• Les conseils des médecins pour concilier examens et ramadan

    Les lycéens qui font le ramadan vont cette année devoir gérer les épreuves du bac et le jeûne la même semaine…

    Pour ceux qui ont choisi de faire le ramadan, le défi sera de taille : arriver à le concilier avec les épreuves écrites du baccalauréat. Elles s’étalent cette année du 17 au 24 juin, soit pendant toute la première semaine du ramadan. Cet alignement des dates ne s’était pas produit depuis plus de 30 ans ! Pour mettre toutes les chances de son côté, le docteur Alain Delabos, auteur de « Bien se nourrir pendant le ramadan de l’été » et le docteur André Randriamiadana donnent leurs conseils.

    • Le jeûne

     

    Les examens n’étant pas un motif valable pour s’abstenir de jeûner, celui qui choisit de suivre le ramadan ne pourra ni manger ni boire de 4h à 22h, soit pendant la totalité des épreuves. Comment ne pas se retrouver en position de faiblesse pendant qu’on compose ? Pour le docteur Alain Delabos, il est important de se préparer dès la veille du ramadan, soit le 17 juin, jour de l’épreuve de philosophie « Il faut manger un déjeuner copieux, pour être certain de ne pas trop manger le soir ». Vers 18 ou 19h, celui qui jeûne se contentera d’un « potage léger, si possible au poisson (pour stocker de l’eau et pour favoriser la mémoire) ainsi que de fruits et de lait d’amande ». Surtout pas de lait. Ce n’est que le premier matin du jeûne, vers 3h du matin, qu’un gros repas est recommandé : le salé et protéiné permettra au candidat de se coucher le ventre plein, pour ensuite tenir toute la journée sans fringale. Le chrono-nutritionniste conseille d’aller se coucher tout de suite après manger, pour « retarder la digestion » qui, elle aussi, demande beaucoup d’énergie. Par ce principe, la faim et la soif seront différées et le candidat sera plus serein une fois dans la salle d’examen.

     

    Pendant la nuit, il est conseillé de boire au moins 3 litres d’eau. Cette prescription du docteur Delabos est à répéter tous les jours du jeûne. Si certains conseillent de faire dès maintenant un « stock » en eau, le médecin est formel : « Cela ne sert à rien de commencer dès aujourd’hui, elle sera très vite gaspillée. Il faut boire beaucoup la nuit et parler peu la journée ».

     

    Pour le docteur André Randriamiadana, c’est avant tout une histoire de logique. « Pour fonctionner, le corps a besoin d’énergie. Cette énergie, véritable carburant, est fournie par l’alimentation. Si les demandes du corps ne sont pas trop hautes, les cellules peuvent fonctionner à minima. Mais c’est contre-productif, surtout pendant des épreuves si importantes qui demandent de la concentration. Au bout d’un moment, le besoin peut se faire sentir, et ce, par un malaise ou un trou de mémoire… » précise-t-il.

     

    • La fatigue

     

    Le docteur Delabos insiste sur l’importance du sommeil « Comme avant tout examen, il est essentiel de bien dormir. En milieu de journée, je conseille de ne pas réviser mais d’aller dormir ! Et entre les épreuves, le mieux est de directement rentrer chez soi pour se reposer, de ne pas parler entre copains. Il faut rester au calme pour être réellement concentré ». Argument qui vaut pour tous les candidats mais encore plus pour les musulmans pratiquants, qui restent debout une partie de la nuit pour manger et boire (ce qui n’est autorisé qu’après le coucher du soleil et jusqu’à l’appel à la prière du lendemain). Les séries générales commencent cette semaine d’épreuves par la philosophie à 8h, et ce, jusqu’à midi. Il faut être capable de ne pas piquer du nez et de tenir jusqu’à la fin…

     

    • La chaleur

     

    Cette semaine marquera également le début de l’été, avec des jours plus longs et un risque de températures élevées. Comment arriver à contrer la chaleur sans boire une seule goutte d’eau ? Les deux médecins conseillent évidemment de s’exposer le moins possible au soleil et de ne pas traîner pour garder toutes ses forces. Et mettre toutes les chances de son côté pour relever ces deux défis.

    http://www.20minutes.fr/societe/1631747-20150616-bac-2015-conseils-medecins-concilier-examens-ramadan

     

    Bac 2015 : les conseils des médecins pour concilier examens et ramadan

     

    « La Sunna veut qu’on se dépêche à rompre le jeûne le soir -Ce qui annule le jeûne - »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    1
    Ûkhty
    Mardi 16 Juin 2015 à 20:12
    Qu'Allah vous facilite les frères et sœurs, prenez votre jeun durant les épreuves comme une bénédictions d'Allah, qu'Allah vous accorde la réussite et une recompense pour cette épreuve
    2
    Rayan
    Mardi 16 Juin 2015 à 22:43
    baraka Allahu fikoum j'espère qu'on va tous réussir in sha Allah.
    3
    aissatou ndiaye
    Mardi 16 Juin 2015 à 22:56

    amiine

     

     

    4
    Pestouille
    Mardi 14 Juin à 12:36
    Quallah vois aide dans vos epreuves


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :