• **Les innovations lors du lavage mortuaire**

    • De poser du pain ainsi que de l’eau à l’endroit où a été lavé le mort et ceci dans les 3 nuits qui ont suivi sa mort.
    • Certains allument des bougies et des lampes à l’endroit où a été lavé le mort, pendant 7 nuit etc.. et également dans l’endroit où est mort le défunt.
    • De faire des rappels et des invocations bien précises lorsqu’ils lavent des membres bien précis (une dou3a lorsqu’ils lavent ses mains, une dou3a lorsqu’ils lavent ses pieds…) ceci n’a aucune source.
    • D’élever sa voix en faisant du dhikr lors du lavage du mort ou lorsque son convoi funèbre est suivi.
    • De lâcher les cheveux de la femme et de les mettre entre ses seins, car la sunna du prophète est de lui faire 3 nattes et de les mettre derrière.

     

     

    Les innovations en matière de linceul et lorsque l’on sort le mort pour l’emmener au cimetière :

    • D’écrire des invocations sur le linceul.
    • D’embellir le convoi funèbre (fleurs, roses…).
    • De porter des drapeaux devant les cortèges funèbres.
    • De porter des couronnes, de mettre des roses et des photos du mort devant le cortège funèbre.
    • D’égorger un mouton au moment ou le mort est sorti de chez lui ou lorsqu'il est au niveau de la porte.
    • Certains prennent du pain et un mouton devant le cortège, puis égorgent le mouton une fois le mort enterré et distribuent la viande et le pain aux gens.
    • Certains pensent que quand le mort était quelqu’un de vertueux, sont corps s’allège et ceux qui le portent ne ressentent pas le poids et le ramènent de façon rapide au cimetière.
    • Certains sortent la sadaqa au moment ou le cortège funèbre est sorti.
    • Certains disent qu’il faut absolument prendre d'abord le coté droit de la civière, certains disent que c’est obligatoire, cela n’a aucune source dans la religion.
    • De transporter le cortège funèbre de façon lente (cela ne fait pas parti de la sunna du prophète , au contraire il faut s’empresser selon le hadith que la personne soit vertueuse, pieuse ou non)
    • De délaisser le rapprochement du cortège funèbre.
    • De délaisser le silence lorsque l’on suit le cortège funèbre (et ceci que se soit en élevant la voix en lisant du coran, des invocations ou autre…. Et encore plus interdit lorsque les gens discutent entre eux.)
    • De lire à voix haute des rappels du coran ou "al burda" (qui est un livre connu)
    • De crier derrière le cortège funèbre : « Demandez le pardon d’Allah pour Lui qu’Allah vous pardonne »
    • Certains pensent que lorsqu’on porte le cortège funèbre d’une personne pieuse le cortège s’arrêtera lorsqu’il passera a proximité d’une tombe d’une personne pieuse et cela même si ceux qui le portent ne le veulent pas.
    • De suivre le cortège funèbre en ayant un brûle parfum (le charbon utilisé pour brulé le parfum)
    • Certains font le Tawaf 7 fois avec salat al janaza.
    • D’annoncer la venue du cortège funèbre au porte des mosquées.
    • De transporter de façon systématique le mort dans une voiture et d’escorter également sont cortège avec des voitures.
    • Certains mettent les morts dans des chars (militaire).

     

    Les innovations lors du lavage mortuaire

     

    extrait du Livre « Ahkamoul Jana-iz wa bida’ahou » (les règles funéraires et leurs innovations) du Cheykh Al Albani

     

     

    « *La biographie du calife Abou Bakr***Les innovations en matière d’enterrement et ce qui suit** »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :