• *Le solde bancaire émotionnel*

    Au nom d'Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

     

    Nous dictons la façon dont les autres pensent de nous.

    Si une personne te voyait au marché avec un visage fâché, ensuite tu le revois à l'épicier avec le même visage fâché, ensuite tu le vois encore à une fête de mariage avec le visage fâché, tu auras une idée de cette p...ersonne à l'esprit. Si tu le revoyais ou entendais parler de lui à nouveau, son visage fâché te viendra instantanément à l'esprit.

    N'est-ce pas vrai?

     

    Par contre, si une personne te rencontre avec un sourire, puis te rencontre ensuite avec un autre sourire, et ainsi de suite, il y aura une image positive de ce sourire gravé dans ton esprit.

     

    Ceci est en relation à une personne avec laquelle tu n'as aucun lien et que tu rencontres de temps en temps. Mais quant à ceux que nous rencontrons tout le temps, comme notre femme, nos enfants, nos collègues de travail et voisins, nous ne les traitons pas toujours systématiquement de la même manière. Oui, ils vont nous voir rire et plaisanter, mais sans doute ils vont aussi nous voir parfois en colère, le visage fâché, argumentatif, même des fois insultant parce que nous sommes, après tout, des êtres humains.

     

    Par conséquent, leur amour pour nous est régi par notre conduite bonne ou mauvaise à leur égard. Tu peux dire que leur amour pour nous est proportionnel au crédit émotionnel que nous avons déposé dans nos comptes avec eux. Comment cela?

     

    Lorsque vous montrez de la bonne conduite envers une personne, vous êtes en réalité en train de déposer de bons souvenirs sur vous-même dans son registre mémoire. En d'autres termes, c'est comme s'il a ouvert un compte pour toi dans son cœur où il garde son amour et respect pour toi. Par la suite, ton compte en banque augmente ou diminue. Par conséquent, chaque fois que tu rencontres cette personne avec un sourire, ton compte émotionnel augmente. Chaque fois que tu lui donnes un cadeau, ça augmente encore. Chaque acte de courtoisie l'augmente encore. De même, chaque fois que tu offenses, lance des insultes ou maudit une personne, tu fais un retrait de ce compte de banque émotionnel.

     

    Si un jour tu as un solde énorme avec une personne et que tu te fâches, tu retiras seulement un petit pourcentage de ta solde bancaire émotionnelle due au solde considérable d'actions positives faites auparavant.

     

    Si un bien-aimé vient avec une action négative,
    Ses vertus viennent à la rescousse avec un millier d'intercesseurs positifs.

     

    Toutefois, si tu n'as rien dans ce compte bancaire émotionnel avec ce personne pour commencer, et ensuite tu commences à en retirer, alors ton compte avec lui sera déficitaire. Par la suite, il peut développer une aversion envers toi puisque tu continues à retirer, sans jamais en déposer.

     

    Tu as peut être entendu l'histoire d'une femme qui a été répudiée par son mari. Interrogé sur la raison du divorce, elle a répondu: "C'était pour une raison futile. Il voulait que j'aille avec lui pour voir sa sœur et j'ai refusé. Il s'est mis en colère et a commencé à m'insulter et à me maudire, et puis finalement il m'a divorcé!"

     

    Si tu contemples un peu pourquoi elle a était divorcé, tu découvriras que la raison n'était pas aussi petit comme elle le prétendait. Au contraire, l'incident a été la goutte qui a fait déborder le vase!

     

    On dit qu'il y avait une fois un homme qui avait un chameau costaud. Un jour, il décida de voyager, donc il a placé et attachés tous ses biens sur le dos du chameau. Le pauvre chameau essaya de supporter le poids car l'homme avait réussi à placer sur son dos la charge de quatre chameaux. Le chameau commença à vaciller au point que les gens ont crié à l'homme: "Assez!" Mais l'homme n'a pas écouté. Il a finalement pris une ceinture faite avec de la paille et le posa sur le chameau, en disant: "Ceci est très léger, et c'est la dernière chose que je mettrai sur le chameau." Dès qu'il a placé la ceinture, le chameau est tombé à terre. Ainsi, cette histoire est devenue un proverbe d'ou on dit: "C'est le brin de paille qui a brisé le dos du chameau."

     

    Si tu réfléchi, tu te rendras compte que la ceinture de paille était tout à fait innocent, car ce n'était pas ce brin de paille qui a brisé le dos du chameau. Au contraire, le dos du chameau a était cassé en raison de la lourde charge globale qui avait été placé sur lui. Le chameau a essayé de résister avec patience jusqu'à ce qu'il n'en pouvait plus. Le poids infime de la ceinture a finalement brisé son dos.

     

    C'est la même chose pour la femme qui a été répudiée par son mari (* Remarque: la même chose s'applique à un mari envers sa femme). Je peux dire avec certitude que la raison du divorce n'était pas seulement le fait qu'elle a refusé de rendre visite à sa sœur. Il s'agissait plutôt d'une accumulation d'un certain nombre de choses, notamment en refusant de s'acquitter de ses demandes et de ses souhaits, le manque d'amour entre les deux, son arrogance et le manque de respect qu'elle avait pour son point de vue. Elle a continué de retirer de son compte de banque émotionnel sans déposer quoi que ce soit. Elle a continué à lui faire du mal sans guérir ses blessures. Il a continué à la supporter avec patience, jusqu'à ce que cet incident s'est produit qui a brisé le dos du chameau.

     

    Si elle aura contribué à son compte de banque émotionnel sur une base régulière en rencontrant son mari gentiment, l'ayant gâté un peu, se mettant dans son cœur, plaisantant et étant agréable avec lui, en prenant soin de sa nourriture et de ses vêtements, et en respectant ses points de vue, elle aurait eu un solde bancaire émotionnelle énorme. Elle aurait été un millionnaire dans son cœur. Par conséquent, ca n'aurait pas changé grand-chose si son compte en banque émotionnel avait légèrement diminué car ses mauvaises actions auraient disparu dans la mer de ses vertus.

     

    On peut dire la même chose au sujet d'un élève fauteur de trouble qui a fait une erreur et à cause de cela son professeur devenu très en colère l'aurait jeté hors de la salle de classe. Ensuite, l'élève se plaint: "Telle ou telle de mes collègues fait des choses bien pires que moi, mais il n'est pas puni! Quant à moi, je n'ai rien fait, sauf que j'ai fait une plaisanterie sans permission." Il ne réalise pas que la plaisanterie était la goutte d'eau qui a fait déborder le vase. Il faisait toujours mal à son professeur sans guérir ses blessures. La même chose peut être dite à propos des collègues ou des voisins qui se disputent entre eux.

     

    Par conséquent, nous sommes toujours dans le besoin de déposer dans le compte de banque émotionnel qui réside dans le cœur des gens. Le mari doit chercher des occasions de déposer dans le cœur de sa femme et de continuer à augmenter ses points. La femme doit faire la même chose. Le fils ou fille doit également déposer un peu d'amour dans le cœur de sa mère et de son père, de même que l'enseignant avec ses élèves et avec son frère ou sœur. En fait, même le gestionnaire doit faire la même chose avec ceux qui travaillent sous ses ordres.

     

    En bref ...


    Si un bien-aimé vient avec une action négative,
    Ses vertus viennent à la rescousse avec un millier d'intercesseurs positifs.

    Traduit de:
    Profitez de votre vie (Enjoy your life)
    Dr. Muhammad ‘Abd Al-Rahaman Al-Arifi
    Traduit en anglais par: Saleem Beg
    Édité par: Nasim Chowdhury
    Publié par: Darussalam
    P510 **

    « *Le nectar de la vie**La “Taqwa” ... la crainte éprouvée pour Allah* »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    1
    Illiassou Yahaya
    Mardi 12 Juillet à 16:59
    Belle leçon de morale à lire avec intérêt


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :