• Le thym

    « Que l’homme considère donc sa nourriture: C’est Nous qui versons l’eau abondante, puis Nous fendons la terre par fissures et y faisons pousser grains, vignobles et légumes, oliviers et palmiers, jardins touffus, fruits et herbages »

    فَلۡيَنظُرِ ٱلۡإِنسَـٰنُ إِلَىٰ طَعَامِهِۦۤ أَنَّا صَبَبۡنَا ٱلۡمَآءَ صَبًّ۬ا ثُمَّ شَقَقۡنَا ٱلۡأَرۡضَ شَقًّ۬ا فَأَنۢبَتۡنَا فِيہَا حَبًّ۬ا وَعِنَبً۬ا وَقَضۡبً۬ا وَزَيۡتُونً۬ا وَنَخۡلاً۬ وَحَدَآٮِٕقَ غُلۡبً۬ا وَفَـٰكِهَةً۬ وَأَبًّ۬ا

    {Coran, Sourate 80 ~ 24 - 31}




    ~ Le thym ~

    Le thym, sous sa forme commune, est une plante importante de la pharmacopée, et particulièrement dans le Sud de la France où elle pousse naturellement. Outre son utilisation aromatique dans la cuisine provençale, ses vertus diverses sont à même de soulager une grande variété d'affections respiratoires et intestinales. Il constitue ainsi un anti-infectieux à large spectre et un stimulant de l'immunité

    Propriétés médicinales du thym

    UTILISATION INTERNE

    Soulage un large panel de pathologies respiratoires : calme les quintes de toux, notamment dans les affections de type coqueluche, bronchite, pleurésie, ainsi que d'autres de la sphère pulmonaire (emphysème par exemple) par son effet spasmolytique.



    On l'utilisera encore pour l'asthme ou le rhume des foins.

    Antiseptique et antifongique : soulage les inflammations de la sphère buccopharyngée, caries, soins dentaires divers, sous forme de bains de bouche. : Diminue les sécrétions nasales ou rhinorrhées.

    Vertus spasmolytiques : soulager les dérèglements intestinaux tels que diarrhée, ballonnements, flatulences, colopathies diverses.

    Le thym

     

    « La confiance en AllahAperçu du jeûne »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :