• Nice : un hôpital refuse d’hospitaliser une enfant à cause de sa nationalité

    L’affaire est rendue publique à l’aide d’une lettre ouverte sur internet rédigée par un proche de la petite Slama Dora, à peine âgée de 3 ans. Cette dernière aurait fait l’objet d’un refus d’hospitalisation par les infirmières niçoises de l’hôpital Lenval, en raison de sa nationalité algérienne.


    Dora, en danger de mort

    La petite Slama Doré arrivée le lundi 4 mai en France afin d’y passer des vacances, selon l’auteur de la lettre, est victime d’une crise encore sans explications. Le médecin du quartier estime qu’elle doit être examinée d’urgence. « A l’hôpital, les médecins l’ont examiné et n’ont pas voulu la garder. A leurs yeux, elle n’avait rien et surtout, elle n’avait pas de papiers français. Ils ne lui ont donné qu’un traitement médicamenteux », nous raconte le proche de la jeune fille.

    Alors qu’elle quitte l’hôpital, quelques jours plus tard, dans la nuit du jeudi 7 mai au vendredi 8 mai, Dora replonge dans une crise et convulse jusqu’avoir des difficultés pour respirer, d’après le proche. Les pompiers interviennent en urgence et la transfèrent dans cet hôpital, où malgré la gravité de la situation, les soins ne lui seront pas procurés. « Une des infirmières leur a dit que si la petite Dora ne pouvait pas être admise à l’hôpital Lenval, c’est parce qu’elle n’était pas française », nous avoue tristement son proche.

    Racisme et xénophobie

    Cela va même plus loin avec des propos racistes et humiliants venant d’une infirmière : « Elle est déjà venue, donnez-lui son traitement est on en parle plus, elle n’a qu’à se faire soigner dans son pays ici ce n’est pas le secours populaire, sans carte vitale on ne l’hospitalisera pas, on ne fait pas du bénévolat ».

    Au vue de cette scène surréaliste, un parent de la petit fille s’emporte et assène un coup de tête à une employée de l’hôpital rapporte le média local Nice-Matin, qui au passage a oublié de mentionner le traitement affligé à la petite Dora. Les policiers interpellent logiquement le parent et c’est là que les médecins daignent enfin la soigner.

    « Nous voulons que l’histoire soit connue de tous et la ville de Nice et ses habitants découvrent que l’hôpital Lenval a refusé d’aider une enfant de 3 ans en danger de mort », conclu le proche.

     

    http://www.katibin.fr/2015/05/30/nice-un-hopital-refuse-dhospitaliser-une-enfant-a-cause-de-sa-nationalite/

     

    « Prenez garde contre ce jeu!!! "Charlie Charlie Challenge" Deux crayons pour invoquer un démonJe me suis adressé à un sage pour le consulter sur un sujet qui me laissait perplexe »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    1
    oumeyma
    Mardi 2 Juin 2015 à 06:22

    salam aleykoum.moi oci jai vecu cette situation.je reside aux emirat arabes unis.des mon arriver je sui tomber gravema malade.javai perdu connaissance durat 2 jour.apres etre retabli k mes proches minforma de cet inciden. juste a cote de che moi il ya un hopital.il mon amener laba mais helas tout ce kil on trouver a dire sai k cet hopital est reserver unikema a ceux de nationalite emarati.je sui une africaine.pourtant il ya des indienne,des syriens,des marocaine ki vienne se faire consulter.la vrai raison sai juste k jetai de couleu noir.domage



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :