• Les fautes dans la lecture de la sourate Al Fatiha

    On a interrogé Umm Salama sur la récitation de l’Envoyé d’Allah, elle répondit : « Il lisait en s’arrêtant à chaque verset : (au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux ° Louange à Allah, Seigneur de l’univers ° le Tout Miséricordieux , le Très Miséricordieux ° Maître du Jour de la rétribution) » Rapporté par Abu Dawud (4001)

     

    1- Cette Sunna est délaissée par la plupart des lecteurs de notre époque. Tu les entends lire la sourate al Fatiha, d’un seul souffle, sans s’arrêter en début de verset, ils ont tourné le dos aux sunnan et les ont laissées de coté. Qu’Allah nous guide et les guide, à suivre et se conformer à notre Prophète Muhammad alehi salat wa salam dans toutes ses situations, tous ses dires, et tous ses faits.

    2- Ceci concerne les imams, quant aux gens ordinaires, le discours est plus dur et plus grave. En effet, ils font beaucoup d’erreurs de prononciation en lisant la sourate Al Fatiha. Ils peuvent omettre ou changer des lettres par d’autres, comme dire ;

    ♦ [Allazina] avec le [zai] (ﺯ ou z) au lieu de [dhal al-mu’jama] (ﺫ ou dh avec un point) Alladhina,

    ♦ ou [Al-Hamdu lilah] avec la lettre [ha] (ﻩ ou ha) au lieu [h] (ﺡ ou ha),

    ♦ ou [wa lad-dhalin] avec le [dhal] (ﻅ appuyé au lieu du son [dad] ﺽ)

    ♦ et dire [iyaka n’abudu wa iyaka nasta’in], en omettant le [wa], ou ne pas accentuer la lettre [i] et donc alléger le [i]. Lire ce verset de cette façon avec l’intention d’obtenir son sens est une mécréance, car [Al-iak] signifie : lumière du soleil.

    3- Certains d’entre eux se rendront coupables de plusieurs erreurs mentionnées si ce n’est pas la totalité de celles-ci. Et avec cela tu les vois se détourner des séminaires religieux (dourous el’ilm) obstruant le chemin menant aux cours des savants, mais se précipitant à participer aux réunions où l’on passe son temps dans des futilités. En outre, nous ne sommes pas sans savoir que les séminaires d’un savant à partir desquels il propage la science religieuse est une des plus grandes opportunités qui puissent s’offrir aux gens. Puisqu’il est obligatoire d’étudier les sciences religieuses. Et s’ils ont parmi eux une personne à laquelle ils tournent le dos alors qu’il les exhorte et leur enseigne [ces sciences], c’est pour eux un malheur et une calamité.

    Qu’ils craignent Allah au regard de ces infractions et qu’ils se mettent en quête du succès par le biais des études et de la compréhension de la religion. Car cela n’est autre qu’un tremplin qui mène au salut.

     

    http://www.sunna-magazine.com/2015/05/fautes-lecture-de-sourate-al-fatiha/

     

    Les fautes dans la lecture de la sourate Al Fatiha

     

     

    « Le Prophète (alehi salat wsalam) a été interrogé sur le paradisIl existe de nombreux hadiths sur les vertus de Sourate Al-Kahf »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    1
    maiga
    Lundi 13 Juillet 2015 à 15:56

    dieu est et il est miséricorde



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :