• *Les conditions, les différentes méthodes de contraception et leurs jugements en Islam*

    Les conditions, les différentes méthodes de contraception et leurs jugements en Islam

    cheikh ‘Obeïd al Jabiri

    ............................

     



    Étant donné les nombreuses ambiguïtés concernant la contraception, nous avons décidé d’apporter quelques éclaircissements concernant ce domaine, car si certains savants autorisent la contraception dans le cas où la « nécessité » se manifeste, la notion de « nécessité » reste relative selon les situations voir peut-être un faux prétexte quelquefois, par conséquent nous exposerons certains cas de figures pour savoir s’ils peuvent être considérés comme des cas de « nécessité », afin de savoir si ces femmes sont en droit d’utiliser une méthode contraceptive ou non, d’une part, et d’autre part, si la méthode contraceptive et son mécanisme ont une influence sur son jugement (Halal ou Haram/ déconseillé ou non) :

     

    Ce qui suit est l’extrait d’une conversation téléphonique avec le cheikh ‘Obeïd al Jabiri -qu’Allah le préserve-[1] :

     

    La sœur : - « Voici certaines questions provenant de plusieurs sœurs concernant la contraception... Effectivement nous avons beaucoup de questions à ce sujet.. »

     

    Le Cheikh : - « La contraception ? »

     

    La sœur : - « Oui, la contraception, et la première partie de la question concerne les moyens de la contraception, et Allah n’a pas honte de la vérité : Alors qu’en est-il du ‘Azl ? Est-ce que ce moyen est…

     

    Le Cheikh : - « Le ‘Azl est permis si besoin est, avec un commun accord entre les deux époux, si la femme et son mari se sont mis d’accord. Et il fait partie des moyens contraceptifs, mais il faut au préalable qu’il y ait des raisons valables: par exemple si la femme est très féconde ou bien qu’elle n’accouche que par césarienne, et qu’elle en a fait plusieurs! En fait, il y a la contraception totale et il y a l’organisation des grossesses.

     

    L’organisation a lieu si la femme est très féconde, et ce, elle le sait par expérience, et bien dans ce cas il lui est permis de pratiquer le ‘Azl ou d’autres moyens, pour organiser ses grossesses de sorte à laisser une marge entre les deux naissances. Par exemple trois ans, et trois suffisent pour que la femme puisse éduquer l’enfant précédent. Donc dans ce cas le ‘Azl et les autres moyens sont permis.

     

    Quant à la contraception elle a lieu lorsqu’une grossesse serait nuisible à la femme et représenterait un danger pour sa santé, alors il lui est permis d’employer des contraceptifs, ou bien qu’elle se mette d’accord avec son mari pour pratiquer le ‘Azl, sachant que ce n’est pas un contraceptif garanti. Ou bien elle se met d’accord avec son mari pour nouer les trompes ou d’autres moyens contraceptifs

     

    La sœur : - « Donc tous les moyens que je vais citer sont des moyens contraceptifs permis: le stérilet, la pilule ou ..

     

    Le Cheikh : - « Ce qui apparaît c’est qu’il n’y a pas d’interdit, d’après ce que j’ai compris, il lui est permis d’utiliser les moyens contraceptifs si elle est sûre qu’une grossesse pourrait lui être nuisible, et représenterait un danger pour sa santé.

     

    Quant au fait d’organiser les grossesses je l’ai expliqué précédemment, nous différencions le fait d’organiser ses grossesses et le fait d’empêcher les grossesses. Empêcher une grossesse n’est pas permis sauf si elle est sûre que cela lui est nuisible et représente un danger pour sa santé, et qu’elle a peur pour sa vie. »

     

    La sœur : - « Cheikh, les sœurs m’ont exposé certaines causes ou certaines situations diverses : Par exemple une sœur dit : « Moi et mon mari, nous sommes de jeunes mariés et voulons apprendre à nous connaître... »

     

    Le Cheikh : - « Non ma fille, ces excuses sont nulles. »

     

    La sœur : - « Nulles... »

     

    Le Cheikh : - « Nulles, fausses, car parmi le bien-fondé du mariage, il y a le fait d’avoir des enfants, la procréation, et dans le Hadith Sahih: « Mariez-vous, procréez, car je veux avoir la plus grande des communautés Le Jour du Jugement »

    Et Pureté à Allah ! L’expérience montre que plus le couple a d’enfants et plus ils s’aiment, et les liens deviennent forts.

     

    La sœur : - « Je vais vous exposer les autres situations de sorte que cela soit clair pour les sœurs... Une autre sœur dit qu’elle voudrait apprendre la science et une autre qu’elle voudrait travailler et une autre qu’elle ne veut pas avoir d’enfants dans un pays de mécréant et attend qu’Allah lui facilite la Hijra avant d’avoir des enfants.

     

    Le Cheikh : - « Toutes ces raisons, ma fille, que les sœurs ont mentionnées ne sont pas des raisons légiférées, ce sont des excuses fausses, et tout enfant qui naît ne naît qu’après que ne soit écrite sa subsistance, ses oeuvres, son [âge], et s’il sera parmi les heureux ou les malheureux. »

     

    La sœur : - « Qu’Allah vous récompense de la meilleure façon... Et si une femme se fait violer, lui est-il permis d’avorter dans ce cas? »

     

    Le Cheikh : - « Avant que le fœtus ne finisse son étape de « Noutfa », c’est à dire avant que l’âme ne soit insufflée, certains savants disent qu’il n’y a pas de mal »

     

    La sœur : - « Qu’Allah vous récompense de la meilleure façon »

     

    Traduction de oummou Yassir

    ............................................................................
     

    [1] Questions posées et enregistrées le 21-07-2000

     

    Les conditions, les différentes méthodes de contraception et leurs jugements en Islam

     

     

    « *Les règles du téléphone**A quoi sert l'épreuve ?* »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    1
    myriam
    Vendredi 3 Octobre 2014 à 21:02
    Salem 3alikoum mais soeurs j'aimerais posé une question je n'ai j'aimais pris la pilule et le médecin ma appris que j'avais 2 kyste a l'ovairs un du cote droit et l'autre du gauche pour éviter de me faire opéré il ma dit de prendre la pilule est ce hlam ou non ? Merci à vous que dieu vous bénisse ainsi que vos familles inchaallah amine
    2
    souhayla
    Lundi 10 Novembre 2014 à 12:42
    Selem aleykoum je suis dans le même cas que la soeur myriam ai je commis une erreur baraka Allah fikom.
    3
    Lundi 10 Novembre 2014 à 12:49

    Waleikoum asalam , mes soeurs , il n'y a pas de mal si cela concerne votre santé .. pour les kystes je vous conseille de faire des séance d'hijama , sa peut vous aider in sha Allah

    4
    souhayla
    Lundi 10 Novembre 2014 à 12:58
    Jazak Allah kol kheir
    5
    Lundi 10 Novembre 2014 à 13:07

    Wa iyaak

    6
    abdoul
    Lundi 10 Novembre 2014 à 17:30

    Salam


    Avec ma femme nous avons décidé de mettre un intervalle de 4 ans entre nos enfants est ce haram? nous en avons 3 maintenant.et si nous décidons d arrêter au nombre 3 pour des raisons purement personnelles est ce haram?


     

    7
    souuuu
    Mardi 7 Avril 2015 à 17:32
    Salam a3likoum wa rahmatallah wa barakatou et quand l'époux ne veut pas et que la femme veut, et que l'entente nest pas trop la en ce moment est ce haram de tomber enceinte?
    8
    abdoulaye
    Mardi 7 Avril 2015 à 21:44
    qu'Allah vous recompense
    9
    lumière
    Mardi 16 Juin 2015 à 09:28
    Salam anleykoum
    J'ai déjà 2 enfants hmd'Allah par cesarienne et d'apres le medecin ts les autre grossesse seront tjrs les mm, alors j'ai une contraception. Mais mon mari n'est pas d'accord . Lui aime les enfants mais niveau éducation il est pas au top soubhanna'Allah. J'en veux un 3e mais 1 j'ai peur 2 mon mari je pense pas qu'il sera pas a la hauteur. Est ce que je suis dans le haram
    10
    Lisy
    Mardi 16 Juin 2015 à 13:18
    Salam Aleykoum j ai une question, je vis des règles extrêmement douloureuses, avec kistes, migraine... Qui m empêche de dormir, de me lever. Elles durent 1 semaines et 5 jours intense. Avant de me convertir je prennais la pilule histoire de pouvoir aller travailler et me lever au moins. La je ne sais plus quoi faire mon travail en pâti et mon mari ne supporte pas me voir souffrir. Au noveau d avoir des enfants suite a un viol j ai un ovair abîmé qui entraîne une difficulté pour féconder (seul Allah décide je sais) mais ma question est : est ce que provisoirement je peux reprendre la pilule pour respirer un peu ?
    11
    fatma
    Mercredi 1er Juillet 2015 à 19:58
    Salam il n'y a pas tous les contraceptif aux complet merci
    12
    Sisi
    Mercredi 1er Juillet 2015 à 23:30
    Salam halikoum j ai une question j ai 3 enfants mashAllah et je ne veux plus en voir starfAllah je preneur la pilule mais j avais toujours des oublie la j ai un stérilet mais qui me convient pas du tout est ce que c est vraiment pas possible de faire une ligature des trompes . Baraka oufikom pour la réponse je suis vraiment perdu


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :