• *Les 10 clefs de la réussite*

    Tout nouveau-né naît selon la prime nature -al-fitra-, le Très-Haut a prédisposé les coeurs à le connaître, l'aimer et réaliser Son unité -Tawhîd-.

    Mais cette Fitra peut se corrompre. D'Allah il est rapporté dans la tradition authentique, d'après Iyyad Ibn Himar, d'après le Prophète صلى الله عليه وسلم qu'Il a dit :

    « J'ai créé Mes serviteurs originellement croyant -Hanîf- mais les démons les détournent, leur interdisent ce que Je leur ai rendu licite et leur ordonnent de M'associer ce avec quoi Je n'ai point fait descendre de pouvoir »

     


    L'imam ibn al Qayyim a dit que ses tentations son de deux sortes :

    « - Les passions de la vie d'ici-bas, tel que l'amour excessif de l'argent, les habits, de la musique...

    Le Très-Haut a dit :

    زُيِّنَ لِلنَّاسِ حُبُّ الشَّهَوَاتِ مِنَ النِّسَاء وَالْبَنِينَ وَالْقَنَاطِيرِ الْمُقَنطَرَةِ مِنَ الذَّهَبِ وَالْفِضَّةِ وَالْخَيْلِ الْمُسَوَّمَةِ وَالأَنْعَامِ وَالْحَرْثِ ذَلِكَ مَتَاعُ الْحَيَاةِ الدُّنْيَا وَاللَّهُ عِندَهُ حُسْنُ الْمَآبِ


    « Comme il se pare aux yeux des humains l'amour des objets de désirs : les femmes, les fils, les monceaux que l'on amoncelle d'or et d'argent, les chevaux blasonnés, les troupeaux, le labour ! Mais ce ne sont là que jouissance d'ici-bas ; en Allah seul réside la splendeur du retour. » [3:14]

    - Les ambiguïtés -choubouhât- lorsque satan ne parvient pas à égarer l'humain par certaines croyances ou certaines adorations innovées loin de la voie agrée par Allah.

    Le Très-Haut a dit :

    أَفَمَن زُيِّنَ لَهُ سُوءُ عَمَلِهِ فَرَآهُ حَسَنًا


    « Eh quoi ! Celui à qui on a enjolivé sa mauvaise action au point qu'il la voit belle... » [35:8]

    C'est pour cela qu'Allah nous ordonne de réciter dans chaque prière :

    اهدِنَا الصِّرَاطَ الْمُسْتَقِيمَ


    - « ... guide nous vers la voie de la rectitude » : voie de l'Islam.

    غَيْرِ الْمَغْضُوبِ عَلَيْهِمْ


    - « non pas de ceux qui ont encouru Ta colère » : c'est-à-dire celle des juifs qui connaissent la vérité, mais ne l'ont pas suivie à cause des passions :

    الَّذِينَ آتَيْنَاهُمُ الْكِتَابَ يَعْرِفُونَهُ كَمَا يَعْرِفُونَ أَبْنَاءَهُمْ وَإِنَّ فَرِيقًا مِّنْهُمْ لَيَكْتُمُونَ الْحَقَّ وَهُمْ يَعْلَمُونَ


    « Or ceux que Nous avons dotés de l'Ecriture la connaisse [1] comme ils connaissent leurs fils. Mais une partie d'entre eux refoule sciemment le Vrai. » [2:146]

    وَلاَ الضَّالِّينَ


    - « ni des égarés » : ce sont les chrétiens qui ont adoré Allah avec ignorance.

    Le Très-Haut a dit :

    وَرَهْبَانِيَّةً ابْتَدَعُوهَا مَا كَتَبْنَاهَا عَلَيْهِمْ


    « le monachisme qu'ils inventèrent, Nous ne leur avons nullement prescrit. » [5:27]

    En fait, pour enlever les ambiguïtés de nos coeurs, le Très-Haut nous a recommandé de s'enjoindre mutuellement la vérité -al haqq-, et pour préserver nos âmes des passions -chahawât-. Il nous a recommandé de s'enjoindre mutuellement la patience -as sabr- :

    وَالْعَصْرِ

    إِنَّ الإِنسَانَ لَفِي خُسْرٍ

    إِلاَّ الَّذِينَ آمَنُوا وَعَمِلُوا الصَّالِحَاتِ وَتَوَاصَوْا بِالْحَقِّ وَتَوَاصَوْا بِالصَّبْرِ


    « Par le Temps ! L'homme est certes, en perdition, sauf ceux qui croient et accomplissent les bonnes oeuvres, s'enjoignent mutuellement la vérité et s'enjoignent mutuellement l'endurance. » [Sourate 103]

    Certes, la vérité est lourde, le Très-Haut a prédisposé le coeur de Son Prophète à recevoir la révélation en lui recommandant d'accomplir certaines adorations :

    يَا أَيُّهَا الْمُزَّمِّلُ

    قُمِ اللَّيْلَ إِلاَّ قَلِيلا

    نِصْفَهُ أَوِ انقُصْ مِنْهُ قَلِيلا

    أَوْ زِدْ عَلَيْهِ وَرَتِّلِ الْقُرْآنَ تَرْتِيلا

    إِنَّا سَنُلْقِي عَلَيْكَ قَوْلا ثَقِيلا


    « Ô toi, l'enveloppé [dans tes vêtements] ! Lève-toi [pour prier], toute la nuit, excepté une petite partie; Sa moitié, ou un peu moins; ou un peu plus. Et récite le Coran, lentement et clairement. Nous allons te révéler des paroles lourdes (très importantes). » [73:1à5] »

    Par conséquent, à la personne qui se charge de conseiller les autres, de mélanger l'amertume qu'inspire la vérité dans les âmes avec la douceur de la sagesse et le bon comportement, surtout que nous vivons une époque où on est exposé à toute sorte de passions et d'ambiguïtés et où la critique prime sur le conseil.

     



    Dans cette approche, je me fais l'agréable devoir d'apporter à mes frères certaines qualités qui font que les autres acceptent vos conseils :


    1- Le sourire


    C'est une clef très efficace pour ouvrir le coeur du prévenu et en même temps une adoration, le Prophète صلى الله عليه وسلم a dit : « Sourire à ton frère est une aumône. » [Rapporté par at-Tirmidhiy].

    Et 'Abd Allah ibn al-Hatith a dit : « Je n'ai jamais vu quelqu'un d'aussi souriant que le Messager d'Allah . » [Rapporté par Ahmad, at-Tirmidhiy a qualifié sa chaîne de rapporteurs d'assez bonne.]

    Le sourire qui n'est, dans les sociétés occidentales, qu'affaire de marchandage, a pourtant réussi à assurer la convivialité entre les individus, eux qui ne se considèrent plus comme des serviteurs d'Allah, mais comme ayant chacun le droit total de décider ce qui est bon et ce qui est mauvais, et n'ont de compte à rendre à quiconque : ils n'espèrent rien de leur Seigneur... Comment donc laisser échapper d'entre nos mains cette qualité qui consolide les liens de fraternité entre musulmans, et en même temps, une adoration qui apportera l'agrément d'Allah et une bonne rétribution.


    2- Etre le premier à lancer le salam


    Saluer quelqu'un est un premier pas pour le prédisposer à écouter et à gagner sa sympathie.

    Le Prophète a dit : « Vous n'entrerez au Paradis que lorsque vous aurez cru, et vous ne croirez que lorsque vous vous aimerez les uns les autres : Voulez-vous que je vous indique une chose capable de vous faire aimer les uns les autres ? Saluez-vous entre vous. » [Rapporté par Moslim.]

    Il est souhaitable de saluer chaleureusement, de montrer un visage souriant et bien serrer la main.

    Le Prophète صلى الله عليه وسلم nous informe que ce sont des détails à ne pas négliger : « Ne sous-estime aucune action salutaire, si petite soit-elle quand bien même ce ne serait que de rencontrer ton frère avec un visage détendu. » [Rapporté par Moslim.]

    Et il صلى الله عليه وسلم a dit : « Dès que deux musulmans qui se rencontrent se serrent la main, Allah les absout leurs péchés avant qu'ils ne se quittent. » [Rapporté par Aboû Dâwoud.]

    L'imam Mâlik rapporte dans son Mouwatta, que le Messager d'Allah صلى الله عليه وسلم a dit : « Se serrer la main enlève la rancune... »


    3-Offrir un cadeau


    Le Prophète صلى الله عليه وسلم a dit : « S'offrir mutuellement des cadeaux apporte l'amour et fait disparaître la haine. » [Rapporté par Mâlik, qualifié d'authentique par ibn 'Abd al-Barr.]

    Et lorsque les gens s'aiment, chacun devient le miroir de son frère et ils se conseillent mutuellement.


    4- Observer le silence et ne parler que lorsque le moment et la situation l'exigent



    Eviter de parler à torts et à travers et à haute voix, d'essayer d'attirer l'attention des gens dans les réunions : ce genre d'attitude crée la désunion et éloigne la miséricorde d'Allah.

    Le prophète صلى الله عليه وسلم a dit : « Celui qui croit en Allah et Jour Dernier, qu'il dise une bonne chose ou qu'il se taise. » [Unanimement reconnu authentique.]

    L'imam an-Nawawiy, dans son livre « Riyâd as-Sâlihîn » a dit : « Sache que tout individu responsable est tenu de préserver sa langue de tout parler, sauf celui qui apporte un intérêt. Lorsque l'on est dans une situation où le fait de parler a le même avantage que le fait de se taire, la tradition du prophète recommande le silence, car le parler autorisé peut entraîner vers quelque chose d'illicite ou réprouvée, comme on le remarque souvent et rien ne vaut d'être à l'abri. »


    5- Ecouter attentivement


    Le messager d'Allah écoutait attentivement les gens qui lui parlaient et ne répondait que lorsque son interlocuteur terminait ce qu'il avait à dire.

    Le Très-Haut a dit :

    وَمِنْهُمُ الَّذِينَ يُؤْذُونَ النَّبِيَّ وَيَقُولُونَ هُوَ أُذُنٌ قُلْ أُذُنُ خَيْرٍ لَّكُمْ يُؤْمِنُ بِاللَّهِ وَيُؤْمِنُ لِلْمُؤْمِنِينَ وَرَحْمَةٌ لِّلَّذِينَ آمَنُواْ مِنكُمْ وَالَّذِينَ يُؤْذُونَ رَسُولَ اللَّهِ لَهُمْ عَذَابٌ أَلِيمٌ


    « Il en est encore parmi eux qui, pour desservir l'Envoyé d'Allah, l'accuse de n'être contre eux qu'oreille. Dis : « Une oreille pour vous bénéfique, puisque, croyant en Allah, il donne créance aux croyants, oui, une miséricorde pour ceux d'entre vous qui croient, tandis que ceux qui desservent l'Envoyé subiront un châtiment douloureux. » [9:61]

    'Ata a dit : « Des fois, il m'arrive qu'une personne me cite un hadith, et je l'écoute attentivement comme si je ne l'avais jamais écouté, alors qu'en fait, on me la rapporté avant que cette personne ne soit née. »

    Celui qui se pare de cette vertu attire l'admiration des gens, contrairement au bavard qui rompt souvent la parole.


    6- Prendre soin de son corps, de sa tenue vestimentaire et bien se parfumer


    Car « Allah est beau et Il aime la beauté. » [Moslim]

    Et Anas a dit : « Je n'ai touché un brocart, ni une étoffe de soie, plus lisse que la paume du Messager d'Allah . » [Unanimement reconnu authentique.]

    'Omar a dit : « Il m'a plaît de voir un jeune homme vertueux aux vêtements propres et bien parfumé. »

    Et 'Abd Allah, le fils de l'imam Ahmad ibn Hanbal, de dire : « Je n'ai jamais vu d'aussi proprement vêtu et aussi méticuleux dans l'entretient de sa barbe, de sa moustache, de ses cheveux, de son corps, que Ahmad ibn Hanbal. »


    7- Aider et pourvoir aux besoins des autres


    Celui qui se pare de vertu touche facilement le coeur des gens et en plus, gagne l'amour d'Allah « D'entre Ses serviteurs, le plus aimé d'Allah est celui qui est le plus utile aux gens. »

    De plus, le Prophète صلى الله عليه وسلم a dit : « Le musulman et le frère du musulman. Il ne lui fait pas d'injustice et ne le trahit point. Celui qui oeuvre à satisfaire le besoin de son frère, Allah est là pour lui satisfaire le sien. Celui qui dissipe une situation affligeante à un musulman, Allah lui en dissipe une de celle du jour de la résurrection. » [Hadith selon ibn 'Omar, unanimement reconnu authentique.]


    8-La générosité


    Notre Prophète صلى الله عليه وسلم savait bien que même si la religion possède en elle même le pouvoir d'agir sur les âmes, ce pouvoir ne se manifeste que dans la mesure où la religion est accepté, non pas du bout des lèvres, mais avec une certaine volonté d'engagement.

    C'est pour lever les obstacles à un tel engagement, pour dissiper notamment les sentiments d'amertume ou de frustration, que l'Envoyé d'Allah صلى الله عليه وسلم a dit : « Par Allah, je donne à certains et j'en omet à d'autres, alors que ceux que j'omet me sont plus chers que ce à qui je donne. Mais je donne à des gens à cause de l'affolement et de l'impatience que je vois dans leurs coeurs, et pour d'autres, je me fie à ce qu'Allah a placé dans leurs coeurs comme richesse d'âme et bonté. » [Rapporté par al-Boukhâriy 923]

    Anas rapporte : « Il n'est pas une seule fois où l'on ai demandé quelque chose au Messager d'Allah صلى الله عليه وسلم comme prise de son entré en Islam et qu'il ne l'ai pas donné. Une fois quelqu'un vint à lui et il lui donna un troupeau remplissant l'espace qui séparait deux montagne. Cet homme retourna parmi les siens et leur dit : « Ô mon peuple ! Entrez en Islam, car ce Mohammad donne à la manière de celui qui ne craint pas la pauvreté. » Et effectivement, on voyait quelqu'un entrer d'abord en Islam ne visant par cela que les biens de ce monde, mais ne tardait pas à aimer l'Islam bien plus que ce monde et tout ce qui s'y trouve. » [Rapporté par Moslim]


    9- Penser du bien des autres


    Evite de trop conjecturer sur ton entourage, ne transforme pas tes yeux qui guettent le moindre mouvement de tes frères, et ton cerveau en un ordinateur qui analyse chaque mouvement, ceci te te mettre dans un labyrinthe d'hypothèse sans issue.

    N'oublie pas que tu es un être humain, et tout être humain se trompe, et la présomption d'innocence est une des bases de la loi musulmane :

    يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُوا اجْتَنِبُوا كَثِيرًا مِّنَ الظَّنِّ إِنَّ بَعْضَ الظَّنِّ إِثْمٌ وَلا تَجَسَّسُوا وَلا يَغْتَب بَّعْضُكُم بَعْضًا أَيُحِبُّ أَحَدُكُمْ أَن يَأْكُلَ لَحْمَ أَخِيهِ مَيْتًا فَكَرِهْتُمُوهُ وَاتَّقُوا اللَّهَ إِنَّ اللَّهَ تَوَّابٌ رَّحِيمٌ


    « Ô vous qui avez cru ! Evitez de trop conjecturer [sur autrui] car une partie des conjectures est péché. Et n'espionnez pas; et ne médisez pas les uns des autres. L'un de vous aimerait-il manger la chair de son frère mort ? (Non !) vous en aurez horreur. Et craignez Allah. Car Allah est Grand Accueillant au repentir, Très Miséricordieux. » [49:12]

    'Abd Allah ibn al-Moubârak a dit : « Le croyant cherche à justifier les erreurs de ses frères, et l'hypocrite cherche leurs défauts. »


    10- Déclarer l'amour


    Si tu aimes quelqu'un ou une de ses qualités, fais lui part de cet amour, car c'est une clef efficace qui ouvre la porte au dialogue et au conseil mutuel. Le Prophète صلى الله عليه وسلم a dit : « Quand quelqu'un aime son frère, qu'il lui fasse par de son amour. » [Rapporté par Aboû Dâwoud et qualifié d'assez bon par at-Tirmidhiy.]

    Mais à condition que ce soit un amour pour Allah, car toute amitié fondée sur un quelconque profit d'ici-bas est vain :

    الأَخِلاَّءُ يَوْمَئِذٍ بَعْضُهُمْ لِبَعْضٍ عَدُوٌّ إِلاَّ الْمُتَّقِي


    « Les amies, ce jour-là, seront ennemies les uns des autres; excepté les pieux. » [43:67]

    A son arrivé à Médine, l'une des première chose qu'a fait le Prophète صلى الله عليه وسلم c'est la fraternisation entre les Auxiliaires, au point que tel tout le monde sait que tel Auxiliaire et le frère de tel Emigrant, et s'ils tombent martyrs dans la même bataille, le prophète صلى الله عليه وسلم les enterrait ensemble.

    Si nous ne faisons aucun effort pour faire passer le message d'amour de l'Islam et créer un climat de fraternité dans notre communauté, essayons au moins de le faire dans nos propres mosquées, où les différentes fractions qui sont sensées représenter l'Islam, se critiquent et s'insultes, chaque fraction adopte les opinions et la voie d'un Cheikh en vertu desquelles elle se déclare l'ennemie de telle autre fraction, alors que c'est au câble d'Allah qu'il faut que tous les musulmans se tiennent.

    N'a-t-Il -exalté soit-Il- pas dit :

    وَاعْتَصِمُواْ بِحَبْلِ اللَّهِ جَمِيعًا وَلاَ تَفَرَّقُواْ


    « Et cramponnez-vous tous ensemble au « Habl » (câble) d'Allah et ne soyez pas divisés... » [3:103]

    إِنَّ الَّذِينَ فَرَّقُواْ دِينَهُمْ وَكَانُواْ شِيَعًا لَّسْتَ مِنْهُمْ فِي شَيْءٍ


    « Ceux qui ont divisé leur religion et formé des sectes, tu n'es en rien des leurs. » [6:159]

    مُنِيبِينَ إِلَيْهِ وَاتَّقُوهُ وَأَقِيمُوا الصَّلاةَ وَلا تَكُونُوا مِنَ الْمُشْرِكِينَ

    مِنَ الَّذِينَ فَرَّقُوا دِينَهُمْ وَكَانُوا شِيَعًا كُلُّ حِزْبٍ بِمَا لَدَيْهِمْ فَرِحُونَ


    « Revenez repentants vers Lui; craignez-Le, accomplissez la Salat et ne soyez pas parmi les associateurs, parmi ceux qui rompent leur religion en appartenances, chaque secte se complaisant en sa particularité. » [30:31-32]

    Certaines personnes se comportent avec leurs frères de façon rationnelle, dure, loin de tout sentiment, d'autres par contre, se comporte de façon émotives, où les sentiments priment sur la raison.
    Essayons d'équilibrer notre comportement, et de juger juste de façon égal, nous communauté de juste mesure :

    وَكَذَلِكَ جَعَلْنَاكُمْ أُمَّةً وَسَطًا لِّتَكُونُواْ شُهَدَاء عَلَى النَّاسِ وَيَكُونَ الرَّسُولُ عَلَيْكُمْ شَهِيدًا


    « Ainsi vous constituons-Nous communauté médiane, pour que vous témoignez des hommes, et que l'Envoyé témoigne de vous. » [2:143]

     

    **Les 10 clefs de la réussite**



    Mohammed al-Maghrebi

     
    ***


    [1] : Ils connaissent la prophétie de Mohammad


    والسلام عليكم ورحمة الله وبركاته
    وصلى الله على نبينا محمد وعلى آله وأصحابه ومن تبعهم بإحسان إلى يوم الدين وسلم تسليما كثيرا
    وآخر دعوانا أن الحمد لله رب العالمين
     

    musulmans-du-monde.fr 

    « *Le Ghusl / Grandes Ablutions**Mais qui sont les êtres verbeux ?* »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    1
    imen
    Samedi 21 Février 2015 à 21:05

    toujours faire un examen de conscience se juger soi-même avant d'être juger..

    2
    Sylon
    Dimanche 14 Juin 2015 à 19:13
    Amine


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :