• Mon frère, ça sert à rien de dire aux femmes de ... -

    Mon frère, ça sert à rien de dire aux femmes de "s'habiller avec pudeur" si, dans le même temps, t'es incapable de contrôler ton comportement quand tu croises l'une d'entre elles. Allah (swt) n'a pas demandé aux êtres humains (hommes ET femmes) de s'habiller avec pudeur OU de baisser leur regard. Il a demandé les deux. Plus vite on comprendra ça, moins on aura à gérer tes crises hormonales post-pubertaires...

    Ca sert à rien de parler de la "beauté du mariage" si, quand une soeur cherche à se marier, tu la fais galérer comme si ses sentiments étaient le dernier de tes soucis. Les uns leur font passer un véritable entretien d'embauche, les autres les plantent au dernier moment, d'autres encore profitent de leur détresse pour obtenir d'elles les pires concessions, tout en se permettant de donner des leçons de religion alors qu'ils se comportent comme s'ils dealaient une voiture d'occas' au marché de Montreuil...

    Ca sert à rien de parler de "lutter contre le racisme", quand on est infichus de traiter les Noirs, les Indo-Pakistanais, les Roms, etc. comme nos égaux. Quand l'un d'entre eux demande la main de nos filles, on dirait qu'une calamité s'est abattue sur notre famille. Promis, on n'aura plus de problèmes d'unité le jour où on arrètera de ré-inventer les injustices tribales et raciales que l'Islam est (aussi) venu combattre...

    Ca sert à rien de parler de "l'importance de l'éducation" à nos soeurs: l'une d'entre elles a changé tes couches sur la plage, tenu la main chaque jour jusqu'à l'école, sacrifié son temps libre pour t'offrir des études. Je t'assure qu'elle connait la valeur de ce qu'elle a toujours espéré pour toi. Et réciproquement? Hélas non. Comme si l'accès aux sciences par les femmes était une menace pour les hommes. Révélatrice et coupable position de certains d'entre nous. Bénéficier d'une solide éducation religieuse et universitaire est la meilleure garantie de voir nos soeurs conscientes de leur choix et épanouies dans leur vie au quotidien. Il faut juste les aimer suffisamment pour avoir confiance en elles et en leurs décisions...

    Ca sert à rien de parler de "lutter contre les discriminations" si c'est pour envoyer aux soeurs diplomées des listes d'entreprises de télémarketing, tous fiers de leur avoir "rendu service", comme si on avait accepté le fait que malgré leurs études, elles ne pouvaient faire que des jobs où on ne les voit pas. Comme quoi on accepte relativement bien qu'elles soient exclues de certains jobs (s'il te plait, t'es gentil et tu me passes le couplet sur "tous les jobs se valent, le télémarketing c'est bien aussi...". J'ai fait mes classes chez Téléperformance et NON, tous les jobs ne se valent pas).

    Ca sert à rien de culpabiliser les soeurs qui ne portent pas le hijab (ou qui sont en cheminement sur cette question). Elles ne sont pas discriminées moins que celles qui le portent. Juste pas au même endroit et pas de la même façon. Et symétriquement, celles qui portent le hijab, le jilbab ou le niqab ne sont PAS "responsables de l'islamophobie parce qu'elles font de la provoc' ".

    C'est toi et ta lâcheté à les défendre qu'il faut interroger. Elles épongent >80% des actes islamophobes. Si c'est pour en plus supporter tes commentaires alors que t'es muet comme The Artist lorsqu'elles se font maltraiter...

    Et si tu te sens visé (comme moi) par une partie de ce qui est écrit ci-dessus, c'est que tu mesures (comme moi) l'ampleur de la remise en question qui nous attend.

    Promis, la condition de cette communauté changera lorsqu'on aura compris que celles qui nous éduquent, nous consolent, nous aiment, nous protègent, nous encouragent, nous réparent, font l'essentiel du travail de nos associations tout en faisant les frais de nos manquements sont des bâtisseuses de rêves dont il faut juste libérer le potentiel pour les voir illuminer notre monde.

    En vérité, quand je rencontre une soeur, j'ai UNE seule question à lui poser:

    Qu'est-ce que je peux faire pour t'aider?

    --------
    Ps: va sans dire, l'ensemble de ce qui est dit ici n'est:

    1) sûrement pas une généralisation mais une compilation de dérives auxquelles on peut tous, à un moment ou à un autre, être sensibles.

    2) encore moins une restriction aux seuls arabo-musulmans. les MEMES problèmes se retrouvent très largement dans presque toutes les cultures. La condition des femmes est tristement l'une des choses les plus partagées.

     

    Source : La page de Marwan Muhammad

     

    Mon frère, ça sert à rien de dire aux femmes de ... -

     

    « O toi qui veut des enfants , des richesses ... appliques sa ! -La femme a été créée d'une côte plus tordue - »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    1
    iris
    Lundi 17 Août 2015 à 17:30

    je suis d'accord  avec ça, et merci pour l'article.

    2
    Mercredi 19 Août 2015 à 14:19

    bravo

    3
    Lili
    Mercredi 19 Août 2015 à 16:05
    Bravo !!!!
    4
    ABDULAH
    Jeudi 20 Août 2015 à 13:38

    UNE GRANDE RICHESSE CACHÉE DANS CE SITE IL FAUT LE FAIRE DECOUVRIR A TOUS CEUX QUI CHERCHENT LE BON CHEMIN

    5
    so
    Vendredi 21 Août 2015 à 01:55
    MERCIII !! Si seulement les hommes pouvaient savoir que les femmes existent pour de vrai. Et que nous ne sommes pas des machines à faire des bébés, à laver, à repasser, à faire a manger etc. Et que nous avons des sentiments, des envies, des rêves, des projets etc. Nous ne sommes pas des diables pour que toute l'année vous faites des recherches sur ce que nous avons le droit de faire ou pas en nous faisant la leçon. Nous pouvons le faire nous même et nous le faisons.. Nous ne sommes pas bêtes, nous ne sommes pas attardées.. Et nous ne sommes pas parfaites.. Donc merci d'arrêter de nous diminuer et de nous sous estimer... Quand je vois la situation de la femme musulmane aujourd'hui, je me pose des questions quand même.. Je vois que chez les jeunes couples non musulmans il y a un partage des taches qui se fait tout naturellement. Chez les musulmans la femme doit pleurer pour que son mari se dise "ah wai il fautque je l'aide un peu".. La femme est enfermée dans son appart du 7e etage avec ses 5 enfants pandant que son mari travail "tranquillement" et quand il rentre il espere qu'il va pouvoir se reposer dans son appart tout propre, que ses enfants ne serrons pas en train de crier, que sa femme va le consoler de sa dure journée et qu'il va pouvoir bien manger et dormir. Excusez moi mais une femme elle ne se mari pas pour faire l'esclave... Et messieurs ne croyez pas que vous avez libéré votre femme de chez ses parents en la mariant parceque c'est faux !! En fait je me dis soubhanALLAH ALLAH a crée la femme forte !! Toutes les femmes mariées mashaALLAH elles sont très fortes pour pouvoir supporter des choses pareils.. Moi je ne me vois pas vivre ça, ça me serrait insuportable... Même si j'espere me marier un jour, à cause du comportement de certains hommes, ça me terrifie plus qu'autre chose...


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :