• Les bienfaits de la nuit du mérite

    BismiLLehi ar-Rahmâni ar-Rahîm

    Allâh - Ta’âla - dit :

    • Nous l’avons certes, fait descendre (le Coran) pendant la nuit d’Al-Qadr.
    • Et qui te dira ce qu’est la nuit d’Al-Qadr ?
    • La nuit d’Al-Qadr est meilleure que mille mois.
    • Durant celle-ci descendent les Anges ainsi que l’Esprit, par permission de leur Seigneur pour tout ordre.
    • Elle est paix et salut jusqu’à l’apparition de l’aube. » [1]




    Dans cette noble sourate, les bienfaits de la nuit du mérite sont nombreux :

        Le premier bienfait : Allâh a fait descendre lors de cette nuit le Qor’ân qui est la source de la guidance des gens et de leur bonheur aussi bien dans ce bas monde que dans l’au-delà.

        Le deuxième bienfait : L’indication que nous devons comprendre de la chose vénérable et grandiose dans Sa Parole : « Et qui te dira ce qu’est la nuit d’Al-Qadr »

        Le troisième bienfait : Cette nuit est meilleure que mille mois.

        Le quatrième bienfait : Les anges descendent en cette nuit, et les anges ne descendent qu’avec la bénédiction, le bien et la miséricorde.

        Le cinquième bienfait : Elle est paix, de par les nombreuses protections qu’elle contient contre les supplices et châtiments, et ce, grâce aux actes d’obéissance d’Allâh - ’Azza wa Djal - qu’effectuent les serviteurs.

     


        Le sixième bienfait : Allâh a fait descendre au sujet de son mérite une sourate entière qu’on récite jusqu’au Jour de la Résurrection. Parmi les bienfaits de la nuit du destin, il y a ce qui a été authentifié dans les deux Sahîh, d’après Abî Hourayrah (radhiallâhu ’anhu), que le Prophète (sallallahu ’alayhi wa salam) a dit : « Quiconque passe la nuit du destin en prière, avec foi et espérance, se verra pardonner ses péchés antérieurs. »

    Et quand il est dit : « avec foi et espérance » cela veut dire : « avec foi en Allâh et comptant sur Allâh pour l’en récompenser »

    Et cela est bénéfique pour celui qui la connait comme pour celui qui ne la connaît pas. Car, certes le Prophète (sallallahu ’alayhi wa salam) n’a pas conditionné l’obtention de la récompense à la connaissance de cette nuit. [2] [3]

     


    Notes

    [1] Coran, 97/1-5

    [2] Tafsîr al-Qor’ân al-’Adhîm djuz ’Amma du SHeikh Ibn ’Uthaymîn, p.278-279

    [3] Madjâlis Charh Ramadhân du SHeikh Ibn ’Uthaymîn, p.161-162

     

     

    Les bienfaits de la nuit du mérite

     

     

    « On jeûne et on rompt avec les gens du pays On jeûne et on rompt avec les gens du pays Les conditions de la retraite pieuse »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :