• Le roi Abdallah meurt après 19 ans au pouvoir

    Le roi Abdallah d'Arabie Saoudite est mort dans la nuit de jeudi à vendredi et laisse le trône d'Arabie Saoudite au prince Salmane. Le Palais royal, qui a fait part peu après minuit du décès du souverain, a également annoncé que Moqren, demi-frère d'Abdallah, avait été nommé prince héritier.


    Souffrant d'une pneumonie, Abdallah, qui était âgé d'environ 90 ans, avait été hopitalisé le 31 décembre dernier à Ryad. Son état de santé avait nécessité la mise en place d'un tube pour l'aider à respirer.



    L'âge du souverain, qui avait environ 90 ans - sa date de naissance exacte est inconnue -, et ses multiples hospitalisations, alimentaient régulièrement les rumeurs sur l'avenir de la gestion du royaume saoudien, puissance pétrolière mondiale et acteur-clé dans la politique au Moyen-Orient.

    Il est mort vendredi «à 1 heure (23h, heure de Paris)» et sera enterré le même jour après les prières de l'après-midi, selon le communiqué officiel.

    Son demi-frère Salmane, âgé de 79 ans et qui avait été nommé prince héritier en juin 2012, lui succède sur le trône. Moqren, un autre demi-frère d'Abdallah, a été nommé prince héritier. Né en 1945, il est le plus jeune fils de Abdelaziz al-Saoud, le fondateur de l'Arabie saoudite. Depuis le décès de ce dernier en 1952, le trône a été occupé successivement par plusieurs de ses fils. Le roi Abdallah, avait accédé au trône à la mort, en août 2005, de son demi-frère Fahd, mais il dirigeait de facto le royaume depuis 1995.



    Ces derniers temps, ses apparitions publiques étaient devenues de plus en plus rares, et il se faisait régulièrement représenter par le prince héritier, Salmane Ben Abdel Aziz, comme lors du dernier sommet du Conseil de coopération du Golfe (CCG) début décembre au Qatar. Le prince Salmane cumulait également les fonctions de ministre de la Défense depuis octobre 2011.


    «Vision d'une paix juste et durable au Moyen-Orient»

    Le président François Hollande a rendu hommage au roi Abdallah d'Arabie saoudite, décédé vendredi, saluant «la mémoire d'un homme d'État dont l'action a profondément marqué l'histoire de son pays».

    «Le président de la République a appris avec tristesse le décès de Sa Majesté le roi Abdallah bin Abdelaziz Al Saoud d'Arabie Saoudite», indique l'Élysée dans un communiqué.

    François Hollande «salue la mémoire d'un homme d'Etat dont l'action a profondément marqué l'histoire de son pays et dont la vision d'une paix juste et durable au Moyen-Orient reste plus que jamais d'actualité», poursuit le texte.

     

    lefigaro.fr

     

     

    « Allahumma innee as-aluka ... dua fait par un bébé Les 25 erreurs des femmes »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    1
    ledoct
    Lundi 26 Janvier 2015 à 19:30
    paix a son ame . qu'Allah lui facilite l'acces au paradi, Amine.


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :