n'atteigne la maison. Hors d'haleine, il dit à son grand-père que c'est impossible de porter de l'eau dans un panier et il alla chercher un seau. 

     

    Le vieil homme lui dit, « je ne veux pas un seau d'eau ; je veux un panier d'eau. Tu ne vas pas assez vite » et il sortit pour regarder le garçon essayer encore une fois. 

     

    A ce moment, le garçon su que c'était impossible, mais il voulait montrer à son grand-père qui même s'il courrait aussi vite qu'il le pouvait, l'eau s'écoulera avant qu'il ne soit retourné à la maison. 

     

    Le garçon plongea le panier dans la rivière et couru très vite, mais quand il atteignit son grand-père le panier était encore vide. Essoufflé, il dit, « Tu vois Pépé, c'est inutile ! » 

     

    « Donc, tu penses que c'est inutile ! » Le vieil homme dit : « Regarde le panier ». 

     

    Le garçon regarda le panier et pour la première fois il se rendit compte que le panier était différent. Il s'est transformé d'un vieux panier de charbon sale en un panier propre, à l'intérieure comme à l'extérieure. 

     

    « Mon fils, c'est ce qui se passe quand tu lis le Qour'ane. Tu ne peux pas comprendre ou tout te rappeler, mais quand tu le lis, tu changes ton intérieure et ton extérieure. C'est le travail d'Allah dans notre vie ». 

     

    **Le panier de charbon**

     

    « *Croire en Allah**La confiance en Allah* »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    1
    marluc
    Mardi 5 Mars 2013 à 13:46

    je ne sais pas cmment cela se fait mais moi j'ai contasté que si je reste sans le lire le coran pendant une semaine que la semaine d'après je reprend ma lecture c'est comme si je suis une debutante

    2
    Mardi 5 Mars 2013 à 14:15

    Pour moi connaitre le sens des versets corannique est tres bien ,mais souvent ,j'ai tendence a sentir l'effet du coran quand je le lis en arabe sans connaitre le sens des versets.Mais bizarement quand je lis le sens en français ,souvent je n'ai pas de courage ou je n'accorde pas trop d'importance a ça .C'est dire que le coran c'est aussi le son qui fait du bien a enttendre .

    3
    moustaphal amin
    Mardi 5 Mars 2013 à 14:37

    c'est extraordinaire le coran! Qu' Allah fasse kil soit notre livre et notre témoin le jour du jugement dernier.

    4
    Oum koulsoumT
    Mardi 5 Mars 2013 à 16:56

    salam à tous

    c'est vraiment une très belle histoire. qu'Allah nous facilite la lecture du Coran et qu'Il puisse intercéder auprès de nous le jour du jugement dernier.

    amine

    5
    oumou housseine Profil de oumou housseine
    Mardi 5 Mars 2013 à 18:05

    machallah

     

    6
    toure amadou
    Mardi 5 Mars 2013 à 22:40
    Le coran nous purifie de l,interieur comme de l,extérieur, on ne se rend compte que l,orsqu,on arrête de le lire. Qu,allah nous donnent la lumière de la lecture du coran AMINE
    7
    Elmaze
    Vendredi 27 Juin 2014 à 17:27

    Soubhan'Allah

     

    8
    achech
    Lundi 29 Décembre 2014 à 10:12

    masha'allah qu'elle belle histoire, qu'allah nous quide dans notre religion, AMINE

     

    9
    landing
    Dimanche 26 Juillet 2015 à 03:27
    Machallah
    10
    Meriem
    Vendredi 15 Juillet à 10:21

    Salam

    Moi qui me suis reconvertie tardivement (à la soixantaine), j'ai du mal, à mon âge, à assimiler une langue étrangère, à fortiori quand celle-ci comporte des caractères d'écriture différents.

    Je ne m'exprime ni lis en arabe, hormis les prières, al Fatiha et al Ikhlas (dont je connais le sens).

    Donc, je lis le Saint-Coran en français, et pour beaucoup de choses je m'adresse à Allah dans ma langue maternelle qu'Il comprend, puisque c'est notre créateur

      • nanita
        Dimanche 4 Décembre à 13:20

        C'est la compréhension du coeur qui importe .

         

    11
    zoiuna hilmi
    Vendredi 15 Juillet à 10:42
    Je suis en train de relire le coran pour la 6eme fois au début j'avais du mal je butais sur les mots maintenant le hamdoulilah je lis aisément et je comprends pas mal de choses .
    12
    HAMIDOU Ibrahim
    Dimanche 4 Décembre à 18:49
    Quand je lis le coran en arabe le matin,je suis en joie toute la journée. Rien ne me fait peur. Surtout la sourate''la caverne'' Al ahkaf.le musulman qui ne connaît pas la joie de la lecture du Coran a beaucoup perdu.


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :