• Les califs de l'Islam

    Le mot calife, ou khalife (en arabe et en persan) est une romanisation de l'arabe khalîfa (خَلِيفَة), littéralement « successeur » (sous-entendu du prophète), terme dérivé du verbe khalafa (خَلَفَ) signifiant « succéder ». C’est-à-dire vicaires ou successeurs, titre porté par les successeurs de Mohammed (paix et bénédiction sur lui) après sa mort en 632 jusqu'à l'abolition de cette fonction par Mustafa Kemal Atatürk en 1924. Les califes réunissaient le pouvoir temporel au pouvoir spirituel. Le porteur du titre a pour rôle de garder l'unité de l'islam et tout musulman lui doit obéissance : c'est le dirigeant de la oumma, la communauté des musulmans. L'autorité d'un calife s'étend sur un califat. Il porte aussi le titre de commandeur des croyants (Emir al-mouminîn).

    À la mort de Mohammed (paix et bénédiction sur lui) en 632, le premier calife est Abou Bakr (que Dieu l’agrée) qui poursuit la conquête de la péninsule arabique. À sa mort en 634, son premier ministre Omar (que Dieu l’agrée) lui succède. Celui-ci conquiert la Palestine, la Mésopotamie, l'Égypte et la Perse ; en 644, il est poignardé par un ancien esclave perse. Avant de mourir, il désigne un comité de six personnes qui devront choisir parmi eux le troisième calife. Ce sera Othman (que Dieu l’agrée), 644-656. Le quatrième calife est Ali (que Dieu l’agrée), 656-661.

    Ensuite le califat devient dynastique. La première de ces dynasties est celles des Omeyyades qui choisissent Damas comme capitale. Viennent ensuite celles des Abbassides, qui portent leur siège à Bagdad. Ceux-ci voient leur autorité contestée et la proclamation de califes concurrents (Fatimides au Caire, Omeyyades à Cordoue) si bien que vers l'an 1000, le monde musulman est divisé en trois califats indépendants.

     Source : Wikipedia

     

    Les califs de l'Islam

     

    TOUS LES ARTICLES DE CETTE CATEGORIE:

     

    Abû Bakr As-Siddîq

    Les mérites d'Abu Bakr le véridique

    Umar Ibn AI-Khattâb 

    La vendeuse de lait et Umar ibn al Khattab

     

     

  • Question

    Pourquoi 'Othmân Ibn Affân a-t-il détruit le Coran d'Abou Bakr al Siddiq ? Normalement il aurait dû laisser ce Livre pour qu'il reste une preuve que le Coran a été conservé  !

    Réponse

    Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses compagnons :

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    16 commentaires