• Le repentir d’un jeune qui s’est fait beaucoup de tort*

    Bismillahi Rahmani Rahim

     

    Le repentir d’un jeune qui s’est fait beaucoup de tort

     

    Par le grand savant Ibn Qudama Al Maqdissi Rahimahoullah

     

     

    Wahb Ibn Munabbih relate :

     

    « Il y avait à l’époque de Musa –‘aleyhi salam- un jeune homme insolent qui s’était fait beaucoup de tort. Ils l’expulsèrent de leur groupe en raison de son mauvais comportement. La mort se présenta à lui dans une ruine à la porte du pays.

     

    Allah Le Très Haut révéla à Musa –‘aleyhi salam- : « Un de Mes amis (Wali) est mort. Va le voir, lave-le et prie sur lui. Dis à tous ceux qui ont énormément désobéi d’assister à ses funérailles pour que Je leur pardonne. » Musa –‘aleyhi salam- fit l’appel parmi les Banu Isra’il, qui arrivèrent en grand nombre. Quand ils furent sur place ils reconnurent le jeune homme et s’écrièrent : « Ô Prophète d’Allah ! C’est lui le libertin que nous avons expulsé. » Musa –‘aleyhi salam- s’en étonna.

     

    Allah lui révéla : « Ils ont dit vrai et ce sont Mes témoins, sauf que, lorsque la mort se présenta à lui dans cette ruine, il regarda à droite et à gauche. Il ne vit ni ami intime ni proche, mais constata que son âme était une étrangère, seule et humiliée. Il leva son regard vers Moi et dit : « Mon Dieu ! Un de Tes serviteurs est étranger dans Ton pays ! Si je savais que mon châtiment augmenterait Ton royaume et que Ton pardon diminuerait Ton royaume, je ne Te demanderais pas le pardon. Je n’ai aucun refuge ni aucun espoir si ce n’est Toi. J’ai entendu, dans ce que Tu as fait descendre, que Tu as dit :

     

    « Certainement, Je suis Le Grand Pardonneur, Le Miséricordieux ».

     

    Ne frustre pas mes espérances ! » « Ô Musa ! Serait-il digne de Moi de le renvoyer alors qu’il était un étranger dans cette condition et qu’il Me demandait d’intercéder auprès de Moi-même et qu’il s’humiliait devant Moi ?! Par Ma Puissance ! S’il M’avait demandé pardon pour tous les pécheurs de la terre, Je le lui aurais accordé en raison de son humilité, de son éloignement. »

     

    « Ô Musa ! Je suis la grotte de celui qui est loin de son pays, celui qu’Il aime, son Médecin et celui qui lui fait miséricorde. »

     

    Le repentir d’un jeune qui s’est fait beaucoup de tort


     

    Titre : Les repentis

    Auteur : Ibn Qudama Al Maqdissi (Rahimahoullah)

    « La position à prendre face aux divergences des savantsExplication du hadith " les actes ne valent que par leur intention" »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :