• Le Repentir (At-Tawbah)

    Le repentir de tout péché est une obligation. S'il s'agit d'un péché commis par le serviteur envers son Seigneur - et qui n'est pas lié au droit d'un être humain -, ce repentir est soumis à 3 conditions : le renoncement au péché, le regret de l'avoir commis et la ferme intention de ne plus revenir à ce péché. Si l'une des 3 conditions n'est pas remplie, le repentir ne sera pas valable.

     

    Si le péché porte atteinte à un être humain, les conditions du repentir sont alors au nombre de 4 : les 3 précédentes et une 4ème qui consiste à réparer le tort commis envers autrui. S'il s'agit d'un vol, il faut lui restituer son bien. S'il s'agit d'une calomnie proférée contre lui - ou quelque chose de semblable -, il faut la réparer ou demander sa grâce. S'il s'agit de médisance, il faut l'en informer.

     

    Il est nécessaire de se repentir de tout péché. Si le serviteur se repent de certains péchés, son repentir est valable pour ces péchés, mais il doit se repentir du reste des péchés commis. Les arguments contenues dans le Coran, la Sunna et le consensus communautaire (ijma') sont claires quant à l'obligation du repentir.

     

    Allahتعالى dit :

     

    « […] Et repentez-vous tous devant Allah, ò croyants, afin que vous récoltiez le succès. » [Sourate 24 : La lumière (An-Nur) Verset 31].

     

    Allahتعالى dit :

     

     

    « Ô vous qui avez cru ! Repentez-vous à Allah d'un repentir sincère. Il se peut que votre Seigneur vous efface vos fautes et qu'Il vous fasse entrer dans des Jardins sous lesquels coulent les ruisseaux, le jour où Allah épargnera l'ignominie au Prophète et à ceux qui croient avec lui. Leur lumière courra devant eux et à leur droite; ils diront : « Seigneur, parfais-nous notre lumière et pardonne-nous. Car Tu es Omnipotent ». » [Sourate 66 : L'interdiction (At-Tahrim) Verset 8].

     

     

     

    Abu Hurayra رضي الله عنه rapporte ces propos de l'Envoyé d’Allah صلى الله عليه وسلم : « Dieu accepte le repentir de toute personne qui se repent avant que le soleil ne se lève à l'Ouest. »[Rapporté par Muslim].

    Selon Abu Hamza ibn Malik, l'Envoyé d’Allah صلى الله عليه وسلم a dit : « Certes, Dieu se réjouit du repentir de son Serviteur plus que l'un d'entre vous qui retrouve son chameau dans le désert. » [Rapporté par Al-Bukhari et Muslim].

     

    Dans une autre version nous avons : « Allah تعالىSe réjouit du repentir de Son serviteur plus que se réjouit l'un de vous qui, traversant une terre désertique, voit sa monture lui échapper, emportant sa nourriture et sa boisson. Désespérant de retrouver sa monture, il s'allonge à l'ombre d'un arbre. Alors qu'il est ainsi, voilà que sa monture se présente devant lui. Il la saisit par la bride et s'exclame sous l'effet de la joie : "Seigneur ! Tu es mon serviteur et je suis Ton seigneur !", commettant ainsi un lapsus. » [Rapporté par Muslim].

     

    Le Prophète صلى الله عليه وسلم a dit : « Allah تعالىtend Sa Main la nuit pour accepter le repentir de celui qui pèche le jour, et Il tend Sa main le jour pour accepter le repentir de celui qui pèche la nuit, et ce jusqu'au jour où le Soleil se lèvera à l'Ouest (c'est-à-dire le jour de la Résurrection). » [Rapporté par Muslim].

     

    La porte du repentir est constamment ouverte et ne se fermera que lorsque le Soleil se lèvera à l'Ouest, moment qui marquera la fin du monde. 

     

    Selon Abou Sa'id Al Khoudriرضي الله عنه , le Messager d’Allah صلى الله عليه وسلم a dit : « Parmi ceux qui vivaient avant vous il y avait un homme qui avait tué 99 personnes. Il demanda quel était le plus grand savant de la terre. On lui désigna un moine. Il alla le trouver et lui dit qu'il avait tué 99 personnes. Est-ce qu'il lui restait quelque possibilité de se repentir? Le moine dit aussitôt « non ». Il le tua sur le coup et compléta ainsi à 100 le nombre de ses victimes.

    Puis il demanda quel était l'homme le plus savant de la terre. On lui désigna un. Il lui dit: « J'ai tué 100 personnes. Ai-je encore quelque possibilité de me repentir? » Il lui dit: « Oui et qu'est ce qui s'oppose à ton retour à Allahتعالى? Va à tel pays. La vivent des gens qui ne font qu'adorer Allah exalté. Adore Allah تعالىavec eux et ne retourne plus à ton pays car c'est une terre de mal ». Il se mit donc en marche et lorsqu'il fut à la moitié du chemin il fut atteint par la mort. Les Anges de la miséricorde (ceux qui accueillent les mourants agréent d’Allah) se disputèrent à son sujet avec les Anges des tourments (les uns voulant le destiner au Paradis, les autres voulant le destiner à l'enfer).

     

    Les Anges de la miséricorde dirent: « Il est venu plein de repentir désirant à tout cœur retourner à Allah تعالى». Les Anges des tourments dirent: « Il n'a jamais fait de bien dans sa vie ». C'est alors qu'un Ange vint à eux sous une apparence humaine. Ils le prirent comme arbitre. Il leur dit : « Mesurez la distance qui le sépare de la terre du mal et celle qui le sépare de la terre du bien. Destinez-le ensuite à celle dont il est le plus proche ». Ils mesurent et trouvèrent qu'il était plus près de la terre qu'il voulait rejoindre et ce furent les Anges de la miséricorde qui lui retirèrent son âme. » [Rapporté par Al-Bukhari et Muslim].

     

    Dans une autre version : « Allah تعالىinspira à la terre du mal de s’éloigner et à celle du bien de se rapprocher. Puis Il dit : « Mesurez la distance qui les sépare ». Ils trouvèrent qu’il était plus proche d’une palme de la cité du bien. Aussi fut-il absout de ses péchés. »

     

    Ce hadith rappelle que nous devons fournir des efforts afin de surmonter les difficultés et ainsi gagner la compagnie des gens vertueux, car ce sont ces efforts qui sont la preuve d'un repentir sincère. Il met aussi à l'honneur le savoir qui prédomine sur l'adoration ; tout adorateur ignorant peut pécher car, croyant faire le bien, il peut répondre incorrectement et sans savoir, faisant du tort à lui-même et à autrui. Le savant, par contre, est guidé par la lumière de son savoir, il en tire profit et sa science est utile à autrui.

     

    Selon Abu Hurayraرضي الله عنه , le Prophète صلى الله عليه وسلم a dit : « Par Celui qui tient monâme dans Sa Main, si vous ne commettiez pas de péchés, Allahتعالىvous aurez emportés et vous aurait remplacés par un peuple de pécheurs qui Lui demanderait pardon et auquel Il aurait pardonné. » [Rapporté par Muslim

    ].

     

    Selon ibn Mas'udرضي الله عنه, le Prophète صلى الله عليه وسلم a dit : « Quiconque dit : « J'implore le pardon de D'Allahتعالى en dehors duquel il n'est pas d'autre dieu, le Vivant, Celui qui assure en permanence la protection et l'avenir de Ses créatures, et je me repends à Lui », se verra pardonner ses péchés, et ce, même s'il avait fui le combat. » [Rapporté par Abu Dawud, Tirmidhi, Hakim qui le considère sahih selon les conditions énumérées par Bukhari et Muslim].

     

    (Astaghfirou Llaha l-ladhi la ilaha illa huwa l-hayya l-qayyuma wa atubu ilayh).

     

     

    Ibn 'Allan a expliqué ce hadith ainsi : « Les péchés qu'il a commis envers son Seigneur lui seront pardonnés, même s'il s'agit de péchés capitaux. »

     

    Selon Shaddad ibn Aws رضي الله عنه , le Prophète صلى الله عليه وسلم a dit : « La demande de pardon par excellence consiste à Dire : « Ô Allah ! Tu es mon Seigneur, il n'y a de dieu que Toi, c'est Toi qui m'a créé et je suis ton esclave. Je suis soumis à Tes promesses autant que je le puis. Je cherche refuge auprès de Toi contre le mal que j'ai commis, je me rends devant Toi avec les bienfaits dont Tu m'as comblé et je me rends devant Toi avec mon péché. Pardonne-moi, car nul autre que Toi n'absout les péchés. » Quiconque, dans la journée, prononce ces mots avec conviction et meurt avant la nuit entrera au Paradis. Et quiconque, le soir, prononce ces mots avec conviction et meurt dans la nuit entrera au Paradis. » [Rapporté par Al-Bukhari].

     

    (Allahumma anta rabbi la ilaha illa ant, khalaqtani wa ana `abduk, wa ana `ala `ahdika, wa wa'dika ma stata't, a'udhu bika min sharri ma sana't, abuu laka bini'matika `alayya, wa abuu bidhanbi faghfir li, fa innahu la yaghfiru dh-dhunuba illa ant)

     

    Cette demande de pardon par excellence est appelée sayyid al-istighfar (sayyid signifiant maître car elle traite de l'unicité divine et elle rappelle que Allah Seul mérite l'adoration; elle est une humilité et un dévouement envers le Créateur de toute chose, et enfin c'est une reconnaissance sans équivoque de ses péchés.

     

    Selon Anas, le Prophète صلى الله عليه وسلم a dit : « Allah تعالىdit : « O fils d'Adam ! Tant que tu M'invoques et places en Moi ton espoir, Je te pardonne quoi que tu aies fait, sans y attacher plus d'importance. O fils d'Adam ! Même si tes péchés atteignent les nuages des cieux, et qu'ensuite tu sollicites Mon pardon, Je te l'accorderais, sans y attacher plus d'importance. O fils d'Adam ! Si tu te présentes devant Moi avec autant de péchés que peut en contenir la Terre et qu'ensuite tu Me rencontres sans M'avoir associé qui que ce soit, Je t'accorderai un pardon à la mesure de tes péchés. »

     

    Le Repentir (At-Tawbah)


     

    Source : Commentaire de Nawawi

     

     

    Qu’Allahتعالى nous accorde son pardon et nous fasse entrer au Paradis. Qu’Allahتعالى nous accorde le Firdaws. Qu’Allahتعالى nous préserve du châtiment de la tombe ainsi que du châtiment de l’enfer, et qu’il nous éloigne de la tentation du Dajjal

    « Voyants et Interprétateurs de rêves*Le jugement de la prière dans une pièce qui contient des photos »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    1
    Diallo Abdoulaye
    Lundi 30 Mars 2015 à 12:38
    salam aleykoum
    2
    Diallo
    Mardi 23 Février à 23:10
    Merci pour ces riches recettes


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :